Irisartarrak HB/ Irissarry HB

AG 2011

Mise à jour le Lundi, 20 Juin 2011 22:49 Écrit par Mr Larramendy Mercredi, 21 Octobre 2009 21:35

F

L’assemblée générale du club Irisartarrak handball aura lieu le vendredi 24 juin 2011à 20h30.

Tous les dirigeants, joueurs, parents, partenaires et bénévoles sont invités à y participer, afin de retracer la saison passée et préparer la saison suivante.

Ordre du jour : rapport moral

                         Commission sportive

                         Commission technique

                         Commission arbitrage

                         Commission  animation

                         Commission partenariat

                         Commission communication

                         Bilan financier

A l’issue de la réunion, les participants pourront continuer les discussions, autour du verre de l’amitié, et un buffet froid.

Alors n’hésitez pas, venez nombreux

Résumé de la fête du hand à CAMBO et Irissarry

Pour la première fois, l’organisation des finales départementales de handball 2011 toutes catégories avait été confiée à deux clubs du pays basque intérieur,  Sukil’hand de Cambo et Irisartarrak handball. Disons tout de suite, pour une première, cela a été une totale réussite, aidée par un temps radieux, rendant les personnes d’une humeur très agréable. Du vendredi au samedi, les deux salles ont été copieusement garnies, les matches engagés, chaque équipe donnant le meilleur. De multitudes de couleurs ont défilé, chaque club apportant sa touche personnelle, on retiendra la très forte cohorte de Bosdarros. Elle nous a gratifié d’un spectacle avant les matchs de leurs protégés, avec des pom-pom girls qu’on a pas l’habitude de voir par ailleurs. Une ambiance bon enfant, ou gagner pu perdu, les joueurs ont démontré qu’on pouvait être compétiteur, mais en même temps, rester fair play et respectueux de l’adversaire. Le club Irisartarrak a reçu des mains du président du comité 64, Michel Oncins, le label d’or  école de hand, récompensant le très bon travail réalisé par les éducateurs, Audrey Oxarango, Christophe Héguy et Tamas Marchis. Le club d’Asson s’est taillé la part du lion, en remportant quatre titres dont deux face à Irissarry. A la réception finale à Cambo, tout le monde était ravis de la réussite de la fête du hand. Les dirigeants de chaque club étaient fiers de leurs nombreux bénévoles qui se sont mobilisés avec une ferveur incroyable. Les élus de chaque commune étaient très satisfaits sur la capacité de leur club à relever un tel défi, ainsi que les responsables du comité 64 qui n’ont pas taries d’éloges. Bref, une aventure et une association de deux clubs que l’on n’oubliera pas de sitôt.

ête du handball départementale à CAMBO et IRISSARRY

Pour la première fois, l’organisation des finales départementales de handball 2011 toutes catégories a été confiée à deux clubs du pays basque intérieur. Il s’agit des clubs de  Sukil’hand de Cambo et Irisartarrak handball, les dirigeants s’affairent depuis deux mois, afin que la fête du hand soit parfaitement réussie. Les finales se dérouleront sur trois jours, du vendredi 27 mai, début 20h00 au dimanche 29 mai 2011, fin 18h00. 34 finales des moins de 11 ans au seniors (garçons et filles), 800 joueurs, 50 arbitres, 250 bénévoles, et tout cela, répartis sur les deux sites. Un week-end, haut en couleurs, une trentaine de clubs sont concernés, chacun emmenant le maximum de supporters et arborant fièrement leurs couleurs dans une ambiance conviviale. Pour les clubs bas-navarrais, Nafarroa, Saint Palais et Irisartarrak ont placé au moins une équipe en finale, ce qui n’est pas un mince exploit. Les moins de 11 ans mixte de Saint Palais joueront à Cambo, le samedi 28 mai à 10h00 face à Buros. Les moins de 18 ans filles de Nafarroa joueront à Irissarry, le dimanche 29 mai à 10h00 face à Orthez. Le même jour, les moins de 15 ans filles et les moins de 18 ans garçons affronteront Asson, respectivement à 13h00 et 15h45.

Les prix des entrées sont très raisonables et accessibles à tous ; adultes, 5€ , jeunes (moins de 18 ans à moins de 15 ans ) 3€ pour la journée, et valable sur les deux sites, gratuit pour les moins de 14 ans.

Par ailleurs, le club Irisartarrak aura l’honneur de recevoir le label d’or école de hand,  de la part de la fédération française de handball, le samedi 28 mai à 19h00, récompensant les éducateurs dévoués, Audrey Oxarango, Tamas Marchis et Christophe Héguy, l’éducateur de la communauté des communes d’Iholdi/Ostibarre.

N’hésitez pas à venir encourager ces jeunes dont le niveau technique est parfois assez exceptionnel, et quand on voit la hargne qui se dégage, et cette envie de défendre son club, cela donne envie de les encourager.

Les Irisartar tombent sur des toulousains supérieurs.

 Pour la dernière journée du championnat de France de Nationale3, les Irisartar 3éme, se déplacaient chez le dauphin de la poule, et futur sociétaires de la N2, Toulouse. L’entraîneur Mikel Idiart pour son dernier match, devait enregistrer l’absence de Nicolas Jurczak (travail) et Yoann Le Bigot, retenu par le pôle de Talence. Ils ont été remplacés par les jeunes Mathieu Urgorry et Antoine Capdeville. La première mi-temps est assez équilibrée jusqu’à la 15éme mn, les gardiens des deux camps, Denis Serdarevic pour les locaux et Tamas Marchis pour les Basques se mettent en évidence. Petit à petit, les toulousains se détachent grâce au meneur Maxime Gilbert (7 buts) et l’arrière droit Jackson Pavade (8 buts), 16 à 10 à la mi-temps. La deuxième période voit les deux équipes jouant un handball enlevé, l’attaque a pris le pas sur la défense. Chaque joueur prend du plaisir, les hauts Garonnais sont plus incisifs, et c’est logiquement qu’ils remportent la victoire, 34 à 25. Les Irisartar n’ont pas démérité, ils terminent sur le podium, tandis que, les espoirs toulousains sont en N2, bravo à eux et bon vent.

Les moins de 15 ans filles pour le compte de la ½ finale retour ont remporté une très belle victoire face à Arudy sur le score de 26 à 12 devant de nombreux supporters enthousiastes. Les basquaises avaient obtenu le match nul à l’aller, 18 à 18, les filles de l’entraîneur Florian Ranza ont proposé un match sérieux, avec quelques jolies mouvements et une rigueur sans faille. Elles joueront la finale contre à Asson à Irissarry.

Le rassemblement des écoles de hand a vu les pitchouns se battre avec acharnement, mais toujours avec fair play. Les parents et éducateurs sont repartis enchantés, l’organisation sous la houlette de Audrey Oxarango et Christophe Héguy a été exemplaire. Merci aux parents pour les superbes gâteaux concoctés avec amour, ainsi qu’aux bénévoles toujours présents. Les clubs de Urrugne, Nafarroa, Saint Palais, Anglet/Biarritz et Irisartarrak ont participé avec ferveur à ce rassemblement.

Rencontres du 14/15 mai 2011

Chez les filles, en Excellence départementale, les seniors de déplacent pour la ½ finale retour avec un retard de 4 buts, 19 à 15. Rien n’est perdu, il faudra tout donner pour ne rien regretter. Match à 18h30

En promotion départementale, les moins de 13 ans joueront un tournoi triangulaire face à Asson et Bayonne. La meilleure équipe sera qualifiée pour la finale, début du tournoi à Orthez, samedi à 14h30.

Les moins de 11 ans, également en Promotion départementale joueront un tournoi triangulaire qui enverra la meilleure formation en finale. Début du tournoi, dimanche à 10h30 face à Buros, puis face à Sare.

Chez les garçons, ½ finales, Honneur départemental, les moins de 18 ans ont pris une option au match aller en gagnant 31 à 18. Les basques devraient logiquement se qualifier à la salle Airoski, mais attention de ne pas prendre ce match retour avec trop de confiance. Match samedi à 15h00.

 

Les Irisartar remportent le derby face à Asson, difficilement!

Pour la 25éme journée et dernier match à domicile, les Irisartar 3éme, recevaient les béarnais d’Asson, 13éme et relégable. Un derby qui paraît déséquilibré, mais une rencontre se gagne sur le terrain, même si on pense ne pas avoir de difficultés. Pour cette dernière rencontre, la salle Airoski est comble, la banda Airoski déchaînée, les tun-tun sont de sortie. Donc une soirée de fête, à la salle Airoski, dont on sent la bonne humeur. Une minute de jeu, et voilà, que la salle Airoski s’éteint, dû à un violent orage, il a fallu un quart d’heure pour que tout rentre dans l’ordre. Le début de rencontre est équilibré, les deux camps se rendent but pour but, les joueurs sont fringants, Jean Marc Couture et Florent Lamazou Betbeder s’illustrent des 9 m.Les Basques répondent par le capitaine Philippe Oxandabaratz bien servi en pivot, Florian Ranza des 9 m fait parler son bras, 7 à 7 à la 14éme mn. Les locaux parviennent petit à petit à s’échapper, par des contres rondement menés dont par Beñat Urruty et Nicolas Jurczak qui sont à la conclusion, 14 à 11 à la mi-temps. La reprise est à l’avantage des visiteurs qui égalisent par le virevoltant, Hugo Bucciareli, 7 buts.  Les béarnais proposent un jeu rapide en attaque, et une défense haute qui gêne l’attaque Irisartar, le gardien Rodrigue Thomas est un véritable rempart. Trois contres consécutifs permettent à Asson de passer devant des Irisartar poussifs, et maladroits, 15 à 18 à la 45éme mn. L’entraîneur Mikel Idiart lance Mathieu Oxarango, dont c’est le retour, après 4 mois d’absence, pour cause de blessure. La défense jaune stoppe quelque peu l’hémorragie, mais les béarnais sentent l’exploit tout proche, 20 à 17 à la 22 à 25 à la 24éme. Les supporters sentant le danger poussent leurs protégés, Alexandre Mellouk marque en appui, Florian Ranza s’infiltre, Nicolas Jurczak assure avec dextérité sur son aile, et Philippe Oxandabaratz en pivot trompe la vigilance du portier assonais, 25 à 25 à la 28éme mn. Les béarnais contestent une décision arbitrale, les débats s’animent, la pression monte d’un cran. Les visiteurs sont frustrés, les esprits ne sont plus aussi clairs, la défense Irisartar récupère un ballon de contre, rapidement conclu devant des supporters déchaînés. Les Assonais peuvent prétendre à une égalisation, par contre, les locaux veulent la victoire. Les jaunes récupèrent le ballon à 15s de la fin, puis à la suite d’un temps mort, ils marquent un but magnifique avec un double kung fu, dont Florian Ranza sera à la conclusion, sous les applaudissements fournis du public ravi. Les Bas Navarrais ont su, encore une fois, se sortir d’une situation difficile, avec cette victoire, ils ont assurés la 3éme place et sont sur le podium. Une bonne saison pour l’entraîneur Mikel Idiart, venu aider son club de cœur, et une sortie réussie car c’était son dernier match, à domicile, à la tête de l’équipe fanion. Le club Irisartar l’a chaleureusement remercié, longuement applaudi par les supporters, l’émotion était très forte, et c’est en disant, avec une voix tremblante, « je vous aime » qu’il a conclu et été ovationné. Une véritable communion dans cette salle Airoki où les joueurs ont remercié la banda AIROSKI et les supporters et pour leur incomparable soutien.

Irisartarrak handball

Seule, l’équipe2 garçons a joué ce week-end pascal, une rencontre reportée en Excellence Régionale face à Biscarosse. Les Irisartar ont dominé de la tête et des épaules les landais, en l’emportant sur le score de 41 à 27.

Rencontres du 30 avril/1 mai 2011

Pour l’avant dernier match du championnat de France de Nationale3, les Irisartar 3éme, accueillent ce samedi 30 avril à 20h45, les béarnais d’Asson, 13éme et relégable. Les deux clubs se connaissent depuis belle lurette, ils se respectent, mais sur le terrain le combat a été toujours rude. Cette équipe assonaise jouait la saison dernière la montée en N2, et la voilà, la saison suivante reléguée en Pré-Nationale, suite à des joueurs partis vers d’autres cieux ou arrêts. Dommage pour ce club formateur  qui a le mérite de sortir des joueurs d’un très bon niveau. Ce n’est pas par hasard, si pratiquement toutes les équipes de jeunes jouent au plus haut niveau départemental ou même National. Vu le vivier, les béarnais ne devrait pas tarder à remonter rapidement en N3, en tous les cas, c’est ce qu’on leur souhaite. Côté Irisartar, la saison est satisfaisante, après une descente de N2, le changement d’entraîneur ou Mikel Idiart a repris les rênes dans un club qu’il connait bien, aidé de Nicolas Michel. Pour l’instant sur le podium, derrière deux grosses cylindrées, Floirac et Toulouse. Les basques auraient pu titiller la seconde place qualificative pour l’accession avec un peu plus de constance à l’extérieur, et en battant les toulousains à domicile, la seule défaite à domicile. Avec la 3éme place, les Irisartar sont satisfaits, mais pour cela, il faudra battre Asson, malgré son classement, nous savons  que les béarnais ne lâcheront pas le morceau.

Comme d’habitude, pour la dernière rencontre à domicile, les fidèles supporters seront conviés à la réception, après Match.

En Excellence régionale, l’équipe2 7éme, et premier relégable se déplace à Lescar, 3éme à deux points de Libourne, barragiste pour la montée en Pré Nationale. Il va sans dire, que le combat risque d’être rude en Béarn, mais vu les prestations réalisés par les basques en cette fin du championnat, tous les espoirs sont permis. Match à 20h30. En lever de rideau, les moins de 18 ans de Alexandre Mellouk  vont jouer les ½ finales aller à Lescar à 18h15.

 

Chez les filles, en lever de rideau de la Nationale3, et pour le compte des ½ finales aller en Excellence départementale, les seniors filles 3éme, reçoivent Lucq de Béarn 2éme à 18h30. En championnat, chaque formation a gagné chez soi, alors supporters, il faut venir encourager ces filles qui réalisent une excellente saison.

Toujours pour le compte des ½ finales aller en honneur départemental, les moins de 15 ans se déplacent à Arudy à 16h00 samedi, auteurs d’un excellent championnat sous la houlette de Florian Ranza, elles métitent d’aller au bout, surtout que les finales vont se jouer à Cambo et Irissarry .

Poussés par un super public, Les Irisartar arrachent la victoire avec les tripes au bout du suspens

Pour la 23éme journée du championnat de France, les Irisartar, 3éme  recevaient la réserve des girondins de Bordeaux, 5éme. Au match aller, les bordelais s'étaient imposés 39 à 30, donnant une petite leçon de handball aux Irisartar. Les supporters et la banda ont répondu présent, les deux équipes sont sensiblement de même niveau, tout est réunis pour passer une bonne soirée. Pas de round d’observation, les attaques fusent des deux côtés avec succès. L’imposant Alexandre Vidrequin, 7 buts, déploie son bras pour envoyer quelques boulets à longue portée pour les bordelais, Florian Ranza des 9 m, le capitaine Philippe Oxandabaratz en pivot, et l’ailier Nicolas Jurczak place une lucarne contre ses anciens partenaires. Pas de répit, les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à la la 15éme mn, 8 à 8. A partir de ce moment, la réussite fuit le camp Basque, les poteaux adverses sont mis à contribution, les contres fusent pour les girondins, 8 à 12 à la 20éme mn. Eric Etchecolas malheureux jusque-là, enclenche la remontée par deux buts à 9 m, Beñat Urruty met la surmultiplié en contre, 13 à 12 à la 25éme, et le gardien Romain Dupuy parade. Sous l’impulsion du meneur de jeu Cyril Gomes, et la puissance des deux arrières latéraux, Vidrequin et Rivière, les visiteurs prennent un but d’avance à la pause, 15 à 16. Les locaux marquent par deux fois par Eric Etchecolas des 9 m, et Beñat Urruty sur une magnifique relance du gardien Romain Dupuy. Le problème, en face, il y a un jeune gardien Guillaume Petit-Perrot qui fait pleurer les tireurs Irisartar, dont certains ont la gâchette facile, mais pas la précision. Pour combler le tout, sur une contre-attaque girondine, le gardien Romain Dupuy sort de sa zone, il touche l’attaquant qui en rajoute et prend le rouge direct à la 32éme. Décidément, les supporters n’ont pas fini de palpiter, les deux formations ne se lâchent plus, Alexandre Mellouk marque par deux fois en contre, répondant Cyril Noir Rimbaud, 27 à 27 à la 23éme mn. La tension monte d’un cran à la salle Airoski, quand les bordelais profitent de deux pertes de balles Irisartar, 27 à 29. Les supporters conscients du moment critique, mettent une pression incroyable, les locaux au bord de la rupture sont galvanisés, alors que les visiteurs semblent perdre pied. Du coup, c’est leur ancien partenaire Nicolas Juczak qui leur fera très mal, tout d’abord en plaçant une roucoulette d’école, puis en s’élevant au-dessus de la défense adverse  pour un tir imparable, sous un brouhaha indescriptible, 31 à 30 à 25s de la fin. Il reste une possession pour les girondins, s’ils négocient bien la dernière attaque, ils arrachent le nul, mais Florian Ranza chipe le ballon. Temps mort demandé par l’entraîneur Mikel Idiart, il reste 13 s, les bordelais mettent la pression, les jaunes négocient parfaitement la dernière attaque et c’est Florian Ranza qui marque par un lob astucieux, sous des applaudissements fournis. Il faut avouer, les amateurs de suspense en ont eu pour leur argent sur cette rencontre, le mérite revient aux joueurs qui n’ont jamais lâché, malgré la fatigue, et aux supporters qui ont été certainement à la base de cette victoire. Les Irisartar sont toujours 3éme, et essaieront de garder cette place, en allant pourquoi pas s’imposer à Panaloisirs, ce samedi à 20h45.

 

C’était les derniers matchs de poule au niveau départemental, pour certaines équipes, la saison est terminée, pour les qualifiées, les demi-finales aller/retour se joueront les week-ends du 1 mai et le 15 mai. Sur 9 formations, 5 sont qualifiées pour les demis, un très bon résultat d’ensemble pour le club Irisartarrak, qui aura l’honneur d’accueillir avec le club de Cambo, toutes les finales départementales toutes catégories, le 27/28/29 mai.

Chez les garçons : moins de 18 ans : Irisartarrak – Urrugne  40-22, qualifiés

                            Moins de 15 ans : Irisartarrak – Tardets    31-32

                            Moins de 13 ans : Irisartarrak – Tardets    31-36

                            Moins de 11 ans : Irisartarrak – Gan         12-27

Chez les filles : les seniors ont failli réussir l’exploit chez le leader Bruges, au coude à coude tout le long de la rencontre, les Irisartar ont cédé vers la fin. Une défaite rageante tout de même, 20 à 19, avec un effectif plus conséquent la victoire était à leur portée. Elles sont tout de même qualifiées pour les demi-finales, et suivant les descentes au niveau régional, l’accession reste possible, malgré la 3éme place.

Autres résultats : Moins de 18 ans : Pau Nousty – Irisartarrak  25-12

                            Moins de 15 ans : Urrugne – Irisartarrak        12-24 qualifiées

                            Moins de 13 ans : Tardets – Irisartarrak          5-27   qualifiées

                            Moins de 11 ans : Bordes – Irisartarrak          10-14  qualifiées

 

Salle Airoski Irissarry

Samedi 09 avril 2011 à 20h45

 Irisartarrak – Girondins de Bordeaux

Arbitres : Sébastien Delattre – Yvan Barak

Pour la 23éme journée du championnat, les Irisartar 3éme, 51 points reçoivent Les girondins de Bordeaux, 5éme avec 46 points. Les bordelais avaient donné une leçon de handball aux Irisartar au match aller, 39 à 30. Les basques ont une revanche à prendre, tout d'abord  pour effacer cette humiliation, ensuite pour glaner 3 points supplémentaires, afin de se positionner dans le peloton de tête. Les hommes du capitaine  Philippe Oxandabaratz voudront s'activer pour donner du spectacle devant leurs fidèles supporteurs et la banda Airoski. L'entraîneur Mikel Idiart saura les motiver dans ce sens, à noter, que les Irisartar n'ont encaissé qu'une seule défaite à domicile face à Toulouse.

Pourvu que les jaunes gardent leur bonne habitude, s'ils jouent avec solidarité, abnégation et intelligence du jeu, comme face à Pessac, la victoire ne sera pas loin. Par contre, malheur, si les locaux jouent approximativement, les bordelais sauront saisir la chance, car techniquement, ils sont au-dessus.

Belle performance des Irisartar à Pessac

 Les Irisartar se sont déplacés pour la 22éme journée du championnat, chez le troisième de la poule, Pessac. Au match aller, les basques s'étaient imposés face à cette équipe, alors leader, d'une dizaine de buts. Les Irisartar s'attendaient à une réaction d'orgueil des girondins, c'est pour cela qu'ils se sont déplacés motivés et solidaires. Le début de rencontre est à l'avantage des Bas Navarrais, une défense de fer et un Tamas Marchis des grands jours, annihilent toutes initiatives locales. A contrario, les attaques Basques font mouches, les arrières Eric Etchecolas ( 5 buts) et Florian Ranza ( 9 buts ) artillent des 9 m. En 23 mn, Pessac ne marquera que 4 buts. Côté Irisartar, les contres fusent concluent par Alexandre Mellouk et Nicolas Jurczak, 8 à 18 pour les jaunes à la mi-temps. Le sérieux et la sobriété des Irisartar impressionnent le camps adverse. A la reprise, les girondins, après  une remontée de bretelles, sont plus incisifs et déterminés. La défense plus haute et plus agressive contrarie quelque peu les Irisartar, ils arrivent tout de même à limiter le retour, 14 à 21 à la 40éme, puis 22 à 28 à la 50éme. Le capitaine Philippe au four et au moulin, transperce la défense à plusieurs reprises, quelques décalages à l'aile sont conclues par Beñat Urruty et Mathieu Urgorry. Tous les joueurs Basques sont à l'unisson pour résister au forcing des bordelais, ils savent qu'en les battant, la 3éme place sera pour eux. Malgré un baroud d'honneur des locaux, les Bas Navarrais vont gérer pour remporter une très belle victoire en terre girondine. De bon augure, avant la réception des girondins de Bordeaux, ils se sont imposés à Aurillac d'un petit but. Les bordelais avaient infligés une sévère défaite au match aller, 39 à 30, aux Irisartar de s'en rappeler. Match à 20h45

 

En Excellence Régionale, l’équipe2 a réalisé l’exploit en allant s’imposer chez le co-leader Libourne sur le score de 26 à 24. Un résultat important pour espérer arracher le maintien, les hommes de l'entraîneur Nicolas Michel ont été sérieux et courageux du début à la fin. Il reste 4 matchs à négocier victorieusement pour s’assurer le maintien à ce niveau. Cela commence dès samedi, ils reçoivent en lever de rideau de la N3, à 18h30, Biscarosse qui avait infligé une sévère défaite aux basques à l’aller

 

Chez les filles, en Excellence départementale, les seniors se sont imposées difficilement face à la belle équipe d’Urrugne, 16 à 15. Un grand merci, à la gardienne Amaia Etchegaray, auteurs d’arrêts prépondérants en fin de match. Il faudra jouer bien mieux, samedi prochain pour gagner chez le leader Bruges. En effet, les béarnaises ont un point d’avance sur les Basquaises, l’équipe victorieuse montera la saison prochaine au niveau supérieur, en Pré Régionale.

