AG 2011

F

L’assemblée générale du club Irisartarrak handball aura lieu le vendredi 24 juin 2011à 20h30.

Tous les dirigeants, joueurs, parents, partenaires et bénévoles sont invités à y participer, afin de retracer la saison passée et préparer la saison suivante.

Ordre du jour : rapport moral

                         Commission sportive

                         Commission technique

                         Commission arbitrage

                         Commission  animation

                         Commission partenariat

                         Commission communication

                         Bilan financier

A l’issue de la réunion, les participants pourront continuer les discussions, autour du verre de l’amitié, et un buffet froid.

Alors n’hésitez pas, venez nombreux

Résumé de la fête du hand à CAMBO et Irissarry

Pour la première fois, l’organisation des finales départementales de handball 2011 toutes catégories avait été confiée à deux clubs du pays basque intérieur,  Sukil’hand de Cambo et Irisartarrak handball. Disons tout de suite, pour une première, cela a été une totale réussite, aidée par un temps radieux, rendant les personnes d’une humeur très agréable. Du vendredi au samedi, les deux salles ont été copieusement garnies, les matches engagés, chaque équipe donnant le meilleur. De multitudes de couleurs ont défilé, chaque club apportant sa touche personnelle, on retiendra la très forte cohorte de Bosdarros. Elle nous a gratifié d’un spectacle avant les matchs de leurs protégés, avec des pom-pom girls qu’on a pas l’habitude de voir par ailleurs. Une ambiance bon enfant, ou gagner pu perdu, les joueurs ont démontré qu’on pouvait être compétiteur, mais en même temps, rester fair play et respectueux de l’adversaire. Le club Irisartarrak a reçu des mains du président du comité 64, Michel Oncins, le label d’or  école de hand, récompensant le très bon travail réalisé par les éducateurs, Audrey Oxarango, Christophe Héguy et Tamas Marchis. Le club d’Asson s’est taillé la part du lion, en remportant quatre titres dont deux face à Irissarry. A la réception finale à Cambo, tout le monde était ravis de la réussite de la fête du hand. Les dirigeants de chaque club étaient fiers de leurs nombreux bénévoles qui se sont mobilisés avec une ferveur incroyable. Les élus de chaque commune étaient très satisfaits sur la capacité de leur club à relever un tel défi, ainsi que les responsables du comité 64 qui n’ont pas taries d’éloges. Bref, une aventure et une association de deux clubs que l’on n’oubliera pas de sitôt.

ête du handball départementale à CAMBO et IRISSARRY

Pour la première fois, l’organisation des finales départementales de handball 2011 toutes catégories a été confiée à deux clubs du pays basque intérieur. Il s’agit des clubs de  Sukil’hand de Cambo et Irisartarrak handball, les dirigeants s’affairent depuis deux mois, afin que la fête du hand soit parfaitement réussie. Les finales se dérouleront sur trois jours, du vendredi 27 mai, début 20h00 au dimanche 29 mai 2011, fin 18h00. 34 finales des moins de 11 ans au seniors (garçons et filles), 800 joueurs, 50 arbitres, 250 bénévoles, et tout cela, répartis sur les deux sites. Un week-end, haut en couleurs, une trentaine de clubs sont concernés, chacun emmenant le maximum de supporters et arborant fièrement leurs couleurs dans une ambiance conviviale. Pour les clubs bas-navarrais, Nafarroa, Saint Palais et Irisartarrak ont placé au moins une équipe en finale, ce qui n’est pas un mince exploit. Les moins de 11 ans mixte de Saint Palais joueront à Cambo, le samedi 28 mai à 10h00 face à Buros. Les moins de 18 ans filles de Nafarroa joueront à Irissarry, le dimanche 29 mai à 10h00 face à Orthez. Le même jour, les moins de 15 ans filles et les moins de 18 ans garçons affronteront Asson, respectivement à 13h00 et 15h45.

Les prix des entrées sont très raisonables et accessibles à tous ; adultes, 5€ , jeunes (moins de 18 ans à moins de 15 ans ) 3€ pour la journée, et valable sur les deux sites, gratuit pour les moins de 14 ans.