 

Rencontres du 09-10 avril 2011

 

                Nationale3 : Irisartarrak – Girondins de Bordeaux  20h45

Excellence régionale : Irisartarrak – Biscarosse                       18h30

       Moins de 18 ans : Irisartarrak – Urrugne                           15h00 dimanche

       Moins de 15 ans : Irisartarrak – Tardets                             15h15

       Moins de 13 ans : Irisartarrak – Tardets                             16h45

       Moins de 11 ans : Irisartarrak – Gan                                  14h00

 

Filles

Excellence départementale : Bruges – Irisartarrak                   20h30

                 Moins de 18 ans : Pau Nousty – Irisartarrak            18h45

                 Moins de 15 ans : Urrugne – Irisartarrak                 15h45

                 Moins de 13 ans : Tardets – Irisartarrak                  15h30

                 Moins de 11 ans : Bordes – Irisartarrak                   15h00

 

Irisartarrak en force

Mise à jour le Lundi, 28 Mars 2011 20:50 Écrit par Mr Larramendy Lundi, 12 Octobre 2009 00:00

Les Irisartar en force s'imposent face à Aurillac

Pour le 21éme journée du championnat de France, les Irisartar, 4éme recevaient Aurillac, 10éme. Au match aller, les cantaliens s'étaient imposés d'un petit but, après un match très engagé et équilibré. Pour le retour et devant ses supporters, les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart tenaient à remporter cette rencontre. Le premier quart d'heure voit les deux équipes se neutralisaient, les visiteurs dont les attaques se terminent très souvent avec le pivot Vinadel ( 6 butd ), l'arrière Adrien Mallet ( 9 buts ) fait parler son bras. Côté Basque, le capitaine Philippe Oxandabaratz, bien servi en pivot marque, Florian Ranza des 9 m, et Alexandre Mellouk s'infiltre avec détermination, 7 à 5 à la 15éme mn. Petit à petit, les locaux resserrent la défense, aidé par le gardien Romain Dupuy performant. Du coup, les visiteurs perdent des ballons donnant l'occasion aux Irisartar de conclure quelques contres par Nicolas Jurczak et Philippe Ondars. Le jeune Yann Le Bigot en pivot 16 ans, s'arrache en pivot pour marquer des buts pas évident, et Mathieu Urgorry conclut un bon décalage de Maël Beurois, 17 à 10 à la mi-temps. D'entrée de la seconde période, les Basques marque par deux fois, mais les cantaliens ne baissent pas les bras, l'inévitable Adrien Mallet engrange les buts. Après un petit trou d'air, les locaux remettent le bleu de chauffe, Eric Etchecolas et Florian Ranza envoient quelques missiles des 9 m. Les locaux ont pris le dessus, malgré un jeu très agréable des jeunes cantaliens mais l'efficacité est du côté Irisartar. Le jeune Antoine Capdeville marque deux buts coup sur coup en fin de partie scellent la victoire Irisartar.

L'entraîneur Mikel Idiart était satisfait du résultat, et surtout du sérieux affiché, lui permettant du même coup de donner du temps de jeu à tous. Les Basques sont toujours 4éme, 48 points, et iront samedi 2 avril à 21h00, chez le 3éme, Pessac , 50 points. Une victoire permettrait aux basques de chiper la 3éme place.

 

En Excellence régionale, l'équipe2 a perdu face au co-leader Lormont, 32 à 28, après une très bonne résistance. A égalité à 10 mn de la fin de la rencontre, des exclusions temporaires sont tombées, pénalisant les Irisartar. La fatigue aidant, les jaunes s'inclinent vers la fin, mais rien n'est perdu pour le maintien, si tous les joueurs s'impliquent complètement.

 

Autres résultats : Moins de 18 ans : Anglet/Biarritz – Irisartarrak 29-32

Moins de 15 ans : Pau Nousty – Irisartarrak 36-20

Moins de 13 ans : Billère – Irisartarrak 37-33

Moins de 11 ans : Bayonne – Irisartarrak 29-14

Chez les filles, en Excellence départementale, les seniors filles continuent leur série de victoires, elles se sont imposées face à Arudy, après un match sérieux sur le score de 20 à 10. Les voilà, 2éme à égalité de points avec Lucq de Béarn, et à 1 point du leader Bruges. Si elles gagnent les deux matchs restants, elles seraient 1ére dans la dernière journée.

Autres résultats : Moins de 18 ans : Irisartarrak – Arudy 8-17

Moins de 15 ans : Irisartarrak – Nafarroa 30-12

Moins de 13 ans : Irisartarrak – Lescar 21-18

Moins de 11 ans : Irisartarrak – Cambo 16-2

 

Rencontres du 02/03 avril 2011

N
ationale3 : Pessac – Irisartarrak 21h00

Excellence régionale : Libourne – Irisartarrak 18h30

Filles : les seniors, en Excellence départementale reçoivent Urrugne à 20h00

Les Irisartar ont gagné face à une équipe de Carcassonne très amoindrie

Les Irisartar se sont déplacés pour la 20éme journée du championnat, chez la lanterne rouge, Carcassonne. Au match aller, les Audois ne s'étaient pas déplacés pour manque de combattants, il faut avouer pour le match retour, ils n'avaient pas non plus une formation digne de la Nationale3. Malgré tout, les basques ont du mal à rentrer dans le match, perturbés par une défense haute pratiquement jamais utilisée par les autres adversaires. Il faut rajouter à cela une défense perméable des Irisartar, les locaux profitent des errements adverses pour marquer des buts opportunistes. Petit à petit, les jaunes prennent la mesure des Audois pour lancer quelques contres meurtriers, ils s'échappent irrémédiablement, 7 à 15 à la mi-temps. La deuxième période voit les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart, prendre la direction de la rencontre, en dominant dans tous les compartiments du jeu. Du coup, Mael Beurois, Betti Errotabehere et Yann Le Bigot bénéficient d'un gros temps de jeu avec succès. Le match ne restera pas dans les annales, l'essentiel étant de ramener les trois points de la victoire, score final ; 20 à 36. Les Irisartar ont conforter leur 4éme place, avant de recevoir ce samedi 26 mars à 20h45, Aurillac

 

En excellence régionale, l'équipe2 s'est inclinée à Créon, chez un concurrent direct pour le maintien.

Les Basques en tête en première mi-temps, 13 à 14, ont craqué en fin de match, pour s'incliner sur le score de 26 à 22.

Autres résultats : Moins de 18 ans : Irisartarrak - Lescar 25-35

Moins de 15 ans : Irisartarrak – Bayonne 21-29

Moins de 13 ans : Irisartarrak – Bruges 23-30

Moins de 11 ans : Irisartarrak – Pau Nousty 9-15

Chez les filles, de très bons résultats ce week-end, en excellence départementale, les seniors se sont imposées à Tardets, sur le score de 7 à 12. Les bas navarraises ont du combattre pour venir à bout des souletines accrocheuses. Un bon résultat qui les maintient à la 3éme place.

Autres résultats : Moins de 18 ans : Coarraze – Irisartarrak 27 – 6

Moins de 15 ans : Cambo – Irisartarrak 22-22

Moins de 13 ans: Cambo – Irisartarrak 9-15

Moins de 11 ans : Coarraze – Irisartarrak 13-29

Très bon comportement de l'école de hand Irisartar au rassemblement de Anglet/Biarritz

 

Rencontres du 26/27 mars 2011

Nationale3 : Irisartarrak – Aurillac 20h45

Excellece régionale : Irisartarrak – Lormont 18h30

Moins de 18 ans : Anglet/Biarritz – Irisartarrak 16h00 dimanche

Moins de 15 ans : Pau Nousty – Irisartarrak 17h15

Moins de 13 ans : Billère – Irisartarrak 15h15

Moins de 11 ans : Bayonne – Irisartarrak 14h00 dimanche

Filles ; seniors Excellence : Irisartarrak – Arudy 16h00 dimanche

Moins de 18 ans : Irisartarrak – Arudy 14h00 dimanche

Moins de 15 ans : Irisartarrak – Nafarroa 10h00 dimanche

Moins de 13 ans : Irisartarrak – Lescar 16h30

Moins de 11ans : Irisartarrak – Cambo 15h00

Les Basques victorieux face à CAPO LimogesI

Les Irisartar conscients d'avoir raté le match à Oloron, se devaient de montrer un tout autre visage devant ses supporters pour la réception du CAPO Limoges. Les supporters sont présents, la banda Airoski également, et la détermination se lie sur les visages des basques. Les limousins ont un effectif plus réduit, mais expérimenté. L'entame est à l'avantage des locaux, la défense est dynamique, les ballons récupérés sont fructifiés avec autorité, 7 à 2 à la 8éme mn. Le capitaine Philippe Oxandabaratz en pivot fait des dégâts, Eric Etchecolas et Florian Ranza des 9 m fusillent.

En face, les visiteurs au jeu lent, endorment les basques, et petit à petit profitent des exclusions temporaires pour revenir, 15 à 12 .. heureusement, le gardien Tamas Marchis veille au grain, et Alexandre Mellouk marque le 16éme juste avant la pause.

Les supporters se posent des questions, les Irisartar paraissent au dessus du lot pour peu, qu'ils accélèrent le jeu pour les bousculer, car le repli limousin n'est pas exemplaire.

En effet, dés la reprise, les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart accentuent la pression, bousculant totalement l'adversaire. La défense tient bon, le gardien Romain Dupuy fait bonne garde, relançant des ballons de contres meurtriers, dont Beñat Urruty, Florian Ranza et Nicolas Jurszak seront à la concrétisation. Les joueurs du CAPO Limoges répondent par l'ailier Khelifa et Kaci pénètre aux 6 m usant des un contre un bien réalisés. Le problème, le banc limousin est léger, la fatigue se fait sentir, et les Irisartar sont fringants, Maêl Beurois prend part au gâteau en marquant par deux fois, et le capitaine Philippe Oxandabaratz est prolifique en pivot. C'est logiquement, que les jaunes s'imposent face à des visiteurs dépassés par le rythme, score final; 37 à 24. Les basques retrouvent la 4éme place, à deux points de Pessac 3éme. A confirmer, samedi prochain à Carcassone

En excellence régionale, l'équipe2 s'est imposé chez les girondins de Bordeaux, lanterne rouge de la poule, sur le score de 30 à 35. Une bonne opération des Irisartar, toujours en course pour le maintien.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irisartarrak – Asson 33-28

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Asson 34-31

Moins de 11 ans: Asson – Irisartarrak 29-8



Chez les filles, en excellence départementale, les seniors ont battues le leader Lucq de Béarn sur le score de 15 à 11 où la défense a pris le pas sur l'attaque.. Les portes de la qualification commencent en s'entrouvrir.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Sare – Irisartarrak 32-15

Moins de 13 ans: Bosdarros – Irisartarrak 14-14

Moins de 11 ans: Benejacq – Irisartarrak 6-13



Rencontres du 19/20 mars 2011

Nationale3: Carcassonne – Irisartarrak 19h00

Excellence régionale: Créon – Irisartarrak 20h30

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Lescar 18h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Bayonne 15h30

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Bruges 17h00

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Pau-Nousty 14h00

Filles:

Excellence départementale: Tardets – Irisartarrak 11h00 dimanche

Moins de 18 ans: Coarraze – Irisartarrak 18h00

Moins de 15 ans: Cambo- Irisartarrak 16h00

Moins de 13 ans: Cambo- Irisartarrak 17h30

Moins de 11 ans: Coarraze – Irisartarrak 16h30

Irisartarrak victorieux à Bègles

 

Le début de rencontre est à l'avantage des Irisartar, tranchants et autoritaires, ils mènent le jeu à leur guise Florian Ranza ( 9 buts ) et Eric Etchecolas font parler leur bras. Alexandre Mellouk ( 7 buts ) un temps fatigué, revient à son meilleur niveau, son jeu virevoltant perturbe la défense adverse. Le gardien Tamas Marchis réalise de nombreuses parades, et comme la défense tient la route, les locaux ont beaucoup de mal à trouver des solutions en attaque. Le capitaine Philippe Oxandabaratz ( 5 buts ) en pivot met la défense bordelaise en difficulté, dés qu'il reçoit le ballon dans sa zone. Les jeunes ne sont pas en reste, le pivot Yan Le Bigot, et les ailiers Mathieu Urgorry et Antoine Capdeville y vont de leur but. Les jaunes virent en tête à la mi-temps, 8 à 16.

Les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart reprennent dans le même tempo la deuxième période, ils maintiennent une avance de 5 à 6 buts, Nicolas jurczak marque de son aile, 11 à 17 à la 35éme mn. Florian Ranza est pris en strict, et voilà, que les visiteurs commencent à cafouiller sérieusement. Petit à petit, les bordelais reviennent à coup de vaillance posant beaucoup de problèmes aux visiteurs, tant en défense qu'en attaque, 21 à 23 à la 51éme mn. La tension est à son comble, heureusement, le gardien Tamas Marchis tient la baraque. Florian Ranza à 9 m et Alexandre Mellouk marquent des buts qui pèsent lourds. Les joueurs de l'ASPOM Bègles n'abdiquent pas, Toumazeau et Monferrand ripostent par des tirs pleins de détermination. Finalement, les Basques s'imposent d'un petit but avec un grand ouf de soulagement, 27 à 28, leur permettant de s'accrocher à cette 4éme place qu'ils voudraient bien préserver. Les Irisartar reçoivent ce samedi 12 février à 20h45, l'équipe de L'Union pour une rencontre intéressante. En effet, les jaunes avaient perdu au match aller de deux buts. Les locaux voudront devant leurs supporters prendre leur revanche, mais attention, l'adversaire est de qualité, il faudra mettre de la rigueur tout le long de la rencontre.

En lever de rideau; en Excellence régionale, l'équipe2 reçoit à 18h30, le leader Bayonne pour un derby qui sent la poudre. En effet, les Bayonnais voudront garder la place de leader et les Irisartar ont besoin de point pour s'échapper de la zone dangereuse.

Autres résultats: moins de 18 ans: Urrugne – Irisartarrak 22-22

moins de 15 ans: Tardets – Irisartarrak 31-28

moins de 13 ans: Tardets – Irisartarrak 33-30

moins de 11 ans: Gan – Irisartarrak 20-9

En Excellence départementale, les seniors filles 3éme, se sont déplacées à Lescar 5éme avec la détermination de réaliser un bon résultat. Les Bas Navaraises, malgré quelques moments de flottements ont réussi à remporter une belle victoire sur le score de 30 à 21. Les jaunes réalisent un bon parcours, c'est bien parti pour la qualification, et pourquoi pas la montée en fin de saison.

Autres résultats: moins de 18 ans: Irisartarrak – Pau Nousty 17-28

moins de 15 ans: Irisartarrak – Urrugne 39-3

moins de 13 ans: Irisartarrak – Tardets 35 - 3

moins de 11 ans: Irisartarrak - Bordes 14-11

Rencontres du week-end du 12/13 Février 2011

Garçons: Nationale3: Irisartarrak - L'Union 20h45

Excellence régionale: Irisartarrak – Bayonne 18h30

Moins de 18 ans: Gan/Bosdarros - Irisartarrak 15h30

Moins de 15 ans: Oloron – Irisartarrak 14h00 dimanche

Filles: Moins de 18 ans: Irisartarrak - Mourenx 16h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Boucau 14h3

Super Loto

Le club Irisartarrak organise son traditionnel super loto à la salle Airoski chauffée, le samedi 19 février à 20h30. Le premier lot sera 1 séjour à Costa Brava pour 4 personnes, et comme d'habitude, beaucoup de magnifiques lots.
La restauration sera assurée, boissons chaudes, sandwiches, crêpes et gâteaux.

N'hésitez pas à venir nombreux, vous serez bien reçus

 

Irisartarrak tombe dans la facilité

Les Irisartar 5éme recevaient pour le premier match retour, Balma 12éme, en position de relégable. L'entraîneur Mikel Idiart avait suffisamment averti son équipe d'un éventuel relâchement face à une formation à priori facile. Malgré tout, les jaunes sont tombés dans un faux rythme, jouant par à coup. Les midi-pyrénéens qui ont un besoin urgent paraissent motivés et pleins d'allant, ils jouent sans complexe et opportunisme.

Le début de rencontre est équilibré, l'entraîneur, joueur Julien Fitte Duval (16 buts) commence son festival, soit par des tirs des 9 m, soit par des passes en pivot. Les locaux répliquent par Eric Etchecolas et Florian Ranza des 9 m et le Tamas Marchis est présent, 8 à 8 à la 15éme. Par la suite, les Irisartar resserrent suffisamment la défense pour récupérer des ballons de contre, rapidement concrétisés par Beñat Urruty(9 buts)et Philippe Ondars. Le trou se fait rapidement, les visiteurs ne trouvant pas de solutions en attaque, 19 à 13 à la mi-temps.

Nous pensions qu'après la reprise, cela ne serait qu'une formalité pour les basques, et que le clou serait enfoncé sans problème. Mais non, la peau de l'ours était vendue avant de l'avoir tué. Voilà, que Julien Fitte Duval qui se promène sur le terrain sans être trop secoué, en enfilant les buts comme des perles. Le demi centre Sylvain thoreau, pourtant pas un monstre qui s'amuse avec ses un contre un, servant ses partenaires à la perfection. Côté Irisartar, tout est approximatif, démontrant qu'en une semaine, ils peuvent évoluer à un très bon niveau, comme contre Toulouse et huit jours plus tard, avoir un niveau de Pré Nationale. Bizarement, les meilleurs actions étaient quand ils étaient en infériorité numérique, Philippe Ondars placent de magnifiques lucarnes, Alexandre Mellouk de l'aile et le jeune Le Bigot en pivot maintiennent un écart de deux buts, 24 à 22 à la 46éme mn. Heureusement, Romain Dupuy fait des arrêts importants, Florian Ranza (7 buts) fait parler son bras à 4 reprises consécutivement des 9 m, le capitaine Philippe Oxandabaratz en pivot s'arrache, et Nicolas Jurczak (5 buts) se régale. Petit à petit, les jaunes par quelques éclairs, maintiennent un écart de 5 buts pour l'emporter sur le score de 37 à 32. Un match qui ne restera pas dans les annales, il faudra jouer sur un autre registre chez le leader invaincu, Foirac/Cenon qui vient de terrasser Toulouse chez lui. Sinon, la valise risque bien remplie pour le retour.

En Excellence régionale, l'équipe2 se déplaçaient chez les béarnais de Bruges, les Basques se sont inclinés, sur le score de 34 à 22 .

Autres résultats: Moins de 18 ans: Lescar – Irisartarrak 31-32

Moins de 15 ans: Bayonne - Irisartarrak 20-23

Moins de 13 ans: Bruges - Irisartarrak 39-17

Moins de 11 ans: Pau nousty - Irisartarrak 15-14

Filles: En Excellence départementale, les seniors filles ont gagné facilement à Boucau sur le score de 31 à 15, ce qui les placent à la 3éme place

Autres résultats: Moins de 18 ans:Irisartarrak – Coarraze 17-18

Moins de 15 ans:Irisartarrak - Cambo 19-18

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Cambo 19-13

Moins de 11 ans: Bayonne – Coarraze 5-8

Rencontres du 29/30 janvier 2011

Nationale3: Floirac/Cenon – Irisartarrak 20h45

Excellence régionale: Irisartarrak - Gradignan 20h45

Moins de 18 ans: Irisartarrak- Anglet/Biarritz 18h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Pau Nousty 16h45

Moins de 13 ans: Irisartarrak - Billère 15h30

Moins de 11 ans: Irisartarrak - Bayonne 14h30

Filles: seniors: Irisartarrak - Lasseube 20h00

Moins de 18 ans: Arudy - Irisartarrak 17h30

Moins de 15 ans: Nafarroa - Irisartarrak 18h00

Moins de 13 ans:Lescar - Irisartarrak 14h00 dimanche

Moins de 11 ans: Cambo - Irisartarrak 16h30

Irisartarrak courageux a fait trembler l'ogre toulousain

Grosse affluence à la salle Airoski pour la reprise du championnat, les Irisartar 5éme recevaient Toulouse 2éme à 1 point du leader Floirac. Les espoirs toulousains sont craints dans ce championnat de Nationale3, certains joueurs ont gouté à la D1 cette saison. La salle Airoski est comble, la banda Airoski en grande forme, et les supporters sont prêts à vibrer.

Le capitaine Philippe Oxandabaratz, devenu champion de France de paleta cuir trinquet, 2h00 avant d'attaquer la rencontre et ses hommes sont motivés. Début de rencontre à l'avantage des visiteurs par l'intermédiaire du gaucher Jackson Pavade qui imprime le tempo par deux boulets de canon. Les arrières se font bâchés par la défense toulousaine, avec sa tour de contrôle Jordan Bonilauri (2,14 m) qui sortira sur blessure, après 10mn de jeu. Les Basques s'accrochent Philippe Oxandabaratz en pivot, Florian Ranza marque par trois fois des 9 m. En face, les midi pyrénéens montre leur savoir faire, les arrières Maxime Gilbert et Martin Gaillard sont excellents, distillant de bons ballons et marquant à bon escient, 5 à 11 pour Toulouse. Les supporters commencent à se poser des questions, mais les jaunes se battent, le gardien Romain Dupuy réalise de superbes parades, les contres sont rondement menés, Beñat Urruty et Philippe Ondars sont à la conclusion. Maël Beurois, Eric Etchecolas et Betti Errotabèhère en pivot mystifient la défense adverse, égalisation à 13. Les jeunes toulousains sont en plein doute, les basques ont des occasions pour creuser l'écart, mais les tirs à 6 m sont stoppés par l'excellent gardien Denis Serdarevic, auteur d'un grande prestation avec 22 arrêts.

Malgré tout, les locaux virent en tête à la mi temps 14 à 13, mais vu le rythme soutenu cela risque d'être dur pour les jaunes pour la seconde période. La reprise est à l'avantage des visiteurs remontés sûrement par l'emblématique entraîneur Rudi Prisaracu. Poussés par les supporters, les Irisartar ne lâchent pas prise, le combat est rude, pas de répit, le capitaine Philippe Oxandabaratz s'arrache en pivot, Alexandre Mellouk moins tranchant que d'habitude marque, et Nicolas Jurczak enfile les buts avec finesse et précision, 28 à 28 à 10 mn. Le problème, le corps arbitral sanctionne exagérément les locaux, se retrouvant à quatre sur le terrain, les toulousains en profitent pour s'échapper, 30 à 34. Les jaunes, malgré la fatigue ne lâchent rien, le public pousse, mais la victoire reviendra aux visiteurs, visiblement soulagés d'avoir vaincus ses courageux Irisartar. L'entraîneur Mikel Idiart affichait une certaine satisfaction, «  mes joueurs ont répondu présents face à une très belle équipe adverse, maintenant, il faudra se remobiliser pour la réception de Balma ». Rencontre ce samedi 22 janvier à 20h45, 1er match retour

C'est la reprise,

après la trêve des confiseurs pour les équipes qui évoluent au niveau départemental. Pour les nationaux et régionaux, elle se fera une semaine plus tard.

Pour cette deuxième phase, 8 équipes de jeunes sont en lice, la plupart des équipes notamment en garçons vont évoluer au plus haut niveau départemental. Le travail sérieux des joueurs et des éducateurs se fait ressentir au point de vue état d'esprit et résultats.

Rencontres du 8/9 janvier 2011

Chez les filles, les seniors classées 3éme, reçoivent un des co-leader Bruges à la salle Airoski à 20h00

Moins de 18 ans: Mourenx - Irisartarrak 17h30

Moins de 15 ans: Boucau – Irisartarrak 15h00 dimanche

Moins de 13 ans: Denguin – Irisartarrak 14h30

Moins de 11 ans: Mourenx – Irisartarrak 16h15

Garçons
: L'équipe fanion jouera en match amical contre Anglet/Biarritz ( Pré-Nationale ) à 20h30 à la salle Fall à Biarritz.

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Gan/Bosdarros 17h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Oloron 16h00

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Bayonne 14h30

Moins de 11 ans: Billère – Irisartarrak 15h30

Le traditionnel loto aura lieu le samedi 19 février 2011 à 20h30


Le club Irisartarrak souhaite ses meilleurs vœux pour 2011, avec santé, bonheur et réussite


Les calendriers du club sont sortis, on peut s'en procurer pour la modique somme de 3€



Irisartarrak remporte le derby à Asson

 

Pour la 12éme journée du championnat de France N3, les Irisartar 5éme, se déplaçaient chez les béarnais d'Asson, 13éme et avant dernier du championnat. Les Assonais jouaient la montée en N2 la saison dernière, alors que cette fois ci, ils se battent pour le maintien. Pourtant les basques se méfient terriblement de cette équipe, car même les meilleures formations ont souffert pour s'imposer en Béarn. Après un début équilibré, 2 à 2, les locaux vont prendre l'ascendant par Rousseaux (8 buts) et Montoya (5 buts) qui se montrent déterminant dans cette jeune équipe assonaise, 7 à 3 à la 11éme mn. Heureusement le gardien Tamas Marchis limite les dégâts, le capitaine Philippe Oxandabaratz montre la voie, et Eric Etchecolas 4 fois consécutivement fait parler son bras, Beñat Urruty marque deux penalties, 12 à 11 à la 22éme mn. Les joueurs béarnais remettent un coup d'accélérateur, les tirs ratés Irisartar sont optimisés par Couture et Beaucoueste. En attaque, les jaunes ont du mal à s'engager totalement, malgré tout, Alexandre Mellouk se dépêtre du défenseur qui s'occupe personnellement de lui pour marquer par trois fois, et Nicolas Jurczak est efficace dans son aile. Par contre, le problème n'est pas résolu en défense, les locaux s'infiltrent beaucoup trop facilement, Asson vire en tête à la mi-temps, 18 à 15. L'entraîneur Mikel Idiart a surement trouver les mots, en tous les cas, c'est une autre équipe qui engage la seconde période.

Après avoir recoller, à 20, les Basques dressent le Baigura en défense faisant de l'ombre aux montagnes pyrénéennes. Les béarnais n'arrivent plus à marquer, le gardien Romain Dupuy, excellent, réalise des parades de grande classe. A ce jeu, les Irisartar récupèrent bon nombre de ballons de contre rapidement concrétisés. En attaque placé, Eric Etchecolas continue son récital, 27 à 21 pour les visiteurs à la 16éme mn. Malgré ce coup de semonce, les vaillants assonais font le forcing, ils reviennent à trois buts, mais c'est un Florian Ranza retrouvé qui fera très mal, en inscrivant une rafale de 5 buts pratiquement consécutivement. Les Béarnais ne peuvent plus grand chose, la victoire revient aux Irisartar grâce à une deuxième mi-temps maitrisé. Les Basques ont dédié la victoire à Mathieu Oxarango, lourdement blessé dans la semaine. Ils terminent superbement l'année 2010, les voilàs, 5éme au classement avant de recevoir le 15 janvier 2011, l'ogre de la poule Toulouse, après une trêve bien méritée.

Irisartarrak devant son public surclasse Pana Loisirs

 

Pour la 11éme journée du championnat de France N3, les Irisartar accueillaient les limousins de Pana Loisirs 5éme au classement. Les Irisartar mécontents du match à Bordeaux, avaient à cœur de remettre les pendules à l'heure devant ses supporters venus nombreux, et les partenaires. La banda Airoski met d'entrée le ton, Yoan Huget, le ¾ aile de l'Aviron Bayonnais lance le coup d'envoi, tout est réuni pour passer une superbe soirée.

Le début de la rencontre est équilibrée, la base arrière adverse envoie quelques boulets de canon, côté Irisartar, Alexandre Mellouk (8 buts) mystifie la défense, Eric Etchecolas qui commence à être incontournable dans cette équipe envoie deux missiles pleine lucarne, 5 à 5 à la 10éme mn. Petit à petit, les basques resserrent la défense, quelques tampons réglementaires font réfléchir l'adversaire sur l'engagement à avoir. Le gardien Tamas Marchis (20 arrêts) écœure à lui tout seul, les buteurs limousins qui ne savent plus comment faire pour marquer un but. En attaque placé, le jeune Ondars place deux superbes lucarnes, et Nicolas Jurczak plane au dessus de la zone, et réussit un chabala d'école qui laisse les supporters admiratif. Les deux pivots Philippe Oxandabaratz et Mathieu Oxarango s'arrachent au milieu de la défense adverse pour marquer avec autorité. Les visiteurs touchés moralement commencent à baisser les bras, les jaunes intraitables, récupèrent des ballons de contre superbement exploités, 19 à 10 à la mi-temps.

La seconde période voit les joueurs de Pana Loisirs se rebiffaient en marquant deux buts consécutifs. Un feu de paille, les Irisartar défendent rigoureusement, derrière le portier Romain Dupuy à fermer la porte, et les contres vont fuser, Beñat Urruty (9 buts) va se régaler, Alexandre Mellouk également, 30 à 16. Côté Pana Loisirs, l'arrière droit Wehn (7 buts) marque coup sur coup, trois superbes lucarnes. Les locaux continuent leur progression, avec le voltigeur Nicolas Jurczak qui régalent le public, Maël Beurois marque des 9 m, et Philippe Ondars prend l'intervalle pour crucifier le portier limousin dégouté. La rencontre se termine avec une très bonne ambiance, les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart remporte une belle victoire sur le score de 38 à 23, qui les reclassent à la 5éme place. Maintenant se profile le derby, basco-béarnais, les Irisartar se déplacent à Asson, ce samedi 18 décembre à 20h00.

En excellence régionale, l'équipe2 recevait les béarnais de Lescar, une formation classée dans le haut du tableau. En première mi-temps, les visiteurs ont dominé les locaux, 11 à 17. Dans la seconde période, les Irisartar ont proposé un meilleur jeu, perturbant les joueurs de lescar, ils ont réussi à arracher l'égalisation, 28 à 28.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irisartarrak – Pau Nousty 32-32

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Lons 36-15

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Boucau 23-15

Filles: Moins de 18 ans: Sare – Irisartarrak 31-12

Moins de 15 ans: Barzun/Montaut- Irisartarrak 1-36

Moins de 13 ans: Nafarroa – Irisartarrak 15-26

Moins de 11 ans: Nafarroa – Irisartarrak 14-17

L'école de hand s'est très bien comportée au rassemblement de Bayonne.

Opération portes ouvertes en Gironde


Les Irisartar se déplaçaient pour la 10éme journée de championnat chez leur bête noire, Girondins de Bordeaux. En effet, en cinq confrontations, jamais les basques ne sont imposés en terre bordelaise. La sixième ne dérogera pas à la règle, les locaux n'ont pas fait de détails face aux visiteurs, dont certains joueurs sont restés en dedans. Pourtant l'entame de la rencontre est convenable, les Bas Navarrais font jeu égal, avec une attaque placée efficace, et une défense qui tient la route, 10 à 12 pour les basques à la 20éme mn. Puis le trou noir, les visiteurs se font sanctionner par 4 exclusions temporaires, par manque de concentration, les jaunes fautent bêtement. Il en fallait pas plus pour ragaillardir les jeunes bordelais, ils sont également aidés par un adversaire qui baissent les bras, les joueurs Irisartar ont perdu leur fierté, leur envie, 22 à 18, à la mi-temps. Les cinq premières mn sont bons, mais rapidement, les jaunes retombent dans leur travers de la fin de la première période. Ce qui est rageant, on sent bien avec un minimum d'abnégation et de respect de consignes que les Irisartar peuvent inverser la tendance. Rien n'y fait, certains joueurs sont au fond du seau, on continue à prendre des exclusions temporaires par manque de jambes, et chaque retard en défense est sanctionné. Si au niveau de l'attaque, les jaunes ont marqué comme d'habitude la trentaine de buts, c'est au niveau de la défense que les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart doivent se poser des questions, le repli défensif a été inexistant. Quand on prend, autant de buts, il est pratiquement impossible de remporter la victoire, et c'est logiquement que les bordelais ont défaits des basques décontenancés, 39 à 30. Il faudra se remettre très sérieusement au travail, en retrouvant l'envie et la fierté qu'on leur connait habituellement, pour la réception de Panaloisirs, ce samedi 11 décembre à 20h45..

En Excellence régionale, l'équipe2 se déplaçait chez la lanterne rouge, Biscarrosse. Les Irisartar amoindris ont perdu 24 à 15, une défaite qui les place en mauvaise posture au classement. Il faudra se reprendre rapidement, si la formation ne veut pas connaître la descente. Pour cela, il faut travailler, sinon la sanction tombe.

Autres résultats:

Moins de 15 ans: Billère – Irisartarrak 37-45

Moins de 13 ans: Oloron – Irisartarrak 10-47

Moins de 11 ans: Urrugne – Irisartarrak 12-26

Filles: Les seniors ont remporté une belle victoire à Arudy, grâce à une bonne défense, et une solidarité sans faille, 12 à 16.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Montaut 33-3 Moins de 15 ans: Irisartarrak – Buros 31-20 Moins de 13 ans: Irisartarrak – Sare 25-23

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Bayonne 0-20

Rencontres du 11/12 décembre 2010

Nationale3: Irisartarrak – Panaloisirs 20h45

Excellence régionale: Irisartarrak – Lescar 18h30

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Pau-Nousty 16h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Lons 14h30

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Boucau 9h30 dimanche

Filles

Moins de 18 ans: Sare – Irisartarrak 14h30

Moins de 15 ans: Barzun/Montaut – Irisartarrak 15h30

Moins de 13 ans: Nafarroa – Irisartarrak 16h30

Moins de 11 ans: Nafarroa – Irisartarrak 15h00

Rassemblement école de hand le dimanche 12 décembre à Bayonne à 9h30

Irisartarrak sur un nuage, étouffe le leader Pessac

Pour la 9éme journée du championnat de France N3, les Irisartar accueillaient le co-leader invaincu Pessac. Les Basques sont motivés devant leurs supporters venus nombreux, et la banda Airoski en super forme.En face, on compte bien rester invaincu, ils en ont les moyens, les bordelais sont techniques, rapides en contre, très forts en un contre un. Dans la semaine, l'entraîneur Mikel Idiart avait bien préparé tactiquement son match. Conscient de la vitesse adverse, il a délaissé l'habituelle défense haute qu'il aime tant, pour une défense à plat, en 0 – 6. Les quinze premières minutes sont équilibrées, les deux formations se rendent du tac au tac . Les visiteurs retrouvent souvent le pivot Dimitri Delsol Pauchet (6 buts), l'ancien Irisartar est efficace. Côté Basques, Alexandre Mellouk, Florian Ranza marquent des 9 m, le capitaine Philippe Oxandabaratz s'arrache en pivot, 8 à 8. Mais la défense Irisartar resserre considérablement les boulons, le gardien Tamas Marchis n'est pas en reste. Les jaunes récupèrent des ballons de contre, les montées de ballon se font vitesse grand V, concluent avec dextérité par Beñat Urruty ( 7 buts ), Philippe Ondars placent de jolies tirs de loin, et Mathieu Oxarango, promu tireur de penalties fait un sans faute, 17 à 12 à la mi-temps.En début de la seconde période, la détermination des joueurs de Pessac bousculent les locaux en manque de réussite. L'ailier Pianasson de son aile mystifie la défense Irisartar, l'arrière Hernandez place un costal d'école, et les voilà revenu, à un but, 20 à 19 à la 42éme mn.La tension monte d'un cran, les supporters poussent leurs protégés, Eric Etchecolas marque des 9 m, Mathieu Oxarango sort de son poste de pivot et envoie un missile qui laisse sans réaction le gardien adverse. Les visiteurs n'ont plus de solutions, en attaque, ils tombent sur un mur. A ce jeu, les locaux récupèrent bon nombre de ballons, les ailiers Mathieu Urgorry, Nicolas Jurczak et toujours Beñat Urruty se régalent, 30 à 20 à la 53éme mn. Après un début difficile, le gardien Romain Dupuy se met au diapason, écœurant définitivement les tireurs Pessacais. Les Basques terminent en roue libre les dernières minutes pour remporter une superbe victoire face au leader décontenancé par l'allant Irisartar. Score final: 36 à 26.Les supporters applaudissent longuement les jaunes, car c'est une victoire acquise avec la manière. A souligner, l'excellent état d'esprit des deux équipes, qui nous ont proposé une superbe match de handball. On en redemande.

En Excellence régionale, l'équipe2 recevait le leader invaincu Libourne pour un match difficile en perspective. Dommage, les jaunes ratent la première mi temps, par manque d'engagement, pour ensuite se reprendre en deuxième mi temps, mais trop tard. Score finale 21 à 26

Autres résultats: Moins de 18 ans: Hendaye – Irisartarrak 30-33

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Bayonne 15-31

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Bayonne 37-19

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Bayonne 13-11

Filles: En Excellence départementale, les seniors filles ont gagné facilement 41 à 11, les filles de Tardets se sont déplacées à 5

Autres résultats: Moins de 18 ans:Irisartarrak – Bénéjacq 14-14

Moins de 15 ans: Madiran – Irisartarrak 24-25

Moins de 11 ans: Bayonne – Irisartarrak 24-4

Rencontres du 4/5 décembre 2010

Nationale3: Girondins de Bordeaux – Irisartarrak 14h00 dimanche

Excellence régionale: Biscarosse - Irisartarrak 15h00 dimanche

Moins de 15 ans: Billère – Irisartarrak 16h45

Moins de 13 ans: Oloron – Irisartarrak 16h45

Moins de 11 ans: Urrugne – Irisartarrak 14h00

Filles: seniors: Arudy – Irisartarrak 19h15

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Montaut 14h00 Moins de 15 ans: Irisartarrak – Buros 17h30 Moins de 13 ans: Irisartarrak – Sare 15h45

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Bayonne 11h00 dimanche

 

Les Basques auraient mérité le match nul 

Pas de round d'observation, d'entrée les deux équipes sont daLes Irisartar se déplaçaient à Aurillac dans le cantal avec un état d'esprit de combattant pour essayer de faire un résultat positif. Aurillac évoluait la saison dernière en D1, pour des raisons financières sérieuses, le club a du déposer le bilan. Du coup, un autre club est né, s'appelant « handbal club des Volcans », ils ont réussi à préserver une équipe en Nationale3. Une formation de jeunes joueurs, encadrée d'un entraîneur/joueur de grande expérience. Côté Irisartar, le gardien Romain Dupuy et Betti Errotabèhère blessés, et Nicolas Jurczak, travail ne sont pas déplacés. ns le match, les locaux marquent les premiers, mais les Basques répliquent par deux contres de Beñat Urruty (6 buts). En attaque placée, Eric Etchecolas mystifie le gardien Raffray par deux tirs de 9m, la défense tient le choc, permettant des contres rondement menés dont Mathieu Oxarango et Alexandre Mellouk (10 buts) sont à la conclusion, 12 à 17 à la 25éme mn. Malheureusement, le jeune corps arbitral connait un moment d'absence, sanctionnant systématiquement le camps Irisartar. Les jaunes se retrouvent à 4 sur le champs, ce qui permet aux cantaliens de revenir à 1 but, 16 à 17 à 10 s de la fin. Dans la dernière attaque sur le buzzer, les visiteurs obtiennent un jet franc, Alexandre Mellok inspiré marque en transperçant une forêt de bras adverse. Les locaux remontés, mettent la pression pour revenir à égalité, puis prendre les devants grâce aux ailiers très efficaces Loupiac (6 buts) et Vinadel ( 5 buts), 25 à 22 à la 41éme mn. Après un moment de flottement, les Irisartar redeviennent tranchants en attaque, toujours par Alexandre Mellouk virevoltant, Beñat Urruty qui a retrouvé la confiance dans son aile, et Mathieu Urgorry, très appliqué de l'aile droite. Florian Ranza et le capitaine Philippe Oxandabaratz, y vont de leur but, égalisation à 30. La rencontre se joue sur un rythme élevé, les deux équipes sont au bord du KO. Le russe Maksic fait parler son expérience en plantant deux buts importants, Philippe Ondars répliquent par trois buts consécutifs,35 à 34 pour les cantaliens. Il reste 30s, les jaunes ont les ballons pour égaliser, malheureusement avec la fatigue, ils n'ont plus la lucidité pour faire les bons choix. Les joueurs explosent de joie, mais les Irisartar ont réalisé le meilleur match à l'extérieur avec un état d'esprit sans faille. Il faudra garder cet état d'esprit pour recevoir, samedi 20 novembre à 20h45, le leader invaincu et ses joueurs virevoltants

Lever de rideau: excellence régional: Irisartarrak reçoit le leader Libourne à 18h30

En Excellence régionale, l'équipe2 s'est déplacée à Lormont, une équipe de haut de tableau. Les Irisartar ont répondu du tac au tac face à la belle formation bordelaise. 24 à 24 à deux mn de la fin du match, les locaux ont réussi à s'imposer face aux basques qui n'ont pas à rougir de la défaite, 26 à 24.

Autres résultats:

Moins de 15 ans: Irisartarrak-Asson 32-31

Moins de 13 ans: Irisartarrak - Tardets 30-35

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Orthez 25-1 

En Excellence départementale, les seniors filles se sont inclinées à Lucq de Béarn, après une bonne résistance, 27 à 21.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Bruges – Irisartarrak 7-28

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Lescar 10-0

Moins de 13 ans: Hendaye - Irisartarrak 20-20

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Urrugne 6-16

Rencontres du 20/21 novembre 2010

Nationale3: Irisartarrak – Pessac 20h45

Excellence régionale:Irisartarrak – Libourne 18h30

Moins de 18 ans: Hendaye – Irisartarrak 17h00

Moins de 15 ans: Irisartarrak - Bayonne 15h30

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Bayonne 17h00

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Bayonne 14h00

Filles: séniors: Irisartarrak – Tardets 15h00 dimanche

Moins de 18 ans: Irisartarrak - Bénéjacq 11h00 dimanche

Moins de 15 ans: Madiran – Irisartarrak 17h30

Moins de 11 ans: Sare – Irisartarrak 14h00

Les Irisartar ont gagné par forfait, les carcassonnais ne s'étant pas déplacés faute de combattants. Voilà trois points gagnés facilement, le problème, cela fait 15 jours que les jaunes n'ont pas de compétition. Pour le long déplacement à Aurillac, cela risque compliqué, les cantalous, après le dépôt de bilan du à un gros soucis financier, sont en pleine reconstruction. Le nouveau club s'appelle, handball club des Volcans, ils ont réussi à maintenir, une équipe en N3. Malgré de nombreux départs, Aurillac évoluait en D1, ils sont repartis avec des jeunes talentueux et quelques briscards. Après un début difficile, les cantalous sont de plus en plus difficile à manœuvrer dans leur salle. Les Irisartar qui ont effectuer deux sorties plus que moyenne, auront ils l'abnégation nécessaire pour gagner à l'extérieur. Une victoire à Aurillac ferait pourtant du bien, avant de recevoir le leader Pessac, à la salle Airoski, le 20 novembre à 20h45.

En Excellence régionale, l'équipe2 s'est inclinée face à une bonne formation de Créon 27 à 31.Les bordelais ont montré beaucoup plus de lucidité et d'envie. Les cadres sont passés à côté du match, et le manque d'entraînement s'est fait cruellement ressentir, il n'y a pas de secret.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Oloron – Irisartarrak 29-29

Moins de 15 ans: Boucau – Irisartarrak 21-43

Moins de 13 ans: Gan/Bosdarros – Irisartarrak 23-33

Moins de 11 ans: Anglet/Biarritz – Irisartarrak 4-21

Filles; les seniors ont dominé assez largement Sare, 31 à 19. Une bonne défense, la gardienne Sylvia Marchis a fait des parades, mais aussi lancées des contres meurtriers. Charlotte Jauriberry et Elorri Minhondo en pointe se sont régalées.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irisartarrak – Lons 16-15

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Escoubes 39-1

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Boucau 15-23

Moins de 11 ans: Cambo – Irisartarrak 11-2

Rencontres du 13/14 novembre 2010

Nationale3: Handball club des Volcans – Irisartarrak 20h45

Excellence régionale: Lormont – Irisartarrak 18h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Asson 18h00

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Tardetz 16h30

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Orthez 15h15

Filles: senior: Lucq de Béarn – Irisartarrak 14h00 dimanche

Moins de 18 ans:Bruges64 – Irisartarrak 16h30

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Lescar 14h30 dimanche

Moins de 13 ans: Hendaye – Irisartarrak 16h00

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Hendaye 14h00

Le rassemblement des écoles de hand s'est superbement déroulé à la salle Airoski, les pitchouns ont donné le meilleur avec beaucoup d'envie et de sportivité. Les parents nombreux, les ont encouragés ardemment. Ont participé, les clubs de Saint Palais, Bayonne, Hendaye, Nafarroa et Irisartarrak

Les Irisartar pas bon à la finition

Les Irisartar se déplaçaient à CAPO Limoges avec l'espoir de réaliser un bon résultat, tout en sachant qu'il fallait être super motivé, car les limousins nous attendaient de pied ferme. Les Basques ont eu la confirmation d'entrée de match, un gros pressing des joueurs de CAPO mettent sur le reculoir les visiteurs, 3 à 0 en 5mn. Tant bien que mal, les jaunes répliquent par le capitaine Philippe Oxandabaratz en pivot ( 6 buts ) et Florian Ranza par deux superbes lucarnes et Beñat Urruty en contre, 6 à 4. Nous pensions la machine lancée, malheureusement, ce n'est qu'un feu de paille, les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart vont rivaliser de maladresses. Des occasions ne manquent pas, mais les Irisartar se font croquer par le gardien local Hasenne, ancien portier de Billère (D2), 20 arrêts dont 3 p, 14 à 9 à la 21éme mn. Sous l'impulsion d'Alexandre Mellouk, ( 6 buts ), les Irisartar traversent un bon passage, 16 à 13.

Vu le regain de forme entrevue en fin de la première période, l'entraîneur Mikel Idiart espère une deuxième plus réussie. Ce n'est pas le cas, les limousins continuent leur bonhomme de chemin, le pivot ( 9 buts ) se régalent, systématiquement mis en position idéale par ses arrières pour marquer. La défense Basque pourtant a eu de très bonne séquence, 10 mn s'en prendre un but, mais les contres sont annihilés pratiquement à chaque fois par ce diable de gardien Hassene, 27 à 18. Les visiteurs profitent du changement de gardien adverse pour revenir en fin de rencontre par l'intermédiaire de Eric Etchecolas qui inscrit trois buts consécutifs. Score final: 28 à 22, laissant quelques regrets dans le camps Irisartar, car trop de tirs gâchés pour espérer remporter la victoire.

En Excellence régionale, l'équipe2 remporte une belle victoire face aux girondins de Bordeaux, 29 à 27. Le retour de Thomas Saragueta a été gagnant, aidé par ses partenaires ou chacun a donné le meilleur de soi.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Pau Nousty – Irisartarrak 33 – 34

Moins de 15 ans: Lons – Irisartarrak 28 – 24

Moins de 11 ans: Boucau – Irisartarrak 8 - 23

Filles:Moins de 18 ans: Irisartarrak – Sare 35 - 12

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Barzun/Montaut 39 – 1

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Nafarroa 19 – 15

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Nafarroa 12 - 3

Irisartarrak remporte le derby au bout du suspens

Pour la cinquième journée du championnat de France N3, les Irisarar accueillaient les Béarnais d'Oloron, 4éme de la poule. Les Basques , 5éme à 1 point veulent se rattraper du déplacement raté à L'Union, et surtout faire bonne figure devant ses supporters venus nombreux. Le député Jean Lassalle, le conseil Général Jean Louis Caset et Lucien Delgue, président de la commuté des communes ont répondu à l'invitation du club pour ce derby passionnant. Oloron présente une bien belle équipe, on sent bien qu'ils ne sont pas venus pour faire du tourisme.