Par ailleurs, le club Irisartarrak aura l’honneur de recevoir le label d’or école de hand,  de la part de la fédération française de handball, le samedi 28 mai à 19h00, récompensant les éducateurs dévoués, Audrey Oxarango, Tamas Marchis et Christophe Héguy, l’éducateur de la communauté des communes d’Iholdi/Ostibarre.

N’hésitez pas à venir encourager ces jeunes dont le niveau technique est parfois assez exceptionnel, et quand on voit la hargne qui se dégage, et cette envie de défendre son club, cela donne envie de les encourager.

Les Irisartar tombent sur des toulousains supérieurs.

 Pour la dernière journée du championnat de France de Nationale3, les Irisartar 3éme, se déplacaient chez le dauphin de la poule, et futur sociétaires de la N2, Toulouse. L’entraîneur Mikel Idiart pour son dernier match, devait enregistrer l’absence de Nicolas Jurczak (travail) et Yoann Le Bigot, retenu par le pôle de Talence. Ils ont été remplacés par les jeunes Mathieu Urgorry et Antoine Capdeville. La première mi-temps est assez équilibrée jusqu’à la 15éme mn, les gardiens des deux camps, Denis Serdarevic pour les locaux et Tamas Marchis pour les Basques se mettent en évidence. Petit à petit, les toulousains se détachent grâce au meneur Maxime Gilbert (7 buts) et l’arrière droit Jackson Pavade (8 buts), 16 à 10 à la mi-temps. La deuxième période voit les deux équipes jouant un handball enlevé, l’attaque a pris le pas sur la défense. Chaque joueur prend du plaisir, les hauts Garonnais sont plus incisifs, et c’est logiquement qu’ils remportent la victoire, 34 à 25. Les Irisartar n’ont pas démérité, ils terminent sur le podium, tandis que, les espoirs toulousains sont en N2, bravo à eux et bon vent.

Les moins de 15 ans filles pour le compte de la ½ finale retour ont remporté une très belle victoire face à Arudy sur le score de 26 à 12 devant de nombreux supporters enthousiastes. Les basquaises avaient obtenu le match nul à l’aller, 18 à 18, les filles de l’entraîneur Florian Ranza ont proposé un match sérieux, avec quelques jolies mouvements et une rigueur sans faille. Elles joueront la finale contre à Asson à Irissarry.

Le rassemblement des écoles de hand a vu les pitchouns se battre avec acharnement, mais toujours avec fair play. Les parents et éducateurs sont repartis enchantés, l’organisation sous la houlette de Audrey Oxarango et Christophe Héguy a été exemplaire. Merci aux parents pour les superbes gâteaux concoctés avec amour, ainsi qu’aux bénévoles toujours présents. Les clubs de Urrugne, Nafarroa, Saint Palais, Anglet/Biarritz et Irisartarrak ont participé avec ferveur à ce rassemblement.

Rencontres du 14/15 mai 2011

Chez les filles, en Excellence départementale, les seniors de déplacent pour la ½ finale retour avec un retard de 4 buts, 19 à 15. Rien n’est perdu, il faudra tout donner pour ne rien regretter. Match à 18h30

En promotion départementale, les moins de 13 ans joueront un tournoi triangulaire face à Asson et Bayonne. La meilleure équipe sera qualifiée pour la finale, début du tournoi à Orthez, samedi à 14h30.

Les moins de 11 ans, également en Promotion départementale joueront un tournoi triangulaire qui enverra la meilleure formation en finale. Début du tournoi, dimanche à 10h30 face à Buros, puis face à Sare.

Chez les garçons, ½ finales, Honneur départemental, les moins de 18 ans ont pris une option au match aller en gagnant 31 à 18. Les basques devraient logiquement se qualifier à la salle Airoski, mais attention de ne pas prendre ce match retour avec trop de confiance. Match samedi à 15h00.

 

Les Irisartar remportent le derby face à Asson, difficilement!

Pour la 25éme journée et dernier match à domicile, les Irisartar 3éme, recevaient les béarnais d’Asson, 13éme et relégable. Un derby qui paraît déséquilibré, mais une rencontre se gagne sur le terrain, même si on pense ne pas avoir de difficultés. Pour cette dernière rencontre, la salle Airoski est comble, la banda Airoski déchaînée, les tun-tun sont de sortie. Donc une soirée de fête, à la salle Airoski, dont on sent la bonne humeur. Une minute de jeu, et voilà, que la salle Airoski s’éteint, dû à un violent orage, il a fallu un quart d’heure pour que tout rentre dans l’ordre. Le début de rencontre est équilibré, les deux camps se rendent but pour but, les joueurs sont fringants, Jean Marc Couture et Florent Lamazou Betbeder s’illustrent des 9 m.Les Basques répondent par le capitaine Philippe Oxandabaratz bien servi en pivot, Florian Ranza des 9 m fait parler son bras, 7 à 7 à la 14éme mn. Les locaux parviennent petit à petit à s’échapper, par des contres rondement menés dont par Beñat Urruty et Nicolas Jurczak qui sont à la conclusion, 14 à 11 à la mi-temps. La reprise est à l’avantage des visiteurs qui égalisent par le virevoltant, Hugo Bucciareli, 7 buts.  Les béarnais proposent un jeu rapide en attaque, et une défense haute qui gêne l’attaque Irisartar, le gardien Rodrigue Thomas est un véritable rempart. Trois contres consécutifs permettent à Asson de passer devant des Irisartar poussifs, et maladroits, 15 à 18 à la 45éme mn. L’entraîneur Mikel Idiart lance Mathieu Oxarango, dont c’est le retour, après 4 mois d’absence, pour cause de blessure. La défense jaune stoppe quelque peu l’hémorragie, mais les béarnais sentent l’exploit tout proche, 20 à 17 à la 22 à 25 à la 24éme. Les supporters sentant le danger poussent leurs protégés, Alexandre Mellouk marque en appui, Florian Ranza s’infiltre, Nicolas Jurczak assure avec dextérité sur son aile, et Philippe Oxandabaratz en pivot trompe la vigilance du portier assonais, 25 à 25 à la 28éme mn. Les béarnais contestent une décision arbitrale, les débats s’animent, la pression monte d’un cran. Les visiteurs sont frustrés, les esprits ne sont plus aussi clairs, la défense Irisartar récupère un ballon de contre, rapidement conclu devant des supporters déchaînés. Les Assonais peuvent prétendre à une égalisation, par contre, les locaux veulent la victoire. Les jaunes récupèrent le ballon à 15s de la fin, puis à la suite d’un temps mort, ils marquent un but magnifique avec un double kung fu, dont Florian Ranza sera à la conclusion, sous les applaudissements fournis du public ravi. Les Bas Navarrais ont su, encore une fois, se sortir d’une situation difficile, avec cette victoire, ils ont assurés la 3éme place et sont sur le podium. Une bonne saison pour l’entraîneur Mikel Idiart, venu aider son club de cœur, et une sortie réussie car c’était son dernier match, à domicile, à la tête de l’équipe fanion. Le club Irisartar l’a chaleureusement remercié, longuement applaudi par les supporters, l’émotion était très forte, et c’est en disant, avec une voix tremblante, « je vous aime » qu’il a conclu et été ovationné. Une véritable communion dans cette salle Airoki où les joueurs ont remercié la banda AIROSKI et les supporters et pour leur incomparable soutien.

Irisartarrak handball

Seule, l’équipe2 garçons a joué ce week-end pascal, une rencontre reportée en Excellence Régionale face à Biscarosse. Les Irisartar ont dominé de la tête et des épaules les landais, en l’emportant sur le score de 41 à 27.