Pas de round d'observation, la rencontre démarre pied au plancher, la défense est rugueuse des deux côtés. Les béarnais, par l'intermédiaire de l'arrière Bergemayou et le pivot Suton trouve des solutions. Côté Irisartar, Jurczak marque par deux fois, 4 à 4 à la 10éme mn. Petit à petit, les locaux se détachent, Eric Etchecolas de plus en plus performant s'illustre par une magnifique lucarne, et donne un caviar à son capitaine Philippe Oxandabaratz. La défense tient bon, les béarnais se font contrer avec autorité, Maël Beurois artille des 9 m. Sous la pression, les visiteurs commettent des fautes, Alexandre Mellouk concrétisent les pénalties, et comme derrière le gardien Romain Dupuy fait bonne garde, les jaunes virent à la pause avec 4 buts d'avance, 15 à 11. La reprise voit les Oloronais faire le forcing, avec les fréres Bergemayou, et le buteur maison Johnny Voss (9 buts), ancien joueur de Billère et Pau Nousty. Les Irisartar ne s'en laissent compter pas non plus, la fusée Beñat Urruty (6 buts) mis sur orbite par le gardien Romain Dupuy se régale en contre, le pivot Mathieu Oxarango fait parler sa puissance, 28 à 24. La tension monte d'un cran, Betti Errotabèhère marque de son aile, mais malheureusement se fait disqualifier sévèrement pour défense une rugueuse. En infériorité numérique, les Basques n'arrivent plus à marquer, oppresser par la défense active et haute des Béarnais. Rapidement, les visiteurs reviennent à hauteur des Irisartar, ils parviennent tout de même à préserver le bénéfice de la victoire, aidé en cela par les encouragements des supporters qui ont vu passer le vent du. Boulet. Trois points qui font du bien, et qui replace les Bas Navarrais à la 4éme place. Maintenant, il s'agit de bien préparer le déplacement à CAPO Limoges pour essayer d'aller chercher un résultat, ce samedi 23 octobre à 20h00

En Excellence régionale, l'équipe2 a failli créer une belle surprise chez le co-leader Bayonne. Les Irisartar ont fait mieux que résister, les anciens et les jeunes se sont mis au diapason pour répondre du tac au tac dans ce derby. De bonnes choses ont été réalisés, tant en défense qu'en attaque. Les Bas Navarrais menaient de trois buts à 5 mn de la fin, mais les locaux profitent du manque d'expérience des jaunes pour terminer plus fort et l'emporter sur le score de 25 à 23

Autres résultats: moins de 15 ans: Irisartarrak – Billère 23-23

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Oloron 58-5

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Urrugne 23-19

Filles: En Excellence départementale, les seniors filles totalement poussive et pas très inspirées ont réussi a arraché le nul dans les dernières secondes, 24 à 24. Dommage, avec un peu plus de rythme et de concentration, la victoire était à leur portée.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Montaut – Irisartarrak 4-23

Moins de 15 ans: Buros – Irisartarrak 3-23

Moins de 13 ans: Sare – Irisartarrak 20-27

Moins de 11 ans: Bayonne – Irisartarrak 16-5

Rencontres du 23/24 octobre 2010

Nationale3: CAPO Limoges – Irisartarrak 20h00

Excellence régionale: Irisartarrak – Créon 20h45

Moins de 18 ans: Pau Nousty – Irisartarrak 13h15 dimanche

Moins de 15 ans: Lons – Irisartarrak 15h00

Moins de 11 ans: Boucau – Irisartarrak 17h45

Filles: Moins de 18 ans: Irisartarrak – Sare 11h00 dimanche

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Montaut/Barzun 17h30

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Nafarroa 16h00

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Nafarroa 14h30

Une première mi-temps catastrophique, coûte la victoire aux Irisartar

 Les Irisartar se déplacaient à L'Union dans la banlieue toulousaine pour le compte de la 4éme journée. Les Basques 2éme de la poule ont l'intention de ramener un bon résultat face aux locaux, 11éme. Meilleure attaque du championnat, les basques sont restés muets en première mi-temps, en inscrivant que 5 buts. Tout y est passé, mauvais choix, manque de pénétration du à un manque de détermination, 4 penalties ratés. Bref, un cauchemar pour l'entraîneur Mikel Idiart, il ne s'attendait sûrement pas à une telle déconvenue. Pourtant en face, ce n'est pas non plus des foudres de guerre, mais ils ont une envie supérieur aux Bas Navarrais suffisant pour passer largement en tête à la pause, 13 à 5. Le passage aux vestiaires fera du bien aux Irisartar, déjà pour retrouver les esprits, puis pour se motiver afin de rendre une copie plus propre en deuxième mi-temps. En effet, les jaunes reviennent avec une tout autre état d'esprit, s'ils tergiversent un dizaine de mn, la machine Irisartar se met en marche. Les dernières vingt minutes seront à l'avantage des visiteurs, les buteurs endormis se sont réveillés, la défense est plus performante. Les joueurs de L'Union commencent à se poser des questions, les attaques sont muselés, et les Basques se rapprochent dangereusement.

La fin de match est haletante, les Irisartar ratent l'égalisation en butant sur les poteaux, puisant dans leurs dernières ressources, les locaux préservent le score, et obtiennent une victoire bien méritée. Les Irisartar ont perdu un match à leur portée, et leur invincibilité. Il faudra montrer un autre visage pour le derby face à Oloron. Les béarnais sont promus à ce niveau, ils présentent une formation performante avec des joueurs confirmés. Rencontre ce samedi 16 octobre à la salle Airoski à 20h45.

Lever de rideau, seniors filles: Irisartarrak – Lescar à 18h30

 

En Excellence régionale, l'équipe2 a remporté sa première victoire face à Ambarres sur le score de 30 à 25. Frantxoa Jaureguy a su mener ses jeunes partenaires avec une première mi-temps rondement menée 18 à 12. La jeune équipe Irisartar s'est mise à l'unisson pour préserver le gain du match.

 

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irisartarrak – Hendaye 34-24

Moins de 15 ans: Bayonne – Irisartarrak 23-23

Moins de 13 ans: Bayonne – Irisartarrak 28-29

Moins de 11 ans: Bayonne – Irisartarrak 28-19

 

En Excellence départementale, les seniors filles l'excellente fin de saison, en allant s'imposer à Lasseube sur le score de 22 à 26. Elles sont co-leaders et invaincues.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Bénéjacq – Irisartarrak 13-20

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Madiran 28-19

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Sare 1-27

Rencontres du 16/17 octobre 2010Nationale3: Irisartarrak – Oloron 20h45

Excellence régionale: Bayonne – Irisartarrak 21h00

Moins de 18 ans: Saint Pée – Irisartarrak 17h00

Moins de 15 ans: Irisartarrak – Billère 15h15

Moins de 13 ans: Irisartarrak – Oloron 11h00 dimanche

Moins de 11 ans: Irisartarrak – Urrugne 14h00

Filles: séniors: Irisartarrak – Lescar 18h30

Moins de 18 ans: Montaut – Irisartarrak 16h00

Moins de 15 ans: Buros – Irisartarrak 15h00

Moins de 13 ans: Sare – Irisartarrak 14h00

Moins de 11 ans: Bayonne – Irisartarrak 14h00


Irisartarrak terrassent le leader

Pour la troisième journée du championnat de France N3, les Irisarar accueillaient le leader Aspom Bègles. Les bordelais ont un effectif réduit, un joueur se mariant le soir du match. Malgré le derby de la côte, Bayonne/Biarritz, mariages, il y avait une jolie chambrée à la salle Airoski, accompagnée par la banda Airoski, toujours en forme.

Tout au long de la première mi-temps, le jeu sera équilibré, les deux équipes se rendant but sur but. Le meneur bordelais Lois Trijoulet (13 buts) fait étalage de son savoir faire, en marquant des buts de haute volée, et servant à merveille ses partenaires. Côté Irisartar, le virevoltant Alexandre Mellouk (14 buts) se régale. Beñat Urruty marque ses habituelles contres attaque, suite à des arrêts de Tamas Marchis. En face, les visiteurs ne s'en laissent pas compter, ils résistent, 10 à 10 à la 20éme mn. Après la blessure sérieuse, du pivot Cédric Weiss, les bordelais marquent quelque peu le coup, les Basques virent en tête, à la mi-temps, 15 à 12. Les hommes du capitaine Philippe Oxandabaratz rentrent avec détermination, prenant rapidement la direction des opérations par des contres rondement menés. La défense plus rugueuse, et la fatigue des girondins ont permis au gardien Romain Dupuy de s'illustrer, et de lancer des contres meurtriers dont Mathieu Oxarango et Alexandre Mellouk sont à la conclusion. En attaque placé, Maël Beurois montre qu'il peut faire de belles choses, 4 buts par dessus la défense bordelaise font mouche, Florian Ranza envoie quelques missiles, Betti Errotabéhére est de la fête, ainsi que Eric Etchecolas et Nicolas Jurczak. La jeune recrue de Capbreton, Johan Le Bigot fait ses classes, et mesure les progrès à effectuer pour jouer à ce niveau. Les joueurs de l'ASPOM Bègles sont courageux, mais terminent la rencontre très fatigués. Score final: 37 à 24, la différence aurait du être plus grande, sans la maladresse des Irisartar qui sont tombés dans le piège de la facilité. Il faudra une concentration plus forte et pendant 60 mn, samedi 9 octobre à L'Union, pour les hommes de l'entraîneur Mikel Idiart. Les banlieusards toulousains sont sur deux défaites, il est vrai, contre deux équipes qui lorgnent la montée en N2, Toulouse et Floirac/Cenon. Match à 20h30

 

En Excellence régionale, l'équipe2 s'est inclinée à Gradignan, 30 à 23. Les Irisartar ont manqué de condition physique et de gnac, ce dimanche après midi.

Autres résultats: moins de 15 ans: Asson – Irisartarrak 19-22

moins de 13 ans: Tardets – Irisartarrak 27-20

moins de 11 ans: Orthez – Irisartarrak 9-21

Les seniors filles ont remporté une deuxième victoire consécutive face à Boucau 18 à12. Bon pour le moral, l'équipe se met en place petit à petit, elle est bien partie pour réussir une belle saison.

Autres résultats: moins de 18 ans: Irisartarrak – Bruges64 25-6

moins de 15 ans: Irisartarrak – Lescar 10-0

moins de 13 ans: Irisartarrak – Hendaye 6-20

moins de 11 ans: Urrugne – Irisartarrak 34-4

Rencontres du week-end du 9/10 octobre 2010

Garçons: Nationale3: L'Union – Irisartarrak 20h30

Excellence régionale: Irisartarrak – Ambarres 20h45

Moins de 18 ans: Irisartarrak – Hendaye 16h00 dimanche

Moins de 15 ans: Bayonne – Irisartarrak 17h00

Moins de 13 ans: Bayonne – Irisartarrak 14h00

Moins de 11 ans: Bayonne – Irisartarrak 15h30

Filles: Excellence: Lasseube – Irisartarrak 19h00

Moins de 18 ans: Bénéjacq – Irisartarrak 18h30

moins de 15 ans: Irisartarrak – Madiran 14h00 dimanche

moins de 11 ans: Irisartarrak – Sare 15h00

Pas ridicule du tout

Pour le 1er tour de la coupe de France, les Irisartarrak recevaient les girondins de Bordeaux (N1), une formation imposante physiquement et techniquement. Un fort recrutement a été réalisé, deux serbes (D1) Slovodam Ercavanim et Mirko Popovic (D1)., le gardien Saint Cyr, Cesson (D1) C'est la reprise de la compétition pour tout le monde, la banda Airoski est présente, une bonne chambrée dans les gradins.

Les bordelais ouvre les hostilités par le pivot Florian Moussay, bien servi, Alexandre Mellouk, répond par un magnifique costal. Pour un premier match, le rythme et le niveau de jeu sont élevés, le nouveau capitaine Philippe Oxandabaratz s'arrache pour marquer en pivot.

Côté visiteur, les deux serbes Slavadam Ercavanin et Mirko Popovic décochent des tirs à longue portée. Les basques butent sur une défense culminant à plus de 1,90m de moyenne, les contres fusent en faveur des girondins, 3 à 7 à la 12éme mn. La très bonne prestation du gardien Tamas Marchis permet aux locaux de ne pas être totalement décrochés. Les exclusions pleuvent pour les basques, mais les bordelais n'en profitent pas trop, les jaunes répondent du tac au tac, Florian Ranza (7buts) lache son bras, 9 à 15 à la mi-temps.

Les supporters sont inquiets, la puissance girondine saute aux yeux de tous, on se demande à quelle sauce seront mangés nos Irisartar. D'autant que l'imposant Mathieu Oxarango à écopé d'un carton rouge direct juste avant la mi-temps. En infériorité numérique, les basques jouent sans complexe, récupèrent des ballons concrétisés par Beñat Urruty et Betti Errotabèhère, 14 à 18, à la 42 éme mn. L'entraîneur Bordelais furieux prend le temps mort pour recadrer ses hommes. Petit à petit, les visiteurs reprennent les choses en main, les arrières décochent des tirs des 9 m imparables. Les locaux ne lâchent rien, Maël Beurois par deux fois, Mathieu Urgorry de l'aile marquent, la recrue Nicolas Jueczak décochent des 9 m, 20 à 25 à la 52ème.

La fatigue se fait sentir, le rythme à baissé ainsi que la lucidité, les girondins au banc plus fourni finissent plus forts. Ils s'imposent logiquement sur le score de 29 à 22. Un très bon match de préparation pour les deux équipes, avant d'entamer le championnat qui débutent le 18 septembre. Les Irisartar se déplacent chez un promu Balma, match à 20h45.

Quelques nouvelles du club Irisartar !

L’assemblée générale s’est déroulée le samedi 26 juin , en présence de Jean Louis Caset conseiller général, de Pierre Duranga, adjoint au maire et Beñat Etchart, partenaire principal. Une soixantaine de personnes sont venus discuter de la saison écoulée et à venir.

Au niveau sportif, malgré la descente de l’équipe fanion en N3, beaucoup de points positifs sont à retirer. Tout d’abord, le comportement exemplaire des joueurs, qui malgré la malchance et les défaites sont restés soudés jusqu’au bout.

Le maintien à l’arraché de l’équipe2, au niveau régional grâce à la solidarité des joueurs de l’équipe fanion.

En jeunes, 4 équipes sont présentes, lors des finales départementales à Bordes et Nousty.

Les moins de 11 ans, les moins de 15 ans filles et les moins de 15 ans garçons ont perdu respectivement face à Sare, Tardets et Oloron.

Un titre remporté par les moins de 18 ans garçons face à Buros.

Le club Irisartarrak a été le seul dans le département, à avoir obtenu le label d’or pour son école de hand grâce à des éducateurs sérieux et compétents.

Pour la première fois, les Irisartar ont disputé la coupe de France à Cambo face à une grosse cylindré (Billère D2 ). 700 supporters se sont déplacés pour voir cette rencontre inédite. L’organisation du club de Cambo a été des plus réussie.

Finances, une bonne gestion dans son ensemble, grâce à l’aide des partenaires privés et publics, le travail des bénévoles, les entrées, etc.. ont permis d’équilibrer le budget.

Animation, à noter la naissance d’un club de supporters, unanimement apprécié pour ses repas d’après matches, les ttums-ttums etc…

La banda Airoski toujours avec son allant habituel, donne un air de fête à ces rencontres pourtant rudes.

Le loto a également bien fonctionné, 550 participants sont venus à la salle Airoski.

Partenariat, le club a énormément apprécié la fidélité des entreprises, commerçants, communes, conseil général, sans eux, rien ne serait possible, et surtout pas de garder une équipe à ce niveau.

Arbitrage, pour la première fois, un label de bronze arbitrage a été obtenu. La disponibilité et la qualité de nos arbitres, du plus jeune au plus ancien fait plaisir.

L’accession en N2 de nos arbitres nationaux, Alexis Sallaberry et Vivien Baude, grâce à leur superbe saison en N3. Une fierté pour l’ensemble du club.

Technique, à noter, la participation de Laura Munos au championnat du monde inter pôles au Portugal. Elles ont terminé 5eme sur 24 pays.

La sélection de Corentin Michel pour le championnat de France inter-comités, qui a réussi à se qualifier pour les finales à Paris

Après des vacances bien méritées, c'est la reprise des entraînements le mardi 3 août pour les seniors garçons. La question de l'entraîneur est aussi réglé, Arthur Samy ne souhaitant plus continuer, c'est un ancien du club Mikel Idiart qui reprend les rênes avec l'aide Nicolas Michel.

Mikel est l'homme qui a fait accéder l'équipe fanion de la Pré Nationale à la N3. Il est revenu à son club de cœur, pour essayer de maintenir cette équipe dans le haut du tableau.

 

Les Irisartar ont programmé quelques matchs amicaux, afin de peaufiner la préparation, ils débutent à la salle Airoski ce samedi 14 août à 16h00 face à Anglet/Biarritz, une formation de Pré Nationale qui a des ambitions. Ensuite, deux matchs face à deux gros calibres, le vendredi 20 août à 19h30 face à Libourne (N1) et le samedi 21 août à 16h00 face à Nousty (N1)

 

Les Irisartar débutent la compétition par la coupe de France en recevant un très grosse formation, Girondins de Bordeaux (N1). Une équipe à gros potentiel avec des joueurs aux physiques impressionnants. La rencontre aura lieu à la salle Airoski à 20h45.

Le club Irisartarrak handball présentait 4 équipes lors des finales départementales, voici les résultats.

Les moins de 11 ans filles ont perdu face à une belle équipe de Sare, 16 à 7. Sarako Urtxintxak ont été plus plus fortes, avec beaucoup de mobilité et d'engagement, les jaunes ont essayé de résister, mais en vain.

Les moins de 15 ans filles, après une rude bataille ont du s'incliner face à Tardets 25 à 21. Après un chassé croisé, les souletines ont bien gérées la fin de la rencontre. Très bonne résistance des Bas Navarraises, mais c'est déjà bien d'arriver jusqu'à la finale.

Les moins de 15 ans garçons ont perdu face au leader Oloron, 29 à 25. Les béarnais aux physiques imposants ont dominé la première période, face aux Irisartar quelque peu timorés,19 à 12. Les jaunes montrent un autre visage en seconde période, avec une défense individuelle efficace. Les Oloronais sont perturbés, ils n'arrivent plus à établir leur jeu, petit à petit, les jaunes reviennent à deux buts, 27 à 25. Mais la puissance adverse reprendra le dessus pour l'emporter logiquement.

Les moins de 18 ans garçons ont gagné de haute lutte, le titre de champion face à Buros, 31 à 28. Après un début à leur avantage, les jaunes se font égaliser, les béarnais profitant du manque de réussite des Irisartar. Malgré tout, ils prennent deux buts d'avance à la pause, 14 à 12. La reprise est à l'avantage des joueurs de Buros, mais les jaunes grâce à une bonne période vont prendre l'ascendant. Belle victoire des Irisartar, et bien sûr, très grande joie chez les joueurs et supporters.

L'assemblée générale du club aura lieu le vendredi 25 juin 2010 à 20h00. Bien sûr, parents, joueurs, dirigeants, bénévoles, partenaires et tous les sympathisants sont invités

Irisartarrak rivalise avec le leader

Les Irisartar pour le compte de la dernière journée du championnat de France de Nationale2, recevaient La Roche sur Yon. C'est le match des extrêmes, entre les vendéens, leader de la poule et Irisartarrak, lanterne rouge. Aucune des deux équipes n'évoluera à ce niveau la saison prochaine, La Roche sur Yon accède à la N1, et les Irisartar descendent à la N3. Pour l'occasion, la salle Airoski est comble, la banda est également présente, tout pour passer une soirée très agréable. Pour le dernier match du capitaine Frantxoa Jaureguy à ce niveau, ainsi que pour le départ de l'entraîneur Arthur Samy, les joueurs sont mobilisés comme jamais.

Les vendéens donnent le tempo, ils proposent un jeu très rapide, tout en mouvement, 0 à 2. Les Irisartar répondent au défi, une défense solide devant un Tamas Marchis omniprésent. La rencontre se joue sur un rythme soutenu, Marius Kovacs, démontre son savoir faire. Alexandre Mellouk et le capitaine Frantxoa Jaureguy distribue de bons ballons au pivot Philippe Oxandabaratz ( 9 buts ) qui s'arrache comme un lion. Le jeu des deux équipes est très agréable par sa rapidité et son engagement. L'entraîneur Arthur Samy, opte pour une défense haute qui perturbe les tireurs, tels que le géant Bertrand Martin. Le problème, le danger provient de partout, l'équipe vendéenne résiste à la furia Basque. Philippe Ondars marque avec dextérité, Paul Darritchon dont c'est le retour après six mois de convalescence marque le penalty, 19 à 16 pour les Irisartar à la mi-temps. La seconde période voit les formations se rendent but pour but. Mathieu Oxarango en gros progrès, secoue la défense adverse avec sa puissance, Mathieu Urgorry marque de son aile sans complexe. Les visiteurs pourtant acculés continuent à dérouler leur handball, les jaunes se battent avec leurs tripes. Maël Beurois y va de son but et de l'aile droite s'il vous plait. Le combat est âpre, les locaux veulent absolument remporter le dernier match devant ses supporters emballés, 30 à 28 pour les jaunes à 7 mn de la fin. Cela sent bon la victoire, malheureusement, le corps arbitrale s'en mêle en excluant coup sur coup deux Irisartar pour des fautes bénignes. Les joueurs expérimentés de La Roche sur Yon n'en demandent pas tant, ils exploitent la supériorité numérique à merveille par des contres rondement menés. Les basques à bout de souffle n'arrivent plus à marquer, contrairement aux visiteurs qui finissent forts, leur permettant de remporter une victoire de haute lutte, 37 à 35. Les Irisartar ont tout donnés, ils sortent la tête haute de cette rencontre tout en obtenant le respect des joueurs vendéens qui ont été poussés jusqu'à leurs dernières retranchements. Les supporters ravis vont ovationner longuement les joueurs des deux camps, tant la rencontre était haletante. Un hommage sera rendu au capitaine Frantxoa Jaureguy, ainsi qu'à l'entraîneur Arthur Samy pour la der. A l'issue du match, 170 repas ont été servi par le club « Atxik horiak » une convivilité qui a été unanimement apprécié.

 

Quatre sur quatre

Chez les jeunes, quatre équipes étaient en lice pour les demi-finales départementale.

Chez les garçons:

Les moins de 18 ans entraînés par Alexandre Mellouk se sont brillamment qualifiés face à Lescar en remontant les 6 buts de retard pris au match aller, 28 à 22. Ils ont réussi à faire le nécessaire en s'imposant sur le score de 26 à 19. Ils rencontreront en finale Buros

Les moins de 15 ans entraînés par Nicolas Michel ont confirmé le match aller qu'ils avaient gagner à domicile 21 à 17, en s'imposant au match retour à Urrugne 26 à 35. Ils rencontreront en finale Oloron.

Chez les filles:

Les moins de 15 ans entraînées par chantal Boutet et Florian Ranza se sont qualifiées lors des demi-finales triangulaire à Orthez qui opposaient les équipes de Pau Nousty, Boucau et Irissarry.

Lors du premier match, les bas navarraise se sont imposées difficilement face à Pau Nousty, 17 à 16. La deuxième rencontre face à Boucau a été plus facile à gérer, elles s'imposent 22 à 8

Les moins de 11 ans entraînées par Chantal Boutet, après bien des difficultés ont réussi à confirmer le match aller, remporté à Bordes 8 à 10. Au match retour, elles se sont imposées vers la fin de la rencontre, 12 à 9. Elles rencontreront en finale la belle équipe de Sare

Nous leurs souhaitons beaucoup de réussite pour toutes ses finales, qu'ils se battent sur le terrain avec motivation pour ne rien regretter par la suite.

 

Les Irisartar ont failli créer la surprise

Pour l'avant dernier match de la saison, les Irisartar se déplaçaient à Rezé, 5émme au classement. On se souvient qu'au match aller, les Basques avaient complétement sombré face à cette équipe bretonne très joueuse. L'entraîneur Arthur Samy s'est déplacé avec un effectif remodelé, dû aux absences du gardien Tamas Marchis et Florian Ranza blessés, Philippe Oxandabaratz se réservant pour l'équipe2.

Le début de rencontre est assez équilibré, mais rapidement les locaux se détachent grâce notamment au gardien Guerrin omniprésent, 7 à 3 à la 11éme mn. Les Irisartar essaient de recoller, mais les joueurs de Rezé gardent toujours une différence de 3 à 4 buts. Le capitaine Frantxoa Jaureguy (8 buts), le futur retraité démontre qu'il n'a pas perdu son bras, Marius Kovacs de mieux en mieux dans cette équipe, permettent de revenir à 2 buts à la pause. Contrairement à leur habitude, les visiteurs démarrent la seconde période tambour battant, ou le pivot Mathieu Oxarango (9 buts) fait des ravages, 15 - 16 à la 36éme mn. Malgré beaucoup de déchets de la part des deux équipes, la volonté est là, le gardien Romain Dupuy parade à merveille. A 20 mn de la fin de la rencontre, les jaunes sont toujours en tête, mais deux exclusions temporaires coup sur coup, permet aux bretons d'égaliser, pour ensuite prendre deux unités d'avance. Les Basques ne reviendront plus, malgré la bonne volonté de l'ensemble de l'équipe, mais cette fois ci, par rapport au match aller, ils sortent la tête haute. Score final 33 à 30, à noter la bonne prestation de Mathieu Oxarango en constante progression.

 

En ½ finale aller, les moins de 15 ans garçons recevaient Urrugne. Les visiteurs sont dotés d'un physique imposant dans l'ensemble, par rapport aux Irisartar. Les hommes de l'entraîneur Nicolas Michel seulement à 7, ont mieux que résisté face aux joueurs d'Urrugne. Solidaires, volontaires et auteurs d'un super match, les Irisartar se sont imposés 21 à 17. Maintenant, il faudra confirmer le 15 mai à Urrugne pour le match retour, au moins ne pas perdre de plus de 3 buts.

Rencontres du samedi 8 mai 2010

Excellence régionale, l'équipe2 reçoit Sevignacq à 18h00, pour un match très important car le maintien est en jeu. En effet relégable toute la saison, les Irisartar grâce à une fin de saison avec des victoires qui s'enchaînent peuvent se sauver à condition de gagner, et que Mont de Marsan ou Gazinet-Cestas perdent. Ils espèrent de nombreux supporters pour les encourager.

Les moins de 11 ans filles se déplacent à Bordes pour le compte de la ½ finale aller. Les Irisartar victorieuses en championnat doivent confirmer en match éliminatoire. Match à 15h30

 

Les Irisartar arrache le nul au bout du suspens

Les Irisartar recevaient pour la 24éme journée, les espoirs toulousains relégables au même titre que les Basques. Au match aller, Toulouse avait arraché la victoire dans les dernières secondes, alors que les jaunes avaient menés la plupart de la rencontre. La taille de certains joueurs visiteurs est impressionnant, entre autres Bonilauri 2,12 m, Morency 2,05 m.

Les supporters sont présents, le début de la rencontre est équilibré, Florian Ranza en forme marque en costale, et Mathieu Oxarango en pivot l'imite. En face, Mathieu Gaillard (12 buts)démontre qu'il est doté d'une belle technique en marquant, soit des 9 m, soit sur pénalty, il inscrit les 5 premiers buts de son équipe. Malheureusement, Florian Ranza se blesse à la main, luxation ouverte doit laisser ses partenaires pour aller aux urgences. Les Irisartar ne se déstabilisent pas, Simon Perez de son aile lobe le grand gardien adverse, le capitaine Frantxoa Jaureguy en costale maintiennent les Basques à hauteur des visiteurs. Alexandre Mellouk provoque la défense adverse, obtient des penalties et des exclusions temporaires. Les jaunes petit à petit prennent un léger avantage, ils virent à la mi-temps avec deux buts d'avance, 15 à 13. La reprise de la seconde période est mieux gérés par les toulousains, le jeu avec le pivot est bien huilé, Adrien Ramond concrétise les caviars donnés par ses arrières, 18 à 18 à la 38éme mn. A partir de l'égalisation, un chassé croisé permanent s'en suivra, le capitaine Frantxoa Jaureguy envoie deux missiles pleine lucarne faisant trembler les travées de la salle Airoski, et Marius Kovacs marque sur un tir en appui. Côté Toulousain, Ugo Aitsahalia fait parler ses appuis de feu, et Maxime Gilbert son bras. Les Irisartar défendent bien, Betti Errotabehere concrétise deux contres avec autorité. La fin de la rencontre est tendu, les visiteurs prennent deux buts d'avance à 2 mn de la fin. Les locaux font le forcing, ils obtiennent un pénalty transformé par Simon Perez, et un costale de Alexandre Mellouk permet d'égaliser à 27. Les Basques sont sanctionnés coup sur coup par deux exclusions temporaires, les visiteurs ont le ballon et obtiennent le penalty à 1 seconde de la fin. C'est frustrant pour les jaunes qui se disent, on va se faire avoir encore une fois dans la dernière seconde, et côté toulousains, on se congratule. Le gardien Irisartar Tamas Marchis est comme un lion en cage, Mathieu Gaillard qui n'a rien raté de toute la rencontre s'approche pour la gagne. Un silence assourdissant s'installe à la salle Airoski, tellement la pression est grande. Mathieu Gaillard feinte le tir une première fois, pour ensuite envoyer un misille dans la lucarne, Tamas Marchis dévie avec ses grands bras le ballon sur la transversale, une parade qui fait lever comme un seul homme les supporters. Le joueur toulousain est fou de rage, il n'arrive pas à s'en remettre, côté Basque, le gardien est congratulé par tous ses partenaires. Le match nul est équitable car les débats ont été équilibrés durant toute la rencontre.

Rencontres du 1 mai 2010

Nationale2: Rezé – Irissarry 20h00

Moins de 15ans : Irissarry – Urrugne , ½ finales aller

 

Victoire des Basques courageux

 

Les Irisartar recevaient pour la 23éme journée, les Bretons de Morlaix, premier relégable, talonnés par Niort, Saint Mandé et Toulouse. Les travées sont copieusement garnies pour cette rencontre entre Basques et Bretons. L'entraîneur Arthur Samy compte plusieurs absences, Philippe Oxandabaratz renforce l'équipe2, Simon Perez en Angleterre, Marius Kovacs malade. Dans le sillage du capitaine Frantxoa Jaureguy remonté, toute l'équipe attaque la rencontre à cent à l'heure. Une défense rugueuse, le gardien Tamas Marchis écœurant, des contres qui fusent, rapidement les Irisartar prennent les devants, 7 à 4 à la 15éme mn. Alexandre Mellouk (7 buts) est de tous les bons coups, s'infiltrant comme une anguille, provoquant des exclusions, ils donnent de bons ballons aux partenaires. Son compère Florian Ranza ( 11 buts) enquille des costales d'école. Mael Beurois pour son premier match à ce niveau démontre de réelles capacités, 17 à 11, à la mi-temps. A la reprise, la grande question, les Irisartar sont ils capables de résister physiquement. Les Bretons qui sont venus chercher la victoire en vue du maintien, font le forcing. Malgré la difficulté, les locaux montrent qu'ils ont des valeurs, ils se dépouillent pour faire plaisir à leurs supporters. Le premier quart d'heure voit Morlaix revenir quelque peu, profitant des exclusions temporaires Irisartar, 25 à 22, à la 42éme mn. Florian Ranza avec son bras affuté maintient les visiteurs à distance, Mathieu Oxarango, malgré la gastro court comme un lapin et marque en contre. Les Bretons n'abdiquent pas, ils continuent à mettre la pression, mais le gardien Romain Dupuy parade, 30 à 27, à la 55éme mn. Très fatigués, les deux équipes cherchent le KO, mais des imperfections des Bretons permettent aux Irisartar de remporter une très belle victoire sur une ultime but de l'aile de Beñat Urruty, 33 à 29. Les joueurs de Morlaix sont abattues, conscients d'avoir laissé une belle occasion d'engranger les trois points du maintien. Côté Irisartar, cette victoire fait du bien au moral, ils ont montré une envie de gagner jusqu'au bout. Les supporters ont aimé les valeurs de cette équipe Irisartar, ils ont applaudi longuement pour les remercier.

Pas vernis les Basques

Les Irisartars recevaient pour la 22éme journée, les charentais de Niort, avant dernier de la poule, mais avec une possibilité de maintien. Les Basques derniers connaissent leur sort pour la saison prochaine. Malgré la concurrence, les fidèles supporters sont là, manque la banda Airoski partie à Anoeta pour un certain BO-Toulouse.

Le début de la rencontre est à l'avantage des locaux qui démarrent en trombe, grâce à une défense agressive et une attaque prolifique. Tour à tour, Alexandre Mellouk, Mathieu Oxarango en pivot et Philippe Oxandabaratz se mettent en évidence, 8 à 2 à la 11éme mn.

L'entraîneur adverse change de stratégie en défense, les Irisartar mettront beaucoup de temps à trouver les solutions, parfois le plus dur est fait, mais le dernier geste est approximatif. Le gardien araignée Niortais, auteurs 21 arrêts, est impressionnant par sa stature, il fait pleurer les tireurs Basques beaucoup trop timides, 8 à 8 à la 20éme mn. Malgré tout, les locaux réagissent, aidés a vrai dire par la maladresse adverse, et le gardien Tamas Marchis omniprésent, 14 à 12 à la mi-temps. La reprise est assez équilibrée jusqu'à la 50éme mn, ou les deux équipes se rendent coup pour coup, 20 à 20. Malheureusement, les jaunes sont en échec en attaque, les visiteurs plus homogènes prennent l'avantage, 20 à 22. Les Irisartar n'abdiquent pas, ils ont plusieurs fois l'occasion d'égaliser, mais les choix ne sont pas bons. Fatigués physiquement et mentalement, les jaunes laissent échapper une victoire à leur portée, 25 à 26. Encore une fois, dommage, certains joueurs sont passés à côté du match, un week-end fera du bien aux joueurs Irisartar qui souffrent en cette fin de championnat.

En Excellence Régionale, les Irisartar recevaient Saint Médard en Jalles, 4éme au classement, les 9éme doivent impérativement l'emporter en vue du maintien. Devant un public fourni, les deux équipes se sont données sans compter, 13 à 12 pour les Basques. En seconde période, après de multiples égalisations, les Irisartars préservent la victoire grâce à une volonté et une solidarité sans faille, 26 à 24. Pour se sauver, les Irisartar devront remporter les deux rencontre restantes, à Mont de Marsan et Sévignacq à la maison.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Buros - Irissarry 20-26

Moins de 15 ans: Irissarry – Urrugne 27-32

Moins de 13 ans: Irissarry – Asson 15-39

Moins de 11 ans: Irissarry – Pau-Nousty 13-37

Filles, en Pré Régionale, les seniors filles ont remporté une belle victoire face à Lee-Ousse, 17 à 11. Après une première mi-temps timide, les jaunes ont développé un meilleur jeu en seconde.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Boucau – Irissarry 29-8

Moins de 15 ans: Montaut – Irissarry 10-38

Moins de 11 ans: Tyrosse – Irissarry 7-21, 1/4finale aller

Rencontre du samedi 3 avril 2010
Moins de 15 ans: Lee-Ousse – Irissarry 16h30

Irisartarrak avec un effectif réduit s'incline honorablement

Les Irisartar pour le compte de la 21éme journée, se déplaçaient dans la région parisienne à Saint Michel sur Orge, 7éme du championnat. L'entraîneur Arthur Samy doit se passer du capitaine Frantxoa Jaureguy, travail et Philippe Oxandabaratz renforce l'équipe2 en vue du maintien. Le début de rencontre est équilibrée, 3 à 3, la défense des visiteurs a du mal à endiguer les attaques incessantes des locaux. L'attaque est bien souvent mise en échec, des mauvais choix s'enchainent, soit aux tirs, soit dans les prises d'intervalles, les jaunes ne profitent pas des situations de jeu favorables qui se présentent, 12 à 6. Les basques arrivent tout de même à stopper l'hémorragie, Mathieu Oxarango qui devient de plus en plus un joueur important dans le groupe marque, où provoque les penalties, transformés par Alexandre Mellouk. En face, le pivot Christophe Charrier (7 buts) mystifie la défense Irisartar, le jeune Verancie discret jusque là, score trois fois, 16 à 9 à la mi-temps. Dans le camps basque, on se pose la question, si la valise ne sera pas énorme à la fin de la rencontre. Les reprises de secondes périodes n'étant pas excellentes, côté Irisartar. Pour une fois, ce fut le contraire, les joueurs parisiens trop confiants ratent des immanquables, remettant en selle des visiteurs omniprésents.

Le capitaine Beñat Urruty montre la voie en concrétisant des ballons de contre, alimentaient par une défense beaucoup plus agressives. Tour à tour, les deux gardiens Tamas Marchis et Romain Dupuy réalisent de superbes parades. Marius Kovacs, Simon Perez et Betti Errotabehere permettent de se rapprocher au score, 23 à 20, pour Saint Michel. La panique s'installe chez les joueurs parisiens qui n'arrivent plus à développer leur jeu. Malheureusement, sur l'excitation, les visiteurs ratent deux contres par excès de précipitation, un bol d'air suffisant pour les joueurs de Saint Michel au bord du KO. L'énergie déployée pendant 20 mn se paye du côté des jaunes, les locaux vont se détacher pour l'emporter sur le score de 29 à 21. Satisfaction tout de même, car les Irisartar avec un effectif jeune et réduit, ont réalisé un bon match. De bon augure, avant la réception de Niort ce samedi 27 mars à 20h45.

En Excellence régionale, l'équipe2 9ème au classement recevait Gazinet-Cestas, 5ème. Une victoire est impérative pour espérer le maintien. Avec les renforts de Beñat Arhancet et Philippe Oxandabaratz, les Irisartar n'ont pas fait de détails en dominant dans tous compartiments du jeu. Ils remportent une victoire importante sur le score sans appel de 41 à 22.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irissarry – Billère 10 – 0

Moins de 15 ans: Irissarry – Asson 36-28

Moins de 13 ans: Oloron – Irissarry 34-20

Moins de 11 ans: Urrugne – Irissarry 39-14

Filles: En Pré Régionale, les seniors se sont inclinées assez lourdement face à la belle formation d'Orthez, 30 à 16. La jeune équipe Irisartar doit prendre conscience qu'elle a du potentiel, et c'est en donnant le maximum qu'on peut prétendre à des victoires.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Gan – Irissarry 33-7

Moins de 13 ans: Irissarry – Montaut 23-18

Rencontres du week-end du 27/28 Mars 2010

Nationale2: Irissarry – Niort 20h45

Excellence Régionale: Irissarry – Saint Médard 15h00 dimanche

Moins de 18 ans: Buros – Irissarry 18h00

Moins de 15 ans: Irissarry – Urrugne 14h00

Moins de 13 ans: Irissarry – Asson 15h30

Moins de 11 ans: Irissarry – Pau Nousty 16h30

 

Filles: Pré Régionale: Irissarry – Lee-Ousse 18h30

Moins de 18 ans: Boucau – Irissarry 17h30

Moins de 15 ans: Montaut – Irissarry 17h00

Moins de 11 ans: Tyrosse – Irissarry 14h00, ¼ finale aller

 

Satané début de seconde mi-temps

Les Irisartar recevaient pour la 20ème journée, les bretons de Saint Malo, 6éme de la poule. Les Basques s'étaient inclinés de justesse au match aller, mais pour le match retour l'entraîneur Arthur Samy doit se passer des roumains Tamas Marchis et Marius Kovacs partis pour la semaine en Roumanie. Philippe Ondars et Florent Monat renforcent l'équipe2 en vue du maintien. C'est donc avec un effectif réduit qui s'oppose aux malouins venus au complet au Pays Basque. Le début de rencontre est à l'avantage des locaux, le capitaine Frantxoa Jaureguy (7 buts) fait parler sa puissance, soit par des tirs à 9m, soit par des un contre un. Florian Ranza (6 buts) marque les penalties, Beñat Urruty en contre est à la conclusion, maintenant Saint Malo à 4 buts, 10 à 6. Malheureusement Alexandre Mellouk pas très inspiré, perd deux ballons sur des passes mal assurés, la sanction est immédiate, les malouins retrouvent la confiance. L'attaque Irisartar a de plus de mal à passer la forteresse Bretonne, par contre, celle des Basques a quelques failles, égalisation à 14. Philippe Oxandabaratz marque à l'aile droite, 15 à 14 à la mi-temps. Les supporters appréhendaient la reprise de la seconde période, où les Irisartar ont perdu beaucoup de rencontres à cause de ces débuts ratés. Malheureusement, c'est la récidive, les malouins profitent des absences défensives Irisartar pour égaliser , puis prendre deux buts d'avance, Mathieu Allain transformant les penalties gagnés par des attaquants bretons déterminés. Dés lors, les débats s'équilibrent, la défense prend le pas sur l'attaque, les jaunes ont des occasions franches mais butent sur l'excellent gardien Pierrick Vierrat. Côté Irisartar, le portier Romain Dupuy n'est pas mal non plus, Simon Perez en costal, et Alexandre Mellouk trompe la vigilance adverse, Mathieu Oxarango en pivot éclabousse la défense malouins 21 à 22 à 5 mn de la fin. Des occasions se présentent pour les Basques, mais ce diable Pierrick Vierat stoppe tout, bien aidée par sa défense agressive. Finalement, David Griveau marque son unique but en costal ô combien important, un but qui crucifie les Basques. Abattus les Irisartar encaissent deux buts supplémentaires qui scellent définitivement la victoire de Saint Malo. Explosion de joie des bretons qui ont eu très chaud, les locaux n'ont pas démérité, mais il va bien falloir trouver une solution pour ces satanés reprises de seconde période qui plombent bien souvent le résultat final.

Samedi 20 mars, les Irisartar se déplacent en région parisienne à Saint Michel sur Orges à 20h30, au match aller, les Basques s'étaient imposés.

En Excellence régionale, l'équipe2 recevait Talence, un concurrent pour le maintien. Après une belle victoire à Mérignac, les jaunes voulaient absolument remporter la victoire en vue du maintien. Les Irisartar ont fait jeu égal en première mi-temps, pour ensuite prendre ses distances en deuxième. Un match sérieux de la part des jaunes, 10ème après cette victoire, s'est lancé le défi de se maintenir en resserrant les boulons.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Lescar – Irissarry 23-22

Moins de 13 ans: Irissarry – Pau-Nousty 22-24

Moins de 11 ans: Irissarry – Gan 21-14

Filles: en Pré Régionale, les seniors filles ont perdu à Buros 30 à 15. Le manque d'arrières n'a pas permis de rivaliser avec la belle équipe béarnaise.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irissary – Asson/Coarraze 14-18

Moins de 13 ans: Cambo – Irissarry 15-22

Moins de 11 ans: Bordes – Irissarry 6-21

Rencontres du week-end 20/21 mars 2010

Nationale2: Saint Michel sur Orges – Irissarry 20h30

Excellence Régionale: Irissarry – Gazinet-Cestas 20h45

Moins de 18 ans: Irissarry – Billère 18h30

Moins de 15 ans: Irissarry – Asson 16h30

Moins de 13 ans: Oloron – Irissarry 17h00

Moins de 11 ans: Urrugne – Irissarry 14h45

Filles: Pré Régionale: Irissarry- Orthez 11h00 dimanche

Moins de 18 ans; Irissarry – Gan 18h00

Moins de 13 ans: Irissarry – Montaut 15h00

EXPLOIT DES IRISARTAR

L'équipe Irisartar recevaient Vernouillet, un sérieux candidat à la montée pour la 18éme journée du championnat de France de Nationale2. Les Vernolitains (4éme) avec un match en retard, viennent en Basse-Navarre pour une victoire. Au match aller, ils avaient donné une leçon de hand aux Basques, avec un 35 à 23 qui ne souffrait d'aucune contestation. Les locaux à la recherche d'une victoire veulent démontrer qu'ils sont capables de fournir un jeu du niveau de la N2. Les nombreux supporters n'ont pas regretté le déplacement, ils ont assisté à une superbe rencontre, avec le retour d'Alexandre Mellouk aux commandes.

Le début de la rencontre est à l'avantage des visiteurs, ils répondent au but du capitaine Frantxoa Jaureguy par un 5 à 0, souvent conclues en pivot. Les supporters ne donnent pas cher pour une victoire Irisartar, tant le jeu rapide et tranchant adverse impressionne. Le capitaine Frantxoa Jaureguy (8 buts) montre la voie, en imposant sa puissance physique, il claque trois buts supplémentaires plein d'autorité. Dans son son sillage, tout le monde se met au diapason, une défense rigoureuse qui envoie du bois, les Verniltais ne sont pas en reste non plus, 6 à 6 à la 14éme mn. Le gardien local Tamas Marchis arrête un penaltie, Philippe Oxandabaratz s'arrache en pivot, Betti Errotabehere conclue un joli décalage, 9 à 9 à la 19ème. Les joueurs de Chartres profitent de quelques moments d'inattention pour prendre deux buts d'avance, par Yosse Balimba (5 buts) et le capitaine Nouredinne Dahmani. Poussés par la banda Airoski et les supporters particulièrement en verve, les deux compères Alexis Mellouk et Florian Ranza claquent des buts pour reprendre l'avantage, 16 à 14 à la mi-temps. Le retour des vestiaires voit les joueurs de Vernouillet, sûrement sermonné par leur entraîneur Yassine Baladi, avec des intentions offensives rigoureuses. En deux minutes, ils égalisent et prennent même l'avantage par le solide Lahouari Mellouk en pivot. Les Basques ne lachent rien, Alexandre Mellouk sur penaltie, Marius Kovacs en un contre un, Philippe Oxandabaratz en pivot secouent la defense Vernolitaine, 19 à 17 à la 36ème. Les visiteurs commencent à avoir les nerfs, ils ne s'attendaient pas à une telle résistance de la part de la lanterne rouge. Ils reviennent tout de même, avec des contres rondement menés, bien souvent concrétisés par Kalhed Oullmane (9 buts), 22 à 23 pour Vernouillet. La tension est à son comble, une ambiance extraordinaire à la salle Airoski, la banda Airoski tambour battant fait que les joueurs Irisartar ne veulent pas abdiquer. Florian Ranza marque par deux tirs en costal d'école, en face Yosse Balimba se faufile par deux fois, 26 à 25 en un quart d'heure de la fin. Les joueurs de Vernouillet sont de plus en plus nerveux, ils n'arrivent pas à s'en sortir, les Bas-navarrais sont toujours aussi virulents et appliqués. Le gardien Romain Dupuy excellent à installer les barbelés, et les contres fusent, Alexandre Mellouk, Beñat Urruty se régalent, 30 à 26 à la 48éme. Les Vernolitains ne se maîtrisent plus, Ouallid Guebarra écope d'un rouge direct pour insulte à l'arbitre, le gardien Hassine Chaka crache sur Beñat Urruty, et prend le minimum avec une exclusion de 2 mn. Côté Irisartar, Florian Ranza écope également d'un rouge pour un tampon sur la zone, mais les locaux, malgré adverse tient le bon bout, et c'est le pivot Mathieu Oxarango qui parachève la victoire par un but en pivot, 36 à 33. Explosion de joie dans le camps Irisartar dans une super ambiance, tous les supporters debout ont ovationné leurs protégés qui ont démontré qu'ils étaient capables de hausser le niveau. Une victoire qui fait du bien aux Basques, contrairement aux Vernolitains terriblement déçus par cette défaite, hypothéquant du coup la montée en division supérieur.