Rencontres du 30 avril/1 mai 2011

Pour l’avant dernier match du championnat de France de Nationale3, les Irisartar 3éme, accueillent ce samedi 30 avril à 20h45, les béarnais d’Asson, 13éme et relégable. Les deux clubs se connaissent depuis belle lurette, ils se respectent, mais sur le terrain le combat a été toujours rude. Cette équipe assonaise jouait la saison dernière la montée en N2, et la voilà, la saison suivante reléguée en Pré-Nationale, suite à des joueurs partis vers d’autres cieux ou arrêts. Dommage pour ce club formateur  qui a le mérite de sortir des joueurs d’un très bon niveau. Ce n’est pas par hasard, si pratiquement toutes les équipes de jeunes jouent au plus haut niveau départemental ou même National. Vu le vivier, les béarnais ne devrait pas tarder à remonter rapidement en N3, en tous les cas, c’est ce qu’on leur souhaite. Côté Irisartar, la saison est satisfaisante, après une descente de N2, le changement d’entraîneur ou Mikel Idiart a repris les rênes dans un club qu’il connait bien, aidé de Nicolas Michel. Pour l’instant sur le podium, derrière deux grosses cylindrées, Floirac et Toulouse. Les basques auraient pu titiller la seconde place qualificative pour l’accession avec un peu plus de constance à l’extérieur, et en battant les toulousains à domicile, la seule défaite à domicile. Avec la 3éme place, les Irisartar sont satisfaits, mais pour cela, il faudra battre Asson, malgré son classement, nous savons  que les béarnais ne lâcheront pas le morceau.

Comme d’habitude, pour la dernière rencontre à domicile, les fidèles supporters seront conviés à la réception, après Match.

En Excellence régionale, l’équipe2 7éme, et premier relégable se déplace à Lescar, 3éme à deux points de Libourne, barragiste pour la montée en Pré Nationale. Il va sans dire, que le combat risque d’être rude en Béarn, mais vu les prestations réalisés par les basques en cette fin du championnat, tous les espoirs sont permis. Match à 20h30. En lever de rideau, les moins de 18 ans de Alexandre Mellouk  vont jouer les ½ finales aller à Lescar à 18h15.

 

Chez les filles, en lever de rideau de la Nationale3, et pour le compte des ½ finales aller en Excellence départementale, les seniors filles 3éme, reçoivent Lucq de Béarn 2éme à 18h30. En championnat, chaque formation a gagné chez soi, alors supporters, il faut venir encourager ces filles qui réalisent une excellente saison.

Toujours pour le compte des ½ finales aller en honneur départemental, les moins de 15 ans se déplacent à Arudy à 16h00 samedi, auteurs d’un excellent championnat sous la houlette de Florian Ranza, elles métitent d’aller au bout, surtout que les finales vont se jouer à Cambo et Irissarry .

Poussés par un super public, Les Irisartar arrachent la victoire avec les tripes au bout du suspens

Pour la 23éme journée du championnat de France, les Irisartar, 3éme  recevaient la réserve des girondins de Bordeaux, 5éme. Au match aller, les bordelais s'étaient imposés 39 à 30, donnant une petite leçon de handball aux Irisartar. Les supporters et la banda ont répondu présent, les deux équipes sont sensiblement de même niveau, tout est réunis pour passer une bonne soirée. Pas de round d’observation, les attaques fusent des deux côtés avec succès. L’imposant Alexandre Vidrequin, 7 buts, déploie son bras pour envoyer quelques boulets à longue portée pour les bordelais, Florian Ranza des 9 m, le capitaine Philippe Oxandabaratz en pivot, et l’ailier Nicolas Jurczak place une lucarne contre ses anciens partenaires. Pas de répit, les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à la la 15éme mn, 8 à 8. A partir de ce moment, la réussite fuit le camp Basque, les poteaux adverses sont mis à contribution, les contres fusent pour les girondins, 8 à 12 à la 20éme mn. Eric Etchecolas malheureux jusque-là, enclenche la remontée par deux buts à 9 m, Beñat Urruty met la surmultiplié en contre, 13 à 12 à la 25éme, et le gardien Romain Dupuy parade. Sous l’impulsion du meneur de jeu Cyril Gomes, et la puissance des deux arrières latéraux, Vidrequin et Rivière, les visiteurs prennent un but d’avance à la pause, 15 à 16. Les locaux marquent par deux fois par Eric Etchecolas des 9 m, et Beñat Urruty sur une magnifique relance du gardien Romain Dupuy. Le problème, en face, il y a un jeune gardien Guillaume Petit-Perrot qui fait pleurer les tireurs Irisartar, dont certains ont la gâchette facile, mais pas la précision. Pour combler le tout, sur une contre-attaque girondine, le gardien Romain Dupuy sort de sa zone, il touche l’attaquant qui en rajoute et prend le rouge direct à la 32éme. Décidément, les supporters n’ont pas fini de palpiter, les deux formations ne se lâchent plus, Alexandre Mellouk marque par deux fois en contre, répondant Cyril Noir Rimbaud, 27 à 27 à la 23éme mn. La tension monte d’un cran à la salle Airoski, quand les bordelais profitent de deux pertes de balles Irisartar, 27 à 29. Les supporters conscients du moment critique, mettent une pression incroyable, les locaux au bord de la rupture sont galvanisés, alors que les visiteurs semblent perdre pied. Du coup, c’est leur ancien partenaire Nicolas Juczak qui leur fera très mal, tout d’abord en plaçant une roucoulette d’école, puis en s’élevant au-dessus de la défense adverse  pour un tir imparable, sous un brouhaha indescriptible, 31 à 30 à 25s de la fin. Il reste une possession pour les girondins, s’ils négocient bien la dernière attaque, ils arrachent le nul, mais Florian Ranza chipe le ballon. Temps mort demandé par l’entraîneur Mikel Idiart, il reste 13 s, les bordelais mettent la pression, les jaunes négocient parfaitement la dernière attaque et c’est Florian Ranza qui marque par un lob astucieux, sous des applaudissements fournis. Il faut avouer, les amateurs de suspense en ont eu pour leur argent sur cette rencontre, le mérite revient aux joueurs qui n’ont jamais lâché, malgré la fatigue, et aux supporters qui ont été certainement à la base de cette victoire. Les Irisartar sont toujours 3éme, et essaieront de garder cette place, en allant pourquoi pas s’imposer à Panaloisirs, ce samedi à 20h45.