Arhur Samy, entraîneur de Irisartarrak

Je suis très fier de cette équipe qui a été énorme face à une belle équipe de Vernouillet. Ils ont été sérieux, et autoritaire du début jusqu'à la fin. Malgrè les défaites, ce groupe reste soudé avec un état d'esprit exemplaire.

Moniez Katty, secretaire de Vernouillet

Nous sommes extrêmement déçus, cette rencontre a été prise à la légère par notre équipe, les Irisartar ont mérité la victoire. Nous sommes surtout déçus du comportement de nos joueurs, qui ont beaucoup trop contestés les décisions d'arbitres sur cette rencontre.

En pré régionale filles, les seniors ont remporté une très belle victoire face à Lescar sur le score de 28 à 16. Un bon résultat, en vue du maintien

Autres résultats:

Moins de 15 ans garçons: Lons – Irissarry 27-21

Moins de 15 ans filles: Lescar – Irissarry 12 – 12

Samedi 27 février 2010, seule l'équipe2 joue un match en retard en excellence régionale. Elle se déplace chez les Girondins de Bordeaux à 18h00. Là également la victoire est importante en vue du maintien.

 

Le traditionnel super loto du club Irisartarrak aura lieu ce dimanche 28 février 2010 à 15h00, à la salle Airoski chauffée. De magnifiques lots sont proposés; un séjour en Espagne pour deux personnes, un lave linge, télévision écran plat, 2 places Marc Balavoine au zénith de Pau, et de multiples de beaux lots.

Prix des cartons: 3€ le carton, 8€ les 5, 16€ les 10.

Restaurations sur place ( buvette, sandwiches, crêpes, chocolat chaud )

13-02-2010     Trop d'immanquables pour gagner

 

Les Irisartar se déplaçaient à Rodez, 8éme au classement avec le retour de Alexandre Mellouk, après trois mois et demi d'absence. L'entraîneur Arthur Samy était heureux de retrouver son ancien club en tant que joueur et entraîneur dans ce magnifique Amphithéâtre. Le début de rencontre est assez équilibré, l'attaque est prolifique des deux côtés, ou le serbe Momcilo Mandic ( 12 buts ) et l'Irisartar Florian Ranza ( 12 buts ) se mettent en évidence. Le gardien Tamas Marchis n'est pas dans son assiette, et Dupuy Romain auteur d'une bonne partie qui tient la maison l'intégralité de la rencontre. Le corps arbitrale se met en évidence en infligeant de multiples exclusions temporaires des deux côtés, pratiquement jamais le match s'est déroulé avec les deux formations au complet, 18 à 16 à la pause. La reprise voit les Basques faire le forcing, le capitaine Frantxoa Jaureguy (7 buts) montre la voie, la défense tient la route, 21 à 21 à un quart d'heure de la fin. Simon Perez pris en individuel n'a pas son rendement habituel, beaucoup de tirs à 6 m sont ratés, Philippe Oxandabaratz passe à côté de match, décidément Rodez ne lui réussit pas. Petit à petit, le gardien Algérien Mohamed Gaga prend le dessus sur les tireurs visiteurs, à l'inverse les locaux ne ratent pas les contres pour s'imposer 33 à 29. Encore une fois, dommage, car on voit que les Irisartar ne sont pas loin, l'entraîneur Arthur Samy était satisfait de la tenue de ses joueurs dans l'ensemble, mais beaucoup trop d'immanquables ont sanctionné les Irisartar. L'équipe est toujours motivé, malgré les défaites souvent courtes, elle veut montré qu'elle a le niveau. Pour la réception des semi-professionnels de Vernouillet, ils veulent frapper un grand coup pour démontrer qu'ils ont de la fierté, et pour remercier son fidèle public, toujours là pour la soutenir.

Rencontre à la salle Airoski à 20h45.

En excellence régionale, les Irisartar ont du s'incliner chez le leader de la poule Pessac, 33 à 20. Dommage, les jaunes ont raté totalement la première mi-temps, 20 à 7, ils ont réalisé la seconde de bien meilleure facture.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Boucau – Irissarry 45 – 33

Moins de 15 ans: Irissarry – Lons 25 – 15

Moins de 13 ans: Irissarry – Tardets 21 – 31

Moins de 11 ans: Bruges – Irissarry 20 – 17

Filles, en Pré Régionale; les seniors filles se sont inclinées face au leader Bordes, 15 à 33. Les Béarnaises, pratiquement toutes ont évolué en Nationale, les jaunes malgré beaucoup de volonté n'ont rien pu faire face à la puissance de frappe béarnaise.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Irissarry – Orthez 23-24

Moins de 15 ans: Irissarry – Lescar 20-13

Moins de 13 ans: Irissarry – Laseube 27-17

Moins de 11 ans: Irissarry – Sare 5-10

Rencontres du samedi 20 février 2010

Nationale2: Irissarry – Vernouillet 20h45

Moins de 15 ans: Lons – Irissarry 17h00

Filles;

Pré régionale: Irissarry – Lescar 18h30

Moins de 15 ans:Lescar -Irissarry 16h15

Le club Irisartarrak handball organise son super loto le dimanche 27 février 2010 à 15h00, à la salle Airoski chauffée. Comme d'habitude de magnifiques lots seront proposés, notamment un séjour en Espagne.

 

06-02-2010     Régional, objectif le maintien

En excellence régionale ; les Irisartar recevaient un concurrent direct pour le maintien, Bègles. Après un début poussif, menés 7 à 3 à la 5éme, ont refait surface juste avec de belles actions, 17 à 16 à la pause. Le début de la seconde période est à l’avantage des locaux, grâce à des contres rondement menés, 22 à 18 à la 41éme mn. Malgré le forcing des bordelais, les jaunes s’imposent 32 à 28.

Autres résultats :

Moins de 18 ans : Irissarry – Oloron 36-26

Moins de 15 ans : Barzun – Irissarry 27-22

Moins de 13 ans : Billère – Irissarry 37-31

Moins de 11 ans : Irissarry – Asson 18-16

Chez les filles ; en Pré Régionale , les Irisartar se déplaçaient à Nafarroa. Bien sur, dans ce derby, chaque équipe veut affirmer sa suprématie. Les filles de Nafarroa avaient à cœur de prendre leur revanche par rapport au match aller. Les jeunes Irisartar ont tenu une mi-temps, 11 à 10, avant de craquer sous les coup de boutoir des locales plus déterminées. Score final ; 28 à 23.

Autres résultats :

Moins de 18 ans : Laruns – Irissarry 24-22

Moins de 15 ans : Denguin – Irissarry 17-23

Moins de 13 ans : Barzun – Irissarry 15-43

Moins de 11 ans : Les Ousse – Irissarry 12-14

Rencontres du 13/14 février 2010

Nationale2 : Rodez – Irissarry 18h00

Excellence régionale : Pessac – Irissarry 19h00

Moins de 18 ans : Boucau – Irissarry 18h30

Moins de 15 ans : Irissarry – Lons 11h00 dimanche

Moins de 13 ans : Irissarry – Tardets 15h30

Moins de 11 ans : Bruges – Irissarry 15h00

Filles : Pré-régionale : Irissarry – Bordes 20h45

Moins de 18 ans : Irissarry – Orthez 16h15 dimanche

Moins de 15 ans : Irissarry – Lescar 14h30 dimanche

Moins de 13 ans : Irissarry – Lasseube 17h00

Moins de 11 ans : Irissarry – Sare 14h00

Rassemblement de l’école de hand à Bayonne, dimanche 9h00

Les Irisartar craquent en fin de match 

Pour le deuxième match retour à domicile, les Irisartar recevaient Bruges, 8 ème au classement, pour une rencontre très importante pour les basques en vue du maintien. En effet,, c'est une des dernières chance pour voir les Irisartar la saison prochaine à ce niveau. La salle Airoski est copieusement garnie par ses fidèles supporters toujours là, malgré des résultats décevants.

La banda Airoski met l'ambiance, les joueurs sont motivés, et espèrent enfin une victoire.

D'entrée de match, Florian Ranza (5 buts) montre le chemin des buts, égalisation des bordelais sur pénaltie. Simon Perez (8 buts) en verve transperce la défense girondine par de judicieuses pénétrations et des passes qui arrivent dans la course. La défense Irisartar tient le choc, le gardien Tamas Marchis parade, et les contres perturbent les joueurs de Bruges, 7 à 3 à la 15ème. Un petit passage à vide permet aux bordelais de revenir, mais les locaux tiennent le choc. Des ratés d'un côté comme de l'autre sera à l'origine d'un score faible. En fin de 1ère mi-temps, les Irisartar écopent coup sur coup, de deux exclusions temporaires pour des bêtises que les visiteurs mettront à profit, 12 à 10 pour les Basques, à la mi-temps. Les jaunes débutent la reprise à deux de moins, suffisamment longtemps pour que les bordelais égalisent, 12 à 12. Le corps arbitral très sévère, envers les Irisartar continue à pénaliser par des exclusions, les locaux résistent tant bien que mal, 15 à 15 à la 41èmn.Marius Kovacs place quelques un contre un dont il a secret, 19 à 19 à la 50 ème mn. La fatigue aidant les joueurs Bas Navarrais ont de plus de mal à s'extirper de la défense haute proposé par les girondins. Le gardien Patrick Bos, malgré ses 43 ans, fait pleurer les tireurs Basques décontenancés, il est vrai qu'il a évolué en D1 avec les Girondins de Bordeaux, et qu'il a été l'un des meilleurs gardiens de France. Les locaux ne profitent pas non plus des supériorités numériques, bien au contraire, c'est l'adversaire qui marque. Les jaunes se battent, mais le banc de Bruges plus fournis que celui des Irisartar fera la différence. Fort logiquement, les bordelais obtiennent leur revanche sur le score de 27 à 22, les Irisartar s'étaient imposés au match aller, 33 à 28.

Déception côté Irisartar, il faut se rendre à l'évidence, la direction vers N3 est toute tracée.

Il est venu le moment pour les hommes d'Arthur Samy, de préparer la saison prochaine avec ce groupe qui reste solidaire malgré les difficultés. Le retour du meneur de jeu Alexandre Mellouk apportera un souffle nouveau, il faut savoir qu'il était à dix buts de moyenne avant sa blessure, voilà trois mois.

En Excellence Départementale, les Irisartar ont perdu chez un candidat à la montée, Lucq de Béarn sur le score de 31 à 20. Avant dernier au classement, avec le retour des blessés, cette formation fera tout pour se sauver.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Irissarry – Buros 27 – 24

Moins de 15 ans: Irissarry – Oloron 30 – 28

Moins de 13 ans: Asson – Irissarry 35 - 24

moins de 11 ans: Pau Nousty – irissarry 33 – 13

Filles:

Moins de 18 ans: Irissarry – Boucau 21 – 22

Moins de 15 ans: Irissarry – Lee Ousse 27 - 9

Moins de 11 ans: Irissarry – Bordes 18 – 4

Très bon comportement de l'école de hand au rassemblement de Biarritz

 

Rencontres du 06/07 février 2010

 

Garçons:

Excellence régionale: Irissarry – Bègles 20h45

Moins de 18 ans: Irissarry - Oloron 14h00

Moins de 15 ans: Barzun – Irissarry 17h00

Moins de 13 ans: Billère – Irissarry 15h15

Moins de 11 ans: Irissarry – Asson 16h00

Filles:

Seniors; Pré régionale: Nafarroa – Irissarry 20h00

Moins de 18 ans: Laruns – Irissarry 17h00

Moins de 15 ans: Denguin – Irissarry 16h00

Moins de 13 ans: Barzun – Irissarry 15h30

Moins de 11 ans: Lee-Ousse – Irissarry 18h30

 

Le loto du club Irisartarrak aura lieu le dimanche 28 février 2010 à 15h00, à la salle Airoski chauffée

 

Les Irisartar s'inclinent contre plus fort

Pour le premier match retour à domicile, les Irisartar recevaient Saint Mandé, pour une rencontre très importante pour les basques en vue du maintien. Les parisiens avaient infligé une correction au match aller, 42 à 25. Les locaux ont envie de laver cet affront, ils sont motivés, solidaires malgré les difficultés dans ce championnat relevé. Les fidèles supporters sont présents, la banda Airoski aussi pour aider leurs protègés.

Le début de rencontre est à l'avantage des Irisartar qui démarrent tambour battant, une défense rigoureuse, le gardien Tamas Marchis présent dans ses buts, des ballons sont récupérés concrétisés par Florian Ranza (9 buts) et le capitaine Frantxoa Jaureguy ( 5 buts) retrouvé, 6 à 3 à la 14éme mn. Florent Monat place un joli un contre un sur son aile, Benãt Urruty marque à l'autre aile, mais en face, les joueurs de Saint Mandé ont du métier. Les parisiens profitent du moindre occasion, le vétéran Dimfa place une magnifique lucarne, Tisot marque en costale, et quelques contres fusent. Malgré la pression adverse, les basques résistent Simon Perez concrétise un contre rondement mené, et les jaunes virent en tête à la mi-temps 13 à 12.

A la reprise, Florian Ranza marque des 9 m, mais les parisiens sont de plus difficile à manœuvrer, la défense met en échec l'attaque Irisartar. Comme souvent dans ce cas là, les ballons sont récupérés, et la moindre approximation est capitalisée par les joueurs de Saint Mandé, Gautier- Rat (9 buts) se régale, 15 à 19 pour les visiteurs. Malgré la fatigue, les locaux s'accrochent, ils répondent du tac au tac, Philippe Oxandabaratz s'arrachent en pivot, le gardien Romain Dupuy stoppe deux penalties, chaque joueur essaie de donner son maximum. En face, les parisiens gèrent parfaitement la rencontre, les mauvais choix des Irisartar, du à la fatigue sont immédiatement sanctionnés par les Saint Mandéens qui remportent une belle victoire, 29 à 25. Les jaunes sont frustrés, mais les supporters malgré la défaite applaudiront les deux équipes qui ont produit une belle prestation. Les joueurs Irisartar se sont dépouillés, mais il faut avouer qu'en face, c'est quand même costaud, il faut savoir reconnaître la supériorité de l'adversaire. Samedi 30 Janvier à 20h30, un autre gros combat les attend, les Irisartar reçoivent Bruges, une équipe qu'ils ont battu chez lui au match aller. Depuis les bordelais se sont bien repris, ils viennent de battre le leader Libourne.

 

 

En excellence régionale, l'équipe2 a remporté sa première victoire face à Saint Paul les Dax sur le score de 28 à 23. Les Irisartar étaient renforcés par le canadien Eric Etchecolas, venu passé deux mois de vacances au Pays Basque, il a démontré qu'il n'a pas perdu son bras gauche, en inscrivant des buts importants; A noter, les gros progrès de Mathieu Aphecetche dans son rôle de pivot, costaud en défense et efficace en attaque.

Autres résultats;

 

Moins de 18 ans: Billère – Irissarry forfait de Billère

Moins de 15 ans; Urrugne – Irissarry 25 – 24

Moins de 13 ans: Irissarry - Irissarry 20 – 36

Moins de 11 ans: Irissarry – Urrugne 11 – 31

Filles

En Pré Régionale, les seniors filles se sont inclinées à Boucau 24 à 11. Les jaunes en manque d'arrières de métier n'ont pas su trouver de solutions en attaque, du coup les boucalaises se sont régalés en contre attaque.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Irissarry – Gan 9 -25

Moins de 15 ans: Irissarry – Montaut 32 – 6

Moins de 13 ans: Montaut – Irissarry 19 – 27

Moins de 11 ans: Sare – Irissarry 21 – 6

Rencontres du week-end du 30/31 janvier 2010

Garçons;Nationale2: Irissarry – Bruges33 20h45

Excellence régionale: Lucq de Béarn – Irissarry 20h30

Moins de 18 ans: Irissarry – Buros 17h00

Moins de 15 ans: Irissarry – Oloron 14h00

Moins de 13 ans: Asson – Irissarry 15h30

Moins de 11 ans: Pau Nousty – Irissarry 16h15

Filles;

Moins de 18 ans: Irissarry – Boucau 18h30

Moins de 15 ans: Irissarry – Lee Ousse 15h30

Moins de 11 ans: Irissarry – Bordes 11h00 dimanche 

Naissance

Notre arbitre national Alexis Sallaberry et sa femme Cécile, ancienne joueuse de Tardets, sont très heureux avec l'arrivée d'un magnifique garçon de 3kg850 qui se prénomme Julen.. L'ensemble du club Irisartarrak les félicite pour cette événement important dans la vie, et leur souhaite beaucoup de bonheur.

 

Les Basques n'y ont pas cru suffisamment en leur chance

 

Pour la reprise du championnat, les Irisartar se déplaçaient chez le leader Libourne pour le compte du premier match retour du championnat de France de Nationale2. C'est la rencontre des deux extrêmes, les bordelais leaders veulent garder la pôle position pour retrouver la division supérieur, tandis que les Basques lanterne rouge se battent pour le maintien. Les visiteurs enregistrent la rentrée de Philippe Oxandabaratz, après trois mois d'absence.

Le début de rencontre est à l'avantage des Irisartar, ils cueillent à froid des Libournais peut être un peu trop facile en ce début de match. Florian Ranza par deux fois des 9 m, Philippe Oxandabaratz et Beñat Urruty en pivot sont plus prompts autour de la zone, 1 à 4 à la 7ème mn. Sentant le danger, l'entraîneur Frédéric Vincent prend un temps mort, afin de remettre les idées en place de ses joueurs. Le changement est radical, Libourne défend beaucoup mieux, et les attaques sont limpides et tranchantes, égalisation à 7 à la 16ème mn, malgré quelques parades de grande classe de Tamas Marchis. Les jaunes ont du mal à transpercer la muraille Libournaise, très solide, et comme souvent dans ce cas, les ballons sont perdus, immédiatement exploités par les ailiers locaux, 14 à 10 à la mi-temps. A la reprise, c'est la défense qui prendra le pas, en effet pendant, 6 mn, aucun but ne sera inscrit. Pourtant les Basques ont des occasions franches, annihilées par le gardien bordelais Christophe Debant.

Les joueurs de Libourne toujours grâce à ces actions défensives se procurent des ballons de contre, 19 à 14 à la 44 ème mn, puis 22 à 15 à la 50 ème. Simon Perez s'infiltre, Marius Kovacs en contre un, Philippe Ondars sur un beau tir à 9 m, et Florian Ranza sur penalties permettent aux Irisartar de revenir à 23 à 19 à la 27ème mn. L'espoir revient côté visiteur, ils sont plus dynamique en défense, mais les locaux sauront gérer la fin de rencontre pour remporter une victoire plus difficile que prévue. Les Libournais n'ont peut être pas fait le meilleur match de la saison, par contre, côté Irisartar, il y avait possibilité de faire quelque chose d'intéressant à faire. A noter, tout de même un léger mieux par rapport à la dernière prestation à domicile. Il faut continuer dans ce sens, et y croire, il ne manque pas grand chose aux hommes de l'entraineur Arthur Samy. Dimanche 17 janvier à 15h30, les Basques vont jouer le match de report du 20 décembre, du à la neige à la roche sur Yon. Encore un match difficile, car les vendéens sont candidats potentiels à la montée. Ils se sont faits surprendre par Bruges à domicile, 27 à 27, ceux qui aiguisera l'appétit des locaux pour la réception des Basques.

 

En Excellence régional, l'équipe2 n'a pu jouer le match aux girondins de Bordeaux car la ligue d'Aquitaine a décider d'annuler toutes les rencontres régionales pour cause d'intempéries. Dommage, il n'y a eu aucun problème à Libourne, et à Bordeaux non plus, ce match aurait pu se jouer sans aucun souci.

En pré régionale, les seniors filles se sont faites surprendre par une bonne équipe de Cambo, beaucoup plus agressives en défense, et tranchantes en attaque, 10 à 20. Les jaunes doivent travailler sérieusement si elles veulent se maintenir à ce niveau.

 

Rencontres du 16/17 janvier 2010

 

Nationale2: La Roche sur Yon – Irissarry 15h30 dimanche

Moins de 18 ans: Irissarry – Lescar 18h00

Moins de 15 ans: Asson – Irissarry 16h15

Moins de 13 ans: Pau Nousty – Irissarry 17h15

Moins de 11 ans: Gan – Irissarry 15h00

Filles 

Moins de 18 ans: Asson/Coarraze – Irissarry 17h45

Moins de 13 ans: Irissarry – Cambo 16h30

Moins de 11 ans: Irissarry – Lee-Ousse 15h0

Les Irisartar à côté du sujet

 

Après trois déplacements, les Irisartar recevaient, Rezé 11éme de la poule, l'occasion

pour les Basques de renouer avec la victoire devant ses supporters venus très nombreux. Le début de rencontre voit deux équipes tendues par l'enjeu, en effet, les locaux en gagnant se rapprochent à un point, mais perdant c'est Rezé qui prend 5 points d'avance. Les dix premières minutes, aucune formation n'arrivent à se détacher, 3 à 3, la défense prenant le pas sur l'attaque. Les Irisartar petit à petit perdent pied, la défense haute proposée par les visiteurs les perturbent complétement, seul Simon Perez essaie de perforer cette défense mobile. Les joueurs de Rezé, beaucoup plus expérimentés, croquent bon nombre de ballons pour des contres conclues avec détermination, 8 à 14 à la 27ème. La banda Airoski et les supporters poussent leurs protégés, Betti Errotabehere et Mathieu Oxarango sont à la conclusion de belles actions, 11 à 15 à la mi-temps. Les bretons prendront même coup sur coup, deux exclusions temporaires, juste avant la pause. Les supporters se disent à la reprise, c'est peut être le moment de profiter de la supériorité numérique, mais les jaunes sont d'une gentillesse en défense que les Rezéens ne se font pas prier pour se promener dans la défense Irisartar complétement amorphe. Les joueurs Irisartar n'ont toujours pas trouvés la solution pour passer cette défense haute qui les étouffent au fur à mesure que la rencontre va vers la fin. Il y aura bien quelques belles actions, la nouvelle recrue Marius Kovacs (8 buts) va démontrer son savoir faire par des actions individuelles de grande classe, Philippe Ondars prend l'intervalle dés qu'il a l'occasion, mais malheureusement le réveil des locaux est trop tardif. Les visiteurs,beaucoup plus opportunistes et réalistes ont grandement mérités la victoire, contrairement aux Irisartar à côté du sujet. Surement, le plus mauvais match réalisé cette saison. Que s'est il passé? Trop de pression? Fatigue Physique ou mental? Les défaites consécutives ont elle entamé le mental des joueurs Irisartar? Beaucoup de questions se posaient à l'issue de la rencontre, les Basques ont été méconnaissables. Quand on sait que les jaunes se déplacent ce dimanche 20 décembre, à La Roche sur Yon, deuxième du championnat, on se pose des questions. Une formation avec des joueurs de haut niveau, elle propose un jeu virevoltant, une défense agressive, les Basques ont intérêt à resserrer les boulons, s'ils ne veulent pas recevoir une grosse valise. Une remise en question s'impose pour attaquer la seconde phase dans d'autres dispositions avec le retour du pivot Philippe Oxandabaratz, nous espérons qu'il transmettra sa combativité, à l'ensemble du groupe qui en a bien besoin en ce moment. Match à 16h00

 

Le club des supporters ATXIK HORIAK à organisé un repas à l'issue du match qui a eu un réel succès. Prés 110 personnes ont apprécié cette soirée conviviale, concoctée de main de maître. Merci pour cette superbe initiative, assurément à renouveler car très apprécié. Ce genre d'organisation donne une dimension supplémentaire au club Irisartarrak. Avec la volonté, il est possible de réaliser des choses sympathiques, et ce qui ne gâchent rien, forts agréables.

 

En Excellence régionale, l'équipe2 se déplaçait à Sévignacq pour le dernier match aller, les jaunes se sont inclinés après un bon match sur le score de 21 à 16. Les Irisartar se sont impliqués et appliqués, mais les béarnais sont plus forts.

 

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Irissarry – Boucau 33 – 32

Moins de 13 ans: Bayonne – Irissarry 21 – 35

Moins de 11 ans: Boucau – Irissarry 8 – 25

Filles; en Pré Régionale, les séniors ont remporté une très belle victoire 19 à 15, devant des supporters surchauffés. Après une première mi-temps équilibrée, les jaunes se sont détachés aux alentours du dernier quart d'heure, grâce à une attaque retrouvée dont Marina Cachenaut s'est illustrée et une défense de fer. Victoire importante en vue du maintien 

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Lescar – Irissarry 30 – 12

Moins de 15 ans: Irissarry – Boucau 28 – 21

Moins de 11 ans: Nafarroa – Irissarry 21 – 14


Les Irisartar ratent le coche

 

Les Irisartar se sont déplacés pour la troisième fois consécutivement, cette fois ci à Toulouse, la lanterne rouge de la poule. Les Basques avant dernier de la poule avec un point d'avance, doivent remporter la victoire impérativement pour ne pas être détachés. L'équipe toulousaine est formée de jeunes du centre de formation, la plupart sont en équipe de France jeunes. Les locaux sont en plus renforcés par un joueur de D1, Xavier Moreau, capitaine de l'équipe de France junior. Les Irisartar sans complexe, attaque la défense haut perchée, plus de 1,90 m de moyenne avec autorité. Le capitaine Frantxoa Jaureguy envoie deux missiles des 9 m, la réplique ne se fait pas attendre par Morency, un géant de 2,05 m. Les visiteurs très entreprenants, défendent durement, faisant reculer les toulousains, derrière le gardien Tamas Marchis est énorme, arrêtant même deux pénalties, 4 à 9 à la 15éme mn. Les toulousains sous l'impulsion de Xavier Moreau (9 buts) reviennent peu à peu, Florian Ranza marque deux fois avec dextérité, 12 à 14 à la mi-temps pour les Basques.

Le début de la seconde période voit les toulousains tentent de destabiliser les jaunes avec des percussions de plus en plus engagées. Les Irisartar ripostent du tac au tac, Mathieu Oxarango est efficace en pivo, Marius Kovacs (6 buts) commencent à prendre ses repères, 18 à 22, toujours pour les visiteurs, à la 42éme mn. Tout d'un coup, les jaunes ont un trou incompréhensible, des fautes défensives par manque de lucidité et de concentration. Les locaux, tout d'un coup revigorés, ainsi que les supporters profitent de chaque situation pour marquer. Les jaunes ont l'occasion de tuer le match, ils se retrouvent en supériorité numérique mais ne profitent pas de l'aubaine par manque de lucidité, 24 à 24 à la 53éme mn. Les Basques font face en inscrivant deux buts consécutivement, mais Frantxoa Jaureguy prend une exclusion de 2 mn qui sera préjudiciable. Les locaux égalisent, puis marque le but de la victoire à 5 s de la fin, par Gaillard. Grosse déception des Irisartar qui laissent échapper une victoire qui leur tendait la main jusqu'à la dernière minute. Dommage, les Irisartar ont proposé un jeu intéressant, mais une rencontre, surtout à ce niveau doit être joué sans moment de flottement.

Samedi 12 décembre, les Irisartar reçoivent Rezé, 10éme de la poule. Les joueurs Irisartar le savent, il est plus que primordial de gagner, d'une part pour laisser la lanterne rouge à Toulouse, et surtout pour ne pas être décrocher en vue du maintien. Rien n'est perdu, il faut y croire, et si la réussite veuillent bien les aider, tout est permis. Les supporters devront être omniprésents comme contre Saint Michel sur Orges, ils ont été déterminants dans les moments chauds. Match à 20h45. Lever de rideau; seniors filles, pré régionale; Irissarry-Laruns à 18h30

 

A l'issue de la rencontre, le club de supporters organisent un repas convivial à 12€, où les supporters, banda, joueurs et dirigeants pourront passer, une bonne soirée pour le dernier match à domicile de l'année 2009. Pour cela, il faut s'inscrire très rapidement,car il ne serviront pas au delà de 120 repas, auprès de Paul Urruty 0559376431 ou Didier Guicheney au 055937340

 

En Excellence régionale; l'équipe2 en manque d'arrière s'est inclinée face à Mont de Marsan sur le score de 22 à 28. Les jaunes ont tenu une mi-temps 11 à 11, avant de flancher physiquement face à une équipe beaucoup plus fringante.

 

Autres résultats: Moins de 18 ans: Lucq de Béarn – Irissarry 33-25

Moins de 15 ans: Irissarry – Hendaye 41-8

Moins de 13 ans: Irissarry – Bosdarros 28-19

 

Filles; en pré régionale, les seniors ont peut être laissés échapper une victoire à leur portée à Anglet/Biarritz, par manque de réussite aux tirs, 18 à 15. La défense a bien tenu le choc, mais il faut aussi marquer, un secteur à travailler.

Autres résultats: Moins de 18 ans: Irissarry – Bayonne 18-21

Moins de 15 ans: Orthez – Irissarry 17-13

Moins de 13 ans: Irissarry – Cambo 20-25

Moins de 11 ans: Irissarry – Cambo 17-23

 

Rencontres du week-end 12/13 décembre 2009

Nationale2: Irissarry – Rezé 20h45

Excellence régionale: VOHBC- Irissarry 20h30

Moins de 18 ans: Irissarry – Boucau 15h30

Moins de 13 ans: Bayonne – Irissarry 14h00

Moins de 11 ans: Boucau – Irissarry 16h00

 

Filles: Pré Régionale: Irissarry – Laruns 18h30

Moins de 18 ans: Lescar – Irissarry 18h30

Moins de 15 ans: Irissarry – Boucau 17h00

Moins de 11 ans: Nafarroa – Irissarry 15h3 

Le rassemblement des écoles de hand aura lieu, ce dimanche 13 décembre, à partir de 9h30, avec la participation de Nafarroa, Cambo, Saint Palais, Boucau, et Irissarry. Venez encourager, les futurs champions(nes), cela leur fera plaisir



PREMIERE MI-TEMPS RATEE, ET BEAUCOUP DE REGRETS
Les

 Irisartar se sont déplacés dans cette région de Bretagne pour y rencontrer Morlaix, 7ème du classement, invaincu à domicile. Un  long déplacement 
 pour les basques, après ceux de Vernouillet et Saint Malo. Les Irisartar enregistrent la rentrée du roumain Marius Kovacs, tout juste qualifié. Le début de rencontre est équilibré, le capitaine Frantxoa Jaureguy montre la voie avec deux buts consécutifs, Morlaix répond par l'intermédiaire de Pierre Yves Fagon et David Fer (9 buts) qui a un bras comme son nom, 3 à 3 à 6ème mn. Les attaques basques ne sont pas tranchantes, les jaunes sont maladroits, peu inspirés. Simon Perez réussit quelques infiltrations, mais que c'est difficile. Les bretons beaucoup plus régulier en profitent pour s'échapper quelques peu. Heureusement le gardien Irisartar Tamas Marchis en dernier rempart, réalise des prouesses, sinon l'addition risque d'être très salés, 10 à 7 à la 23ème mn. Les visiteurs n'ont pas le mordant des joueurs de Morlaix, la défense Irisartar prend l'eau de partout, et en attaque les maladresses s'accumulent. Fort logiquement, les Bretons, sans être extraordinaire virent en tête à la mi-temps, avec une confortable avance de 19 à 11. L'entraîneur Arthur Samy profite de la pause pour recadrer ses joueur à la dérive. La reprise voit deux équipes se neutraliser, les locaux gèrent leur pécule au mieux, les visiteurs essaient de sortir la tête de l'eau. Florian Ranza et Beñat urruty font le forcing en marquant tour à tour, mais les Bretons ne lâche rien, 29 à 21 à la 53ème mn. Les Irisartar ne voulant pas complétement coulés, terminent la rencontre en trombe, les dernières minutes sont tout à l'avantage des jaunes. Finalement et logiquement, les joueurs de Morlaix, beaucoup plus réguliers, remportent une victoire bien méritée, 31 à 27. Les Basques peuvent se mordre les doigts, avec un peu plus d'ambition et de détermination la victoire pouvait leur sourire. Après la très bonne prestation en coupe de France face Billère, l'entraîneur Arthur Samy espérait un grand match de la part de ses joueurs. A l'issue de la rencontre, il affichait beaucoup de regrets, et cela devient récurrent à l'extérieur, nous laissons des points à notre portée. Les joueurs Irisartar doivent avoir beaucoup plus d'orgueil, de caractère et de détermination à l'extérieur, pour espérer remporter les victoires.

Dimanche 5 décembre, les Irisartar se déplacent pour la troisième fois consécutivement, cette fois ci, cela sera à Toulouse, dernier de la poule à un point des Basques. Les jaunes seraient bien inspirés devant les caméras de Kanaldude, de démontrer qu'ils sont capables de ramener un bon résultat avec la manière en plus. Rencontre à 14h00
 

En excellence régional, l'équipe2 s'est inclinée à Saint Médard en Jalles, 41 à 31. Si les jaunes ont été efficaces en attaque, la défense a eu beaucoup plus de difficulté.

Autres résultats:

Moins de 18 ans: Oloron2 – Irissarry 14-35

Moins de 15 ans: Boucau – Irissarry 27-20

Moins de 13 ans: Lons – Irissarry 29-46

Moins de 11 ans: Lucq de Béarn – Irissarry 13-24

Filles; en Pré Régionale, les seniors ont perdu à Lee Ousse sur un score étriqué de 21 à 19.

Pourtant, les Irisartar ont eu beaucoup d'occasions, mais trop de tirs mal cadrés n'ont pas permis de l'emporter. Dommage, car les béarnaises étaient à leur portée.

Autres rencontres:

Moins de 18 ans: Coarraze/Asson – Irissarry 24-21

Moins de 15 ans: Cambo – Irissarry 11-23

Moins de 13 ans: Gan – Irissarry 33-16

Très bon comportement des pitchouns au rassemblement de l'école de hand à Baigorry

Rencontres du week-end du 4/5 décembre 09

Nationale2: Toulouse – Irissarry 14h00 dimanche

Excellence régionale: Stade Montois – Irissarry 20h45

Moins de 18 ans: Lucq de Béarn – Irissarry 18h30

Moins de 15 ans: Irissarry – Hendaye 14h00

Moins de 13 ans: Irissarry – Bosdarros 17h00

Moins de 11 ans: Irissarry – Orthez 15h30

 

Filles; Pré Régionale: Anglet/Biarritz – Irissarry 19h00

Moins de 15 ans: Orthez – Irissarry 16h00

Moins de 13 ans: Irissarry – Cambo 11h30

Moins de 11 ans: Irissarry – Cambo 10h00

 

Belle résistance des Irisartar

Le partenariat engagé cette saison avec les clubs de Sukil'hand de Cambo et Irisartarrak a démarré de la meilleure des manières, avec un franc succès pour ce 3ème tour de la coupe de France. Sous la houlette de la présidente Margaret Estivalet, l'organisation de la soirée a été parfaitement préparé, beaucoup de bénévoles se sont engagés afin de recevoir les deux équipes et les supporters dans les meilleures conditions. La délocalisation ne s'est pas faîte pour le point financier, mais pour faire connaître le handball au pays Basque. La magnifique salle des sports de Cambo était plein comme un œuf, prés de 700 personnes pour cette belle affiche qui oppose Irisartarrak (N2) à Billère (D2). Rien qu'à l'échauffement, on se demande, vu le gabarit des joueurs billèrois, si les Irisartar ne vont être manger rapidement à la sauce Béarnaise. La banda Airoski met le ton, l'ambiance est bon enfant. Le début de rencontre est à l'avantage des visiteurs, le gaucher Chabert et le double mètre Passe-Coutrain déploie sa carcasse pour crucifier le Gardien Tamas Marchis. Les Irisartar ne s'en laissent pas compter, Florian Ranza(5 buts) et le capitaine Frantxoa Jaureguy (6 buts) marquent avec autorité, égalisation à 4. La défense Irisartar fait front, de beaux contres font douter les billèrois, les Basques ont haussé le niveau. Beñat Urruty se faufile dans l'imposante défense visiteuse pour marquer en pivot. En face, les béarnais s'appliquent avec quelques jolies combinaisons. Le pivot Peio Lahore se retrouve seul en pivot, le gardien Irisartar Tamas Marchis, auteur d'un bon match, fait une parade magnifique, faisant lever le public. Les Bas Navarrais font jeu égal, le jeune Philippe Ondars sans complexe marque, suivi de Mathieu Oxarango (7 buts) qui impose sa puissance en pivot, 10 à 10 à la 23ème mn. Les attaquant billèrois butent sur le gardien Irisartar qui démontre qu'il a déjà évolué à haut niveau, et c'est en contre que les locaux s'échappent par l'intermédiaire de Simon Perez et Frantxoa Jaureguy. A la surprise générale, les basques mènent à la mi-tems, 15 à 11

Vu la colère de l'entraîneur de Billère Arnaud Villedieu, on sent bien que les oreilles risquent de chauffer dans le vestiaire Billèrois, et que la reprise sera tout autre. En effet, après un but de Mathieu Oxarango, la défense visiteuse à une telle activité que les hommes de l'entraîneur Arthur Samy ne trouvent plus de solutions. Dés lors, les ballons sont récupérés, les contres fusent, malgré quelques bonnes parades du gardien Romain Dupuy, les béarnais égalisent à 16. La volonté des joueurs Irisartar est à voir, ils vont à l'assaut de la forteresse avec détermination, Frantxoa Jaureguy marque pleine lucarne démontrant sa puissance de frappe. Le problème, c'est que plus le match va vers la fin, plus les jambes sont lourdes, le manque de rotation se fait cruellement ressentir côté Irisartar. A la suite d'un jolie décalage, Florent Monat marque de son aile droite. Finalement, Billère s'impose logiquement 24 à 32, devant un public étonné de voir un tel niveau de jeu, et le répondant de l'équipe Irisartar. Les supporters ont applaudis chaleureusement les acteurs, et les dirigeants des deux clubs se félicitent d'un tel succès. Une expérience à renouveler pour le bien du handball.

Le championnat reprend ses droits, dés samedi 28 Novembre, les basques se déplacent à Morlaix. Encore un long déplacement pour les jaunes, s'ils pouvaient réaliser la même performance qu'à Cambo chez les Bretons, ils seraient bien inspirés. Rencontre à 20h45

Autres résultats: Moins de 15 ans garçons: Urrugne – Irissarry 24-28

Moins de 11 ans filles: Urrugne – Irissarry 17-7

Rencontres du samedi 28/29 novembre 2009

 

Garçons: Nationale2: Morlaix – Irissarry 20h45

Excellence Régionale: Saint Médard – Irissarry 20h45

Moins de 18 ans: Oloron2 – Irissarry 11h00 dimanche

Moins de 15 ans: Boucau – Irissarry 17h15

Moins de 13 ans: Lons – Irissarry 15h00

Moins de 11 ans: Lucq de Béarn – Irissarry 15h30

 

Filles: Pré Régionale: Lee Ousse – Irissarry 20h30

Moins de 18 ans: Asson/Coarraze – Irissarry 17h15

Moins de 15 ans: Cambo2 – Irissarry 14h00

Moins de 13 ans: Gan – Irissarry 15h30

 

 

Irisartarrak handball 3ème  tour, de la coupe de France

Les Irisartar, une fois n'est pas coutume joueront le 3ème tour de la coupe de France à la belle salle des sports de Cambo. Suite à des échanges entamés avec les dirigeants de Sukil'hand, les dirigeants Bas Navarrais sont tombés d' accord avec les dirigeants pour jouer cette rencontre exceptionnelle à Cambo. Les joueurs espéraient un gros morceau pour ce 3ème tour, les voilas servis. En effet, ils recevront ni plus ni moins que l'équipe de Billère, sociétaire de la D2, depuis une dizaine d'années. Billère est le doyen de la D2, dans ce championnat très exigeant. Actuellement les béarnais sont 7ème avec un match en moins, s'ils gagnent le match reporté, ils seront co-leaders, à la porte de l'accession de la D1. L'entraîneur emblématique béarnais, Arnaud Villedieu ne cache pas son désir de toucher le sommet de la pyramide avec son équipe. Bien sûr, l'équipe est complète à tous les postes, les gardiens Didier Katsching, ancien joueur de Dunkerque, l'impressionnant serbe de 2,10 m, Goran Delic, en pivot deux guerriers le capitaine Pierre Lahore et le bulgare Rumen Mllyakov, derrière également du lourd, avec Amilcar Martilly, un des meilleurs buteurs de la D2 la saison passée, le camerounais Marcel Tchinda, véritable dynamite, les meneurs de jeu, l'algérien Aziz Benkala et le serbe Danilo Drobjnakovic, les Assonnais Lilian Latapie et Pascal Allias, et on en passe.

L'entraîneur Béarnais n'a que l'embarras du choix, alors que l'entraîneur Irisartar n'a pas cette chance. En effet, quatre joueurs à l'infirmerie, et pas des moindres les pivots Philippe Oxandabaratz, et Beñat Arhancet, le meneur de jeu, Alexandre Mellouk et l'arrière droit Paul Darritchon qui a terminé sa saison. Malgré la difficulté, les basques s'accrochent, jamais loin de la victoire, la dernière recrue roumaine Marius kovacs, joueur de D1, risque de faire du bien à l'équipe. Le capitaine Frantxoa Jaureguy nominé aux oscars du Sud Ouest, voudra démontrer aux supporters de Cambo, qu'ils ne se laisseront pas marcher dessus sans réagir. A la préparation, les bas Navarrais avaient fait un gros match face à cette même équipe, mais tout le monde le sait, en compétition cela ne sera pas pareil. En tout cas, côté Cambo, les dirigeants s'affairent pour que cette rencontre soit une fête, un événement exceptionnel qui peut être ne se renouvellera pas de sitôt. La fidèle banda Airoski sera présente, ainsi que le club de supporters pour mettre le feu à la salle des sports. Donc, rendez vous à 20h30, il sera prudent de venir tôt.

Lever de rideau, pré régionale féminine, Cambo – Irisartarrak à 18h30


Belle victoire des Irisartar

 Les Irisartar recevaient pour le 2ème tour de la coupe de France, les girondins de Pessac qui évoluent en Nationale3. Il va sans dire qu’une victoire est attendue du côté Irisartar, l’entraîneur Arthur Samy, a même mis le bleu de chauffe. En effet, les basques ne sont pas épargnés par les blessures, dans ces cas là, il faut se serrer les coudes. La première mi-temps sera à l’avantage des locaux, Beñat Urruty (8 buts) et Simon Perez (8 buts) se régalent, soit en contre, soit en attaque placée. La jeune équipe de Pessac a du mal à contrer les attaquants Irisartar, Paul Darritchon fait parler son bras, Florian Ranza concrétise les pénalties, Betti Errotabéhére prend de l’assurance, 21 à 12 à la mi-temps. La seconde période voit les pessacais infligés un 4 à 0, à des basques maladroits, en manque de concentration. Petit à petit, les jaunes se remettent dans le sens de la marche, Frantxoa Jaureguy  s’arrache, Mathieu Oxarango s’impose en pivot, et Arthur Samy montre qu’il a de beaux restes. Les girondins s’accrochent, ils sont à créditer de deux magnifiques Kung Fu, mais les Irisartar sont plus solides. Florent Monat se met en évidence sur son aile droite, malgré qu’il soit droitier, et le gardien Romain Dupuy fait une double parade écoeurant les tireurs adverses. Les Irisartar s’imposent assez largement, 40 à 29, une victoire qui fait du bien, même s’il faut relativiser. Cela fait du bien au moral, avant de recevoir un gros morceau de la poule, les parisiens de Saint Michel sur Orges, 3ème de la poule pour le compte du championnat. Une ombre supplémentaire au tableau, la blessure de Paul Darritchon au genou, notons le retour de Beñat Arhancet en pivot pour remplacer Philippe Oxandabaratz. Les Irisartar devront tout donner pour s’imposer face à des visiteurs promus, mais largement renforcés. Ils ont recruté même un joueur de D1, Spinasse, bien connu dans le monde du handball. Match à la salle Airoski, ce samedi 7 novembre à 20h45, lever de rideau, pré régionale fille ; Irissarry – Buros à 18h30

En excellence régionale, l’équipe2 recevait son homologue de Pessac, leader de la poule. Les Irisartar, avec un effectif réduit ont failli créer la surprise en ne s’inclinant que d’un tout petit but, 25 à 26. Cette équipe peut se sauver, à condition que tout le monde s’entraîne, il serait bien dommage de descendre. Quand on voit qu’elle peut rivaliser avec n’importe formation de la poule.

 Rencontres du week-end du 7/8 novembre 2009-11-01

 

Garçons : Nationale2 : Irissarry – Saint Michel sur Orges  20h45

DES REGRETS ET UN BLESSE SUPPLEMENTAIRE

Les Irisartar se sont déplacés dans cette région de Bretagne pour y rencontrer Saint Malo, 5ème du classement, vainqueur à l’extérieur chez un des favoris du championnat Libourne. Un long déplacement pour les basques qui enregistrent le forfait de dernières minutes du jeune Simon Perez, blessé au genou. Le début de rencontre est équilibré, les Irisartar rivalisent  avec les malouins. Frantxoa Jaureguy, Florian Ranza et Paul Darritchon sont à la conclusion des actions tranchantes, les locaux marquent principalement par l’intermédiaire de l’arrière droit Sarr (10 buts). Côté locaux, le jeu avec le pivot est bien huilé, les basques ont commencé à comprendre, la défense Irisartar récupère des ballons de contre, concluent par Betti Errotabehere et Florent Monat. En face le canadien Devlin s’extirpe de son aile pour scorer par deux fois. Le gardien Basque Tamas Marchis est présent, stoppant même un penalty, Alexandre Mellouk (8 buts), toujours aussi actif marque soit en contre, soit en attaque placé, 13 à 12 à la mi-temps pour les malouins. L’entraîneur Arthur Samy sent qu’un exploit est possible, il le fait savoir à son équipe. La seconde période voit le gardien adverse Grehal en chaleur, arrêtant 5 tirs à bout portant, impulsant du même coup l’attaque de Saint Malo grâce à des contres meurtriers, 18 à 14 à la 40ème mn. Alors que l’on pensait que les visiteurs n’allaient pas se remettre de cet orage, voilà que la défense basque se resserre, lisant parfaitement les actions adverses. Du coup, les jaunes récupèrent des ballons de contres bonifiés par Beñat Urruty et Mathieu Oxarango en pivot, 24 à 24 à la 52ème mn. Les visiteurs ont l’occasion d’enfoncer le clou, Beñat Urruty  s’échappe en contre mais le gardien effleure suffisamment le ballon pour le sortir hors du cadre. Peut être le tournant du match, en retour les locaux marquent avec autorité. Les Irisartar, moins présent en défense dans les dernières minutes, se font mystifier pat l’attaque malouine, où le pivot Guerrin se retrouve en très bonne position pour marquer, et sceller la victoire locale. Les basques ne trouvent plus de solutions, avec la fatigue la maladresse prend le dessus. Les joueurs de Saint Malo remportent la victoire, mais ont été surpris par l’équipe basque qu’ils ne pensaient pas qu’elle avait ce niveau. Un malheur n’arrivant jamais seul, le meneur de jeu et meilleur marqueur Irisartar, Alexandre Mellouk s’est bléssé en retombant lourdement sur le poignet droit, fracture du scaphoïde. Il sera indisponible pour au moins trois mois, après les blessures de Philippe Oxandabaratz, Simon Perez, les jaunes n’avaient pas besoin de cela. Mais le groupe, malgré les difficultés vit bien, elle sait qu’elle doit faire le dos rond avant d’avoir des jours meilleurs, c’est dans les moments difficiles qu’on voit la force d’une équipe.