 

C’était les derniers matchs de poule au niveau départemental, pour certaines équipes, la saison est terminée, pour les qualifiées, les demi-finales aller/retour se joueront les week-ends du 1 mai et le 15 mai. Sur 9 formations, 5 sont qualifiées pour les demis, un très bon résultat d’ensemble pour le club Irisartarrak, qui aura l’honneur d’accueillir avec le club de Cambo, toutes les finales départementales toutes catégories, le 27/28/29 mai.

Chez les garçons : moins de 18 ans : Irisartarrak – Urrugne  40-22, qualifiés

                            Moins de 15 ans : Irisartarrak – Tardets    31-32

                            Moins de 13 ans : Irisartarrak – Tardets    31-36

                            Moins de 11 ans : Irisartarrak – Gan         12-27

Chez les filles : les seniors ont failli réussir l’exploit chez le leader Bruges, au coude à coude tout le long de la rencontre, les Irisartar ont cédé vers la fin. Une défaite rageante tout de même, 20 à 19, avec un effectif plus conséquent la victoire était à leur portée. Elles sont tout de même qualifiées pour les demi-finales, et suivant les descentes au niveau régional, l’accession reste possible, malgré la 3éme place.

Autres résultats : Moins de 18 ans : Pau Nousty – Irisartarrak  25-12

                            Moins de 15 ans : Urrugne – Irisartarrak        12-24 qualifiées

                            Moins de 13 ans : Tardets – Irisartarrak          5-27   qualifiées

                            Moins de 11 ans : Bordes – Irisartarrak          10-14  qualifiées

 

Salle Airoski Irissarry

Samedi 09 avril 2011 à 20h45

 Irisartarrak – Girondins de Bordeaux

Arbitres : Sébastien Delattre – Yvan Barak

Pour la 23éme journée du championnat, les Irisartar 3éme, 51 points reçoivent Les girondins de Bordeaux, 5éme avec 46 points. Les bordelais avaient donné une leçon de handball aux Irisartar au match aller, 39 à 30. Les basques ont une revanche à prendre, tout d'abord  pour effacer cette humiliation, ensuite pour glaner 3 points supplémentaires, afin de se positionner dans le peloton de tête. Les hommes du capitaine  Philippe Oxandabaratz voudront s'activer pour donner du spectacle devant leurs fidèles supporteurs et la banda Airoski. L'entraîneur Mikel Idiart saura les motiver dans ce sens, à noter, que les Irisartar n'ont encaissé qu'une seule défaite à domicile face à Toulouse.