Samedi 31 octobre, c’est au tour de la coupe de France, les Irisartar reçoivent Pessac (N3) à 20h30. Une occasion de renouer avec la victoire, si le sort ne s’acharne pas. En lever de rideau, l’équipe2 reçoit son homologue de Pessac à 18h30.

 

En excellence régional, l’équipe2 s’est inclinée à domicile face à Mérignac, 21 à 23. Les jaunes auraient pu très bien l’emporter, mais les visiteurs ont su bien manœuvrer face à une équipe qui se cherche.

Autres résultats :

Moins de 18 ans : Boucau – Irissarry  29-26

Moins de 15 ans : Irissarry – Urrugne 22-26

Moins de 13 ans : Irissarry – Bayonne 23-26

Moins de 11 ans : Irissarry-Boucau2    37-2

 

Filles ; En Pré Régionale ; les seniors filles sont allés s’imposer à Lescar, 14 à 20. Les Bas Navarraise face à une candidate directe pour le maintien, ont su faire le nécessaire. Un attaque prolifique, et une défense hermétique, cette jeune équipe plait, faut continuer.

Autres résultats :

Moins de 18 ans : Lescar – Irissarry  10- 20

Moins de 15 ans :Boucau – Irissarry 

Moins de 13 ans : Irissarry – Urrugne   28-23

Moins de 11 ans : Irissarry – Nafarroa  16-17

Rencontres du samedi 31 octobre 2009

Coupe de France, 2ème tour ; Irissarry – Pessac    20h30

         Excellence régionale : Irissarry – Pessac     18h30


DIFFICILE APPRENTISSAGE

Pour la sixième journée du championnat de France de Nationale2, les Irisartar 11ème, recevaient Nantes 6ème. La salle Airoski est copieusement remplie, la banda Airoski est en forme, les partenaires et élus sont invités à la fête. Mathieu Bisseni, le grand basketteur de la grande époque du club d’Orthez , champion de France et champion d’Europe est présent pour le coup d’envoi. Tout est réuni pour une autre grande soirée à la salle Airoski.

Les jeunes espoirs nantais sont encadrés par deux professionnels Florent Corbin et Thibaut Karsenty, côté Irisartar, après l’absence de Philippe Oxandabaratz, s’ajoute celle de Paul Darritchon malade. Trois joueurs intègrent pour la première fois cette saison l’équipe fanion , Philippe Ondars, Eneko Astiz, et Florent Monat.

Le début de la rencontre est lancé à cent à l’heure, les basques développent un jeu collectif magnifique, ou tour à tour, Frantxoa Jaureguy, Alexandre Mellouk et Florient Ranza marquent avec détermination. En face, l’arrière droit Florent Corbin (5 buts) marque des 9 m, mais la défense Irisartar est présente, les nantais sont étouffés. De bonnes récupérations de ballons permettent de lancer la mobylette Beñat Urruty pour des contres terribles. Le gardien Tamas Marchis écoeure les tireurs bretons par des parades de très haut niveau, 13 à 8 à la 20ème mn. Les supporters sont enchantés, le match est limpide, les Nantais ont une circulation de ballons spectaculaire, d’une rapidité rarement vue à la salle Airoski. Les visiteurs changent de système de défense, Thibaut Karsenty sera un véritable poison en poste avancé perturbant par des incessantes dissuasions. Il récupère coup sur coup deux ballons qu’il s’empresse de les bonifier. Les locaux ont une baisse de régime, en dix minutes les canaris nantais infligent un 5-0 terrible. Le jeune O’Brihn Nyateu, 16 ans, pensionnaire de l’équipe de France espoir démontre toute l’étendue de son talent. Ce garçon risque de faire du chemin, il désorganise à lui tout seul la défense locale par des un contre un de feu, il arrive à marquer dans des positions incroyables, laissant les supporters Irisartar admiratifs, mi-temps 13 à 13. Le début de la seconde reprise voit les basques moins tranchant qu’à l’entame de la première. Par contre, les jeunes loups  bretons continuent à croquer les basques en panne de solutions en attaque ou en manque de réussite. Les locaux sont de plus en plus sanctionnés par des exclusions temporaires, une aubaine pour les nantais pour prendre le large sur un rythme soutenue. La rencontre est très agréable, le jeu bien léché des visiteurs est spectaculaire. La défense Irisartar est trop statique pour contrer les techniciens adverses, 16 à 20 à la 46ème. Sous l’impulsion d’Alexandre Mellouk (9 buts), les jaunes essayent de recoller au score, le jeune pivot Mathieu Oxarango s’arrachent pour marquer par deux fois. La fatigue fait son effet, les tirs et passes sont moins bien ajustés. Finalement, les bretons s’imposent avec autorité sur le score de 22 à 26. Encore une fois dommage, il manque peu pour rivaliser, mais la profondeur du banc nantais a fait sûrement la différence. L’apprentissage est dur pour les Irisartar, mais tous les supporters sont formels, il y a quand même une grosse différence de niveau entre la N3 et la N2. Il ne faut pas se décourager, il faut travailler, c’est en se frottant à de telles équipes que les jaunes élèveront encore plus leur niveau.

Samedi 24 octobre, les Irisartar se déplacent à Saint Malo qui vient de réaliser un exploit en allant s’imposer à Libourne, match à 19h00

 

Autres résultats :

 

Moins de 18 ans : Irissarry - Lucq de Béarn 25-32

Moins de 15 ans : Hendaye – Irissarry          10-30

Moins de 13 ans : Bosdarros – Irissarry         17-53

Moins de 11 ans : Orthez – Irissarry               20-22

Filles ; Pré Régionale ; les seniors ont perdu à Bordes face une très belle équipe où certaines joueuses évoluent en N1. Dominées dans tous les compartiments du jeu, les Irisartar s’inclinent lourdement, 45 à 14.

Autres résultats :

Moins de 18 ans : Bayonne – Irissarry            29-21

Moins de 15 ans : Irissarry – Orthez                21-24

Moins de 13 ans : Cambo – Irissarry                35-17

Moins de 11 ans : Cambo – Irissarry                14-9

Rencontres du week-end du 24/25 octobre 09

 

Garçons : Nationale2 : Saint Malo – Irissarry          19h00

Excellence régionale : Irissarry – Mérignac             20h45

       Moins de 18 ans : Boucau – Irissarry                18h30

       Moins de 15 ans : Irissarry – Urrugne               17h00

       Moins de 13 ans : Irissarry – Bayonne              10h00 Dimanche

       Moins de 11 ans : Irissarrt – Boucau2               11h30

Filles : Pré Régionale : Lescar – Irissarry                 11h00 Dimanche

        Moins de 18 ans : Irissarry – Lescar                 18h30

        Moins de 15 ans : Boucau – Irissarry                17h15

        Moins de 13 ans : Irissarry – Urrugne               15h30

        Moins de 11 ans :  Irissarry – Nafarroa             14h00

Les Irisartar se sont déplacés dans la région de Chartres pour y rencontrer Vernouillet, une équipe qui joue les premiers rôles en ce début de saison. Les Vernolitains dotés d’un physique qui impose le respect, sont tous au minimum semi-professionnel. Les Irisartar sont conscients que la tâche risque difficile face à une telle formation complète dans tous les compartiments du jeu. Le début de rencontre est à l’avantage des Basques qui sans complexe marquent par deux fois avec de bons enchaînements. Rapidement, les joueurs de Vernouillet mettent leur jeu en place, l’imposant Gibory bien servi en pivot égalise, 2 à 2 à la 5ème mn. Les arrières visiteurs ont du mal à s’extirper de la défense locale, pratiquement impossible de marquer par-dessus, chaque initiative est contrée avec autorité. En revanche, les Vernolitains accentuent la pression en attaque, mettant bien souvent les Basques à la faute, et par la suite, en concluant de belles actions, 7 à 2 à la 10éme mn. Florian Ranza par un tir costal réduit la marque, mais les locaux maintiennent l’écart tout le temps, 7 à 8 buts d’avance, obligeant les Irisartar à se découvrir, 18 à 10 à la mi-temps. Le discours de l’entaîneur Arthur Samy a t’il été bien compris ? En tous les cas, c’est avec une toute autre détermination que Bas Navarrais rentrent sur le terrain. La première attaque conclue par Alexandre Mellouk (9 buts) est vive et tranchante, la défense est beaucoup plus dynamique, et le gardien tamas Marchis fait des prouesse, 18 à 13 en 3 mn.

Mais petit à petit la fatigue aidant, les contres sont mal assurés, le gardien Lecocguen multiplie las arrêts. La machine Vernolitaine est repartie avec détermination et réussite aux tirs, 28 à 21 à la 20ème mn. Les Irisartar ont des occasions, mais par manque de précisions et de lucidité les tentatives de buts sont avortées. Vernouillet ne lâche rien, il s’impose logiquement sur le score de 35 à 23. L’entraîneur Arthur  était satisfait de ses hommes, sur certaines phases de jeu, mais trop de petites imperfections répétées font enfler le score en leur défaveur. Il a dit . Les jaunes sont en apprentissage, c’est en se frottant à de telles équipes qu’ils progresseront.

Espérons que quelques leçons seront retenues pour la venue de Nantes, les Irisartar seraient bien inspirés en sortant vainqueur de cette rencontre. Match à 20h4

En excellence régionale, l’équipe2 a failli s’imposer à Bègles. Les deux équipes se sont neutralisées tout au long de la rencontre. Finalement les locaux s’imposent de justesse 34 à 33. Dommage, ils auraient pu empocher un troisième match nul en trois matchs.

Autres rencontres :

Moins de 18 ans : Irissarry – Oloron2           33-19

Moins de 15 ans : Irissarry – Boucau            11-27

Moins de 13 ans : Irissarry – Lons                 24-14

Moins de 11 ans : Irissarry – Lucq de Béarn  24-11

Filles ; en Pré Régionale, c’est le grand derby tant attendu entre les Irisartar et les voisines de Nafarroa. Une centaine de supporters sont venus encourager leurs protégées. Nous sentons de la tension, les contacts sont rudes, il ne s’agit pas de faire de cadeaux dans ce derby. La rencontre est équilibrée, les attaques vont au bout des deux côtés, 12 à 10 pour les locales. La deuxième période sera le reflet de la première, où les filles jouent avec détermination. Les Irisartar arrivent à s’échapper vers la fin pour l’emporter sur le score, 24 à 20.

Autres rencontres :

Moins de 18 ans : Irissarry – Asson/Coarraze    13-15

Moins de 15 ans : Irissarry – Cambo                  12-17

Moins de 13 ans : Irissarry – Gan                       15-32

Moins de 11 ans : Irissarry – Urrugne                 11-28

Rencontres du week-end du 17/18 octobre 09

Garçons : Nationale2 : Irissarry – Nantes           20h45

       Moins de 18 ans : Irissarry _ Lucq d Béarn 17h00

       Moins de 15 ans : Hendaye – Irissarry        16h00

       Moins de 13 ans : Bosdarros _ Irissarry      17h15

       Moins de 11 ans : Orthez – Irissarry           15h30

Filles : Pré Régionale : Bordes – Irissarry          20h30

        Moins de 18 ans : Bayonne – Irissarry        17h00

        Moins de 15 ans : Irissarry – Orthez            15h30

        Moins de 13 ans : Cambo – Irissarry           17h00

        Moins de 11 ans : Cambo – Irissarry            16h00

 Naissance

 Une petite Aines est née le samedi 10 octobre 2009. Félicitations aux heureux parents handballeurs du club Irisartarrak, Céline Munduteguy et Mathieu Larramendy

 

IRISARTARRAK PAYE SON MAUVAIS DEPART

Mise à jour le Samedi, 17 Octobre 2009 15:33 Écrit par Mr Larramendy Mercredi, 30 Septembre 2009 13:53

Pour le deuxième match à domicile, les Irisartar recevaient Rodez, les aveyronnais ont trois défaites pour autant de matchs. Les Basques vainqueurs le week-end précédent à Bruges, voulaient devant ses supporters, venus nombreux, remportés absolument la rencontre. Malheureusement, l’entame de la rencontre est catastrophique pour les Irisartar. Les expérimentés joueurs de Rodez déroulent en attaque face à une défense trop laxiste, le serbe Mandic (6 buts)  fusille le gardien Irisartar, Tamas Marchis. Pour couronner le tout, le solide pivot Philippe Oxandabaratz, se blesse (acromion- claviculaire), le jeune Mathieu Oxarango doit du coup assurer toute la rencontre. L’attaque des locaux manque de perforation, on joue transversale face à une défense Rodésiène agressive. Les arrières Basques sont en échec, malgré quelques éclairs, 3 à 9 à la 13ème mn pour les visiteurs. L’entraîneur Arthur Samy opte pour une défense haute qui dynamise les Irisartar, et paralyse les attaques aveyronnaises. La remontée est enclenchée, Paul Darritchon lâche son bras, le capitaine Frantxoa Jaureguy  également, Alexandre Mellouk et Beñat Urruty en contre marque, profitant des arrêts et relances de Tamas Marchis, 12 à 13 à la 27ème mn. Benãt Urruty à même un ballon d’égalisation, mais le gardien Mohamed Gaga sort très loin pour le contrer, du coup c’est Rodez qui marque juste avant la mi-temps, 12 à 14. Les supporters espèrent une reprise plus virulente, que le début de la première. Les deux équipes se neutralisent, aucune équipe ne prend véritablement l’ascendant sur l’autre. Ves la 45ème mn, les Basques accusent un coup de moins bien, le géant Joseph Diallo avec une étonnante rapidité se joue de la défense locale, en marquant 4 buts consécutivement. Les Irisartar, une nouvelle fois remettent la gomme, vaillant en défense, ils récupèrent des ballons, Mathieu Oxarango s’arrache pour tromper la vigilance du gardien Gaga, véritable pile électrique. Florian Ranza montre qu’il a du bras en marquant par deux fois, 22 à 23 à la 22ème mn, le public est en transe. La Banda Airoski met le tempo. Le ballon est récupéré mais Frantxoa Jaureguy en contre, voulant s’approcher trop prés de la défense aveyronnaise se fait sanctionner pour un passage en force, immédiatement exploité par Rodez.

Une autre occasion d’égaliser se présente aux Irisartar, le même Jaureguy envoie un boulet de canon des 9 m qui s’écrase contre le poteau, alors que le gardien était battu. Il était dit que les Bas Navarrais ne pouvait pas gagner le match, car par la suite, l’attaque jaune tournera autour de la défense Rodézième revigorée par tant de réussite. Les visiteurs remportent leur première victoire, ils sautent de joie, alors que les hommes de l’entraîneur Arthur Samy regrettent le mauvais départ de la rencontre qui les pénalisera jusqu’à la fin. La blessure de Philippe Oxandabaratz nous pénalise, il nous a manqué son expérience et sa puissance de pénétration, sans compter le très mauvais entame du match < dixit Arthur Samy

 

En excellence régionale, l’équipe2 a partagé les points face à une belle équipe de Lucq de Béarn, 29 à 29. Le match a été d’un bon entre Basque et Béarnais, l’équipe Irisartar très hétérogène surprend par son niveau de jeu. La jeune formation s’est heurtée à une défense Bas Navarraise efficace, le gardien René Etchevers multipliant les parades, 14 à 15 à la mi-temps. La deuxième période est du même acabit, vers la fin de la rencontre Lucq de Béarn se détache en prenant trois buts d’avance à 2 mn de la fin. Les Béarnais se congratulent pensant avoir la victoire dans la poche, mais les Basques réagissent avec un pressing tout terrain. Ils égalisent à 3 s de la fin, 29 à 29, inespéré, autant le match nul de Saint Paul les Dax n’était pas du meilleur effet, celle là a été acquise de belle manière.

 

Autres rencontres :

Moins de 15 ans : Irissarry – Bayonne      20-29

Moins de 13 ans : Irissarry – Pau Nousty  20-15

Moins de 11 ans : Irissarry – Boucau         26-9

 

Filles :

Moins de 18 ans : Irissarry – Cambo           24-14

Moins de 15 ans : Irissarry – Saint Pée       31-15

Moins de 13 ans : Irissarry – Pau Nousty    9-49

Moins de 11 ans : Irissarry – Boucau          13-13

 

Rencontres du week-end du 10/11 octobre 09

 

Garçons ; Nationale2 : Vernouillet – Irissarry  20h45

Excellence régionale : Bègles – Irissarry          18h30

Moins de 18 ans : Oloron2 – Irissarry               14h30 dimanche

Moins de 15 ans : Irissarry – Boucau                10h00 dimanche

Moins de 13 ans : Irissarry – Lons                     17h00

Moins de 11 ans : Irisarry –Lucq de Béarn        15h30

 

Filles : Pré-Régionale ; Irissarry – Nafarroa      20h45

Moins de 18 ans : Irissarry – Asson/Coarraze   18h30

Moins de 15 ans : Irissarry – Cambo                 14h00

Moins de 13 ans : Irissarry – Gan                      11h30 dimanche

Moins de 11 ans : Irissarry – Urrugne               16h00 dimanche

 

La rentrée du club

Mise à jour le Lundi, 08 Août 2011 22:01 Écrit par Mr Larramendy Vendredi, 28 Août 2009 00:00

C'est reparti pour l'équipe fanion qui va évoluer cette saison pour la première fois de l'histoire du club Iristarrak en Nationale 2. Un gros challenge pour l'entraîneur Arthur Samy et ses hommes. Les entraînements ont repris depuis le 6 août, avec une cadence élevée. L'équipe sera pratiquement la même, une recrue pour l'instant Mathieu Bruballa de Carcassonne, ailier gauche ou droit, qui compensera le départ de Anthony Juanaverria à Anglet/Biarritz.


Des matchs amicaux sont prévus ce mois d'août à la salle Airoski : (entrées gratuites)

vendredi 14 août à 20h face à Billère (D2)

dimanche 23 août à 15h face à Lasseube, Pré Nationale

jeudi 27 août à 20h face à Pau Nousty.

Les rencontres amicales à l'extérieur :

samedi 15 août à 20h30 à Lasseube

jeudi 20 août à 20h à Pau Nousty

samedi 22 août à Oloron (N3)

le 29 et 30 août, les Irisartar participent au tournoi Campanile de l'Aviron Bayonnais dont ils sont détenteurs.

Un beau programme avant d'attaquer les choses sérieuses, tout d'abord, le samedi 5 septembre à Bordeaux Caudéran, pour le compte de la coupe de France, ensuite le samedi 12 septembre débute le championnat. Les Irisartar recevront un gros calibre, Libourne qui évoluait la saison dernière en N1.

L'élection du bureau s'est faite à la suite de l'assemblée générale, voici sa composition :

Co président : Pierre Guichaoua et Beñat Larramendy

Vice-présidents : Denise Challa, Michel Noblia et Nicolas Michel

trésorière : Evelyne Semerena

Secrétaire : Bernadette Minaberry

Membres : Jean Claude Pochelu, Olivier Lemanceau, Maïte Guichandut, Mickaël Chaprenet, Nathalie N'Doye, Yvonne Arrossa, Michel Darguy

Bientôt la reprise pour toutes les autres équipes, le démarrage, les jours et horaires ont été définis :

Garçons : Seniors2, le jeudi de 20h à 21h30, à partir du 20 août

moins de 18 ans : Alexandre Mellouk, vendredi 21h à 22h30, 4 septembre

moins de 15 ans : Nicolas Michel, mercredi 16h à 18h, 13 août

moins de 13 ans : René Aphecetche, mercredi de 18h15 à 19h15, 19 août

moins de 11 ans: Sandrine Arotçarena et Morgane Canteloupe, mardi de 17h à 18h30, 18 août

Filles : seniors : Denise Challa et Myriam Oxandabaratz, vendredi 21h à 22h30, 14 août

moins de 18 ans : Denise Challa et Myriam Oxandabaratz, vendredi 18h à 19h30, 22 août

moins de 15 ans : Chantal Boutet, Audrey Oxarango, mardi 18 h30 à 20h, 25 août

moins de 13 ans : Virginie Aphecetche et Maïder Laby, jeudi 18h18 à 19h45, 3 septembre

moins de 11 ans : Chantal Boutet Delphine Sinoquet, lundi 17h30 à 19h; 17 août

Ecole de hand : Audrey Oxarango, Delphine Derguy, christophe Heguy, samedi 10h30 à 12h, 5 septembre.

Pour toutes les personnes interessées par la pratique du hand au sein du club Irisartarrak doivent s'inscrire auprès du secrétariat du club, soit auprès de Pierre Guichaoua au 09 50 12 54 75 ou au 06 98 17 15 66. Les fiches d'adhésion doivent être remplies le plus rapidement possible, donc ne perdez surtout pas de temps.

 

Rencontre amicale

Mise à jour le Lundi, 08 Août 2011 21:58 Écrit par Administrateur Dimanche, 23 Août 2009 00:00

Le week-end des 29 et 30 aoùt 2009, l'équipe N2 des garçons participe au 4ième trophée Capanile à Bayonne. Elle va faire défendre son titre auprès des équipes suivantes :
Beti Onak de Pampelune, N1 Espagne
Saint Bruno Caudéran, N3 France
Aviron Bayonnais, Régionale, France.

Il y aura également des rencontres féminines intéressantes  avec les équipes de Beti Onak (N1Espagne), Mérignac (N2F) , Fleury les Aubrais (N2F), Aviron Bayonnais (N3F).

L'entrée est gratuite et il y a possibilité de restauration sur place. Venez nombreux soutenir notre équipe fanion.

Les Irisartar remportent le 4éme trophée Campanile

Saison 2011-2012

Matchs amicaux:

 Samedi 6 août 2011, 19h00, Irisartarrak (n3)- Aviron Bayonnais (Exc rég) 

Vendredi 19 août 2011, 19h30,  Aviron Bayonnais (Exc rég)- Irisartarrak

Vendredi 26 août 2011,          , Pau Nousty (N1) - Irisartarrak, à Capbreton

Samedi 27, dimanche 28 août 2011, tournoi Campanil à Bayonne

Mercredi 31 août 2011, 20h45, Irisartarrak - Lasseube (PN)

Vendredi 02 septembre 2011, 20h00, Anglet/Biarritz (PN) - Irisartarrak

Mercredi 07 septembre 2011, 20h45, Lasseube (PN) - Irisartarrak

COUPE DE FRANCE, 1er tour

Samedi 10 septembre 2011, Irisartarrak (N3) - Lormont (N1) à 20h45

Championnat de France N3 2011-2012

Samedi 17 septembre 2011, 20h45, Irisartarrak - Oloron à 20h45

 

Plus d'articles...

Page 1 de 2

«DébutPréc12SuivantFin»

Sondage

Maintien en nationale 2 ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 1 invité en ligne
Copyright © 2019 Irisartarrak HB. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.