Pourvu que les jaunes gardent leur bonne habitude, s'ils jouent avec solidarité, abnégation et intelligence du jeu, comme face à Pessac, la victoire ne sera pas loin. Par contre, malheur, si les locaux jouent approximativement, les bordelais sauront saisir la chance, car techniquement, ils sont au-dessus.

Belle performance des Irisartar à Pessac

 Les Irisartar se sont déplacés pour la 22éme journée du championnat, chez le troisième de la poule, Pessac. Au match aller, les basques s'étaient imposés face à cette équipe, alors leader, d'une dizaine de buts. Les Irisartar s'attendaient à une réaction d'orgueil des girondins, c'est pour cela qu'ils se sont déplacés motivés et solidaires. Le début de rencontre est à l'avantage des Bas Navarrais, une défense de fer et un Tamas Marchis des grands jours, annihilent toutes initiatives locales. A contrario, les attaques Basques font mouches, les arrières Eric Etchecolas ( 5 buts) et Florian Ranza ( 9 buts ) artillent des 9 m. En 23 mn, Pessac ne marquera que 4 buts. Côté Irisartar, les contres fusent concluent par Alexandre Mellouk et Nicolas Jurczak, 8 à 18 pour les jaunes à la mi-temps. Le sérieux et la sobriété des Irisartar impressionnent le camps adverse. A la reprise, les girondins, après  une remontée de bretelles, sont plus incisifs et déterminés. La défense plus haute et plus agressive contrarie quelque peu les Irisartar, ils arrivent tout de même à limiter le retour, 14 à 21 à la 40éme, puis 22 à 28 à la 50éme. Le capitaine Philippe au four et au moulin, transperce la défense à plusieurs reprises, quelques décalages à l'aile sont conclues par Beñat Urruty et Mathieu Urgorry. Tous les joueurs Basques sont à l'unisson pour résister au forcing des bordelais, ils savent qu'en les battant, la 3éme place sera pour eux. Malgré un baroud d'honneur des locaux, les Bas Navarrais vont gérer pour remporter une très belle victoire en terre girondine. De bon augure, avant la réception des girondins de Bordeaux, ils se sont imposés à Aurillac d'un petit but. Les bordelais avaient infligés une sévère défaite au match aller, 39 à 30, aux Irisartar de s'en rappeler. Match à 20h45

 

En Excellence Régionale, l’équipe2 a réalisé l’exploit en allant s’imposer chez le co-leader Libourne sur le score de 26 à 24. Un résultat important pour espérer arracher le maintien, les hommes de l'entraîneur Nicolas Michel ont été sérieux et courageux du début à la fin. Il reste 4 matchs à négocier victorieusement pour s’assurer le maintien à ce niveau. Cela commence dès samedi, ils reçoivent en lever de rideau de la N3, à 18h30, Biscarosse qui avait infligé une sévère défaite aux basques à l’aller

 

Chez les filles, en Excellence départementale, les seniors se sont imposées difficilement face à la belle équipe d’Urrugne, 16 à 15. Un grand merci, à la gardienne Amaia Etchegaray, auteurs d’arrêts prépondérants en fin de match. Il faudra jouer bien mieux, samedi prochain pour gagner chez le leader Bruges. En effet, les béarnaises ont un point d’avance sur les Basquaises, l’équipe victorieuse montera la saison prochaine au niveau supérieur, en Pré Régionale.

 

Rencontres du 09-10 avril 2011

 

                Nationale3 : Irisartarrak – Girondins de Bordeaux  20h45

Excellence régionale : Irisartarrak – Biscarosse                       18h30

       Moins de 18 ans : Irisartarrak – Urrugne                           15h00 dimanche

       Moins de 15 ans : Irisartarrak – Tardets                             15h15

       Moins de 13 ans : Irisartarrak – Tardets                             16h45

       Moins de 11 ans : Irisartarrak – Gan                                  14h00

 

Filles

Excellence départementale : Bruges – Irisartarrak                   20h30

                 Moins de 18 ans : Pau Nousty – Irisartarrak            18h45

                 Moins de 15 ans : Urrugne – Irisartarrak                 15h45

                 Moins de 13 ans : Tardets – Irisartarrak                  15h30

                 Moins de 11 ans : Bordes – Irisartarrak                   15h00

Copyright © 2019 Irisartarrak HB. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